UN TOUR D'HORIZON SUR LA PRESSE

Plusieurs articles ont retenu mon attention en ce début de semaine
Un premier concerne une manifestation d'agriculteurs et d'élus dont le maire de Saint Martin de Sanzay pour bloquer le démarrage des travaux d'arasement de la chaussée de Vieux Moulin
Lorsque j'étais élu , je me suis toujours posé la question de l'utilité de cette volonté d'assainir l'eau du Thouet conformément aux exigences paraît il des normes européennes
J'ai souvent constaté que les administratifs ou les agences spécialisés dirigeaient ce dossier avec une concertation minimum
Je reste perplexe sur le résultat de ces travaux
On nous annonce pour les années à venir, à cause du réchauffement climatique, des étés chauds
Le préfet a souvent pris des arrêtés pour interdire aux agriculteurs des prélèvements sur la rivière
L'eau serait t'elle utile
Lorsque les barrages n'existeront plus, le représentant de l'Etat n'aura plus besoin de prendre d'arrêté car le Thouet sera à sec
Je me demande sérieusement si ces travaux sont réellement utiles

Un deuxième article plus choquant pour les futurs responsables du Grand Saumur
Au 1er janvier l'agglomération de Saumur va s'agrandir pour devenir le Grand Saumur
Elle sera rejointe par le Douessin, le Gennois et le Longuéen
On sait que le maire de Longué n'était pas pour cette fusion mais le Préfet a jugé autrement en obligeant cette mini région à rejoindre le Saumurois
On connaît le caractère bien trempé de Frédéric Mortier mais de là à traiter le président actuel de l'agglomération d'incompétent, c'est le pas qu'il a franchi
Je connais Guy Bertin qui est plutôt un homme de consensus
Le maire de Longué se présente à la présidence de la future collectivité
Comment peut il réussir en invectivant gratuitement ses concurrents
Ce n'est pas de cette façon que je conçois la politique

Un troisième article concerne Montreuil Bellay
L'artiste qui doit réaliser le monument du camp de concentration des tsiganes a été choisi
Il s'agit de Madame Benoit de Durtal
Le coût de l'opération s'élève à 40.500€ subventionné à 80%
Merci Monsieur Hollande d'avoir annoncé votre venue
Grace à vous ce projet qui était promis chaque année va se réaliser rapidement
Vous êtes, Monsieur le Président, d'une efficacité redoutable

REVENU DE SOLIDARITE ACTIVE (Suite à l'article du 17 septembre)

Ci joint un article du Courrier de l'Ouest qui parle de désinformation



Elle ne manque pas d'air la ministre,

Voilà 10 ans que l'Etat ne compense que partiellement le RSA et elle aurait proposé de le payer intégralement.
Comment voulez vous que les départements refusent !
Il va falloir nous donner des réponses rapidement car je me demande d'où provient cette désinformation
Et puis c'est toujours la même chose, cette somme serait donnée en 2017 lorsqu'elle ne sera plus au gouvernement

De qui se moque t'on?

Voilà la réponse des Départements de France
L'Association des départements de France (ADF) a affirmé samedi que sa campagne pour critiquer le désengagement de l'Etat était "une triste vérité", et que la ministre de la Santé Marisol Touraine devait se sentir "en faute" lorsqu'elle a dénoncé vendredi une campagne "indigne et mensongère".
Dans une réaction transmise à l'AFP, le président de l'ADF Dominique Bussereau (LR), affirme que "quand des membres d'un gouvernement surréagissent et utilisent des mots violents, c'est qu'ils se sentent en faute".
"Si la campagne de sensibilisation de l'Assemblée des Départements de France (ADF) leur déplaît, c'est qu'elle rappelle à nos concitoyens une triste vérité: depuis plusieurs années, la politique de solidarité nationale menée par les Départements n'est plus que partiellement financée par l'État", a t-il ajouté
Dominique Bussereau avait annoncé le 14 septembre le lancement d'une semaine de mobilisation des départements "en danger", du 19 au 24 septembre.
Il avait notamment affirmé que l'an dernier, le gouvernement avait accordé une rallonge de 50 millions d'euros pour compenser les dépenses du Revenu de solidarité active (RSA), alors que cette année il manque aux départements 4,5 milliards pour cette seule prestation.
On est loin d'une compensation intégrale.

C'est bien une information qui nous permet de connaître où est la vérité
Et quand vous augmentez le RSA, vous demandez leur avis aux départements
Tout le monde connaît le dicton célèbre "Qui commande, paie"
Malheureusement avec vous et avec votre gouvernement vous l'avez légèrement transformé en
Je commande et tu paies
Ce n'est pas sérieux, Madame la Ministre, et dites au moins la vérité