MONTREUIL BELLAY

La Rousselière

Sur les formations agricoles, la maison familiale compte 50% d'effectifs en plus en 10 ans et 60% n'ont pas de parents agriculteurs
De nombreux jeunes sont attirés par cette formation pour ce secteur qui embauche et souffre même de ne pas trouver de main d'œuvre pour les années à venir
La MFR a mis en place le baccalauréat technique agricole
Cette spécialité unique permet aux jeunes d'apprendre la conduite d'engins agricoles et l'utilisation et la maintenance de matériel destiné à l'agriculture
La Rousselière organisera des portes ouvertes le 17 mars de 9 à 17 heures

Une apprentie du CFAA de Montreuil-Bellay médaillée d’or au Concours des Jeunes Professionnels du Vin

Suite à la finale du Concours des Jeunes Professionnels du Vin qui a eu lieu le Mercredi 28 février à l’occasion du Salon International de l’Agriculture à Paris, Emeline, étudiante en BTSA Technico-Commercial Vins et Spiritueux du CFAA 49 Edgard Pisani a atteint le haut du podium et décroché la médaille d’or !
La finale du Concours des Jeunes Professionnels du Vin a eu lieu le Mercredi 28 février à l’occasion du Salon International de l’Agriculture à Paris qui s’est déroulé du 24 février au 4 mars 2018.
Mathilde CAREME et Emeline CITERNE deux étudiantes en 2ème année de BTSA Technico-Commercial Vins et Spiritueux du CFAA 49 Edgard Pisani de Montreuil-Bellay ont représenté les couleurs des cépages et appellations de la région viticole du Val de Loire.
C'est au terme de la finale nationale que les lauréats sont connus et récompensés.
Mathilde a fini 11ème tandis qu’Emeline s’est qualifiée parmi les 6 derniers finalistes.
Grâce à une des épreuves «La dégustation commentée», Emeline s’est détachée et a atteint le haut du podium!
Elle est médaillée d’or!

Les épreuves de la finale

La finale nationale comporte 4 épreuves :
- deux épreuves de caractérisation et de notation selon les mêmes modalités et les mêmes coefficients que pour les sélections en établissement
- une épreuve de communication préparée avant la finale mais dont les résultats sont pris en compte lors de la finale
- une quatrième épreuve de dégustation commentée à laquelle ne participent que les 3 premiers candidats français et les 3 premiers européens à l’issue des 3 dernières épreuves.
Durant cette dernière épreuve le candidat déguste et commente dans la foulée un échantillon unique pendant 5 minutes (épreuve chronométrée).
Il dialogue ensuite avec le jury pendant 5 autres minutes.

Prix

Emeline, la lauréate, a gagné le 1er prix: une médaille d’Or, la somme de 400€et une semaine dans un palace pour suivre un chef sommelier.
C’est la 3ème année que les apprentis de BTSA en commercialisation des vins et spiritueux participent à ce concours. Toute la promotion des étudiants en seconde année ont participé à la présélection. Cette expérience apporte une vraie plus-value à leur futur professionnel.
Ce concours met en évidence les aptitudes à la dégustation des vins des futurs jeunes professionnels de la filière viticole.
La recherche de qualité de la filière «vin» en France demande une maîtrise de ses jeunes cadres sur le test.
Le concours s’inscrit dans la démarche de sensibilisation des jeunes à l'importance de la dégustation dans la pratique de leur métier.
Il vise aussi à les encourager dans leurs actions de formation professionnelle réalisées dans ce domaine.

12 MARS 2018

BROSSAY

Concours départemental de fleurissement

Le département a offert un érable à la commune qui a obtenu l'an dernier la première place du label départemental "Villes et villages fleuris" et la qualification pour la première fleur
Le jury régional doit passer cette année 2018 pour attribuer ou non la première fleur
La municipalité a fait le choix de planter l'arbre au milieu du lotissement de la Vallée des Bois
Nous avons choisi ce lieu car il comprend dix sept maisons avec un nombre important d'enfants explique Marie France Le Neillon, maire de la commune
L'érable a été planté vendredi dernier par les enfants du village, avec l'aide de Benît Cauveau, nouvel adjoint technique de la commune
Des petites fleurs ont été également semées au pied de l'arbre
Elles sauront séduire, sans nul doute, le jury régional qui aura la lourde charge de juger pour l'attribution de la première fleur

PUY NOTRE DAME



MONTREUIL BELLAY

Le rachat du parking de l'ex-Lidl fait débat

Le bâtiment de l'ex-Lidl de Montreuil-Bellay, situé sur la route de Méron, a pour vocation à accueillir un pôle de santé.
Si le rachat de la surface de vente du magasin est convenu entre les médecins et l'enseigne de grande distribution allemande (entre 200 et 300 000 euros), ce n'est pas encore le cas pour le parking.
C'est à la commune de l'acquérir. Mais entre majorité et opposition, le montant a fait débat au dernier conseil.
À Montreuil-Bellay, un pôle de santé doit s'installer à la place de l'ancien Lidl.
Si les choses sont finalisées entre les futurs résidents du centre médical (une douzaine de professions au total) et la chaîne de hard discount pour l'acquisition du bâtiment, le rachat du parking ne fait pas l'unanimité. En cause : la somme de 100 000 euros (toutes charges comprises), validée par la majorité.
Mais pour Christian Cailleau, élu de l'opposition au conseil municipal, ce montant est excessif. Pour lui, le prix au m² est largement supérieur à la norme pour l'achat d'un parking...
Un beau cadeau fait à Lidl ?
Marc Bonnin, maire de Montreuil-Bellay, était surpris que le coût d'acquisition puisse faire débat, lors du dernier conseil municipal de Montreuil-Bellay, le vendredi 16 février 2018 : « Nous nous positionnons comme un facilitateur dans ce rachat, c'est pour cette raison que je suis surpris qu'il y ait un débat avec l'opposition sur le prix de son rachat.
C'est une belle opportunité pour la commune.
La santé est un service public et le parking, outre son utilisation pour le pôle de santé, pourra aussi servir pour le cimetière à côté ». Pourquoi la somme de 100 000 euros ? « Nous avons fait appel au Domaine pour évaluer le prix.
Mais si c'est inférieur à 180 000 euros, il ne se déplace pas. Nous avons donc estimé le montant à 100 000 euros. Étant donné la surface du parking de 1 400 m², nous sommes à environ 71 euros du m², ce qui me semble convenable.
Qui plus est, le parking est en très bon état, il y aura juste de l'entretien à effectuer, certes, mais pas de travaux », explique le maire, Marc Bonnin.
Le futur pôle santé de Montreuil-Bellay devrait accueillir, entre autres, 4 médecins, 1 kiné, 1 dentiste, 1 ostéopathe, mais aussi 1 sage-femme