LE PUY NOTRE DAME

Conseil municipal du 5 novembre 2018

Balayage des rues
Il n'y a plus actuellement de balayage des rues, l'agent référent étant parti à la retraite
Une nouvelle proposition tarifaire est à l'étude
Elle concernerait un passage par mois dans le bourg et un passage tous les quatre mois dans les villages

Urbanisme
Un débat a été mené sur le projet d'aménagement et de développement durable du plan d'urbanisme intercommunal
Ce document édicte la stratégie pour le développement du territoire pour les dix prochaines années
Le conseil a donné son accord de principe

Sinistrés de l'Aude
Suite à l'appel de l'association des Maires de France, une aide de 300€ a été votée

Local de santé
L'avant projet a été réalisé par le maître d'œuvre en tenant compte des contraintes des professionnels de santé
Le chiffrage de l'opération sera communiqué lors du prochain conseil municipal

Mobilier
25 tables seront achetées pour la salle Saint Louis pour un prix unitaire de 25€ HT

Sapins de Noël
Agglopropreté assure la collecte des sapins de Noël après les fêtes
Ils seront à déposer aux ateliers municipaux jusqu'au 8 janvier 2019

Traque aux watts
Une soirée d'information sur les solutions d'isolation à partir de photographies thermiques de façades prises avec l'accord de foyers volontaires aura lieu conjointement avec la commune du Vaudelnay entre le 1er novembre 2019 et le 31 décembre 2019

Brûlage des végétaux
Le brûlage des végétaux est strictement réglementé et le non respect de ces règles peut être sanctionné

Monument aux morts
Dominique Monnier a effectué des recherches concernant les anciens combattants de la guerre 1914/1918 pour l'exposition qui sera visible à partir du 12 décembre dans la commune , salle Saint Louis
Il a constaté que trois noms ne figuraient pas sur le monument et propose de rectifier cet oubli en gravant leur nom
Il convient de vérifier s'il reste de la place sur le monument et si ces combattants étaient bien engagés au combat

Prochain conseil municipal
3 décembre à 19 heures

RECHERCHES SUR LA GUERRE 1914/1918

A la suite de ma proposition, j'ai lu que le conseil municipal s'est penché sur ma demande concernant trois combattants ne figurant pas sur le monument
Il s'agit :
1°) de Louis Salomon, décédé à l'hôpital temporaire Saint Louis au Puy Notre Dame, le 12 Novembre 1915 à 27 ans
né à Saint Mihiel dans la Meuse, le 28 septembre 1882
Il faisait partie de la 6ème section territoriale d'infirmiers militaires

2°) d'Amand RICHARD décédé le 8 janvier 1916 à 31 ans
à la suite de maladie méningite tuberculeuse
Grade 2ème classe, Matricule 13129, 155ème RI
Né le 1er juin 1875, à Antoigné

3°) de Bernard GERMAIN, décèdé le 19 Avril 1916 à Verdun à 22 ans
Caporal,3ème génie
né à Saint Geyrac (Dordogne) le 29 mai 1884
Transcrit le 28 novembre 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

Le conseil municipal se pose la question à juste raison de vérifier en premier lieu si ces combattants étaient bien engagés au combat
La réponse figure sur les actes de décès ou de transcription qui indiquent pour ces trois personnes la mention "Mort pour la France"
Monsieur le Maire a pris avec sérieux la demande et avec ses conseillers a solutionné le cas d'Amand Richard
Etant né à Antoigné, il a pris contact avec le Maire qui lui a indiqué qu'il relevait bien de sa commune et était inscrit sur le monument
Son cas est donc solutionné et il n'a pas été oublié
La seule question qu'on peut se poser est :
Pourquoi figure t'il sur les tableaux de la collégiale ?

La seconde question concerne Monsieur Louis Salomon qui n'était pas un habitant du Puy Notre Dame
Isabelle Isabellon, conseillère municipale, a consulté un site internet spécialisé qui confirme qu'il est décédé au Puy Notre Dame, à l'hôpital temporaire Saint Louis ( sans doute situé à l'école Saint Louis)
Son extrait de décès indique bien "Mort pour la France"
La mairie a téléphoné à la mairie de Saint Mihiel où il est né pour savoir s'il a été transcrit
La réponse devrait arriver ce matin
Si le dossier est solutionné favorablement seul un dossier pourrait être concerné par ma demande, celui de Bernard Germain



Je vous ai mis pour information son acte de transcription du décès
Vous apercevez nettement la mention "Mort pour la France" que l'on retrouve sur tous les actes des combattants
Il est bien noté domicilié au Puy Notre Dame et c'est pourquoi son décès a été notifié par transcription à la mairie
Isabelle Isabellon ne retrouve pas trace dans les documents spécialisés d'un Bernard Germain, pourtant bien noté décédé à l'hôpital de Verdun
Il va falloir prendre contact avec sa mairie de naissance pour essayer de solutionner son cas

LA GUERRE 1914/1918 AU PUY NOTRE DAME

(suite)

INAUGURATION DU MONUMENT AUX «MORTS POUR LA FRANCE»

Le Journal de l'Echo Saumurois relate l'inauguration du 10 avril 1921







Le défilé



La musique du Puy, précède les pompiers



Les enfants des écoles



Les drapeaux, les autorités et la population remontent la rue Notre Dame

L'inauguration



Les invités sur l'estrade pour les discours
A l'approche du centenaire de la guerre 14/18,
l'inauguration du monument aux morts de la commune du Puy Notre Dame
le 10 avril 1921 à 15 heures de l'après midi
en présence de
Monsieur le Maire, Monsieur Boucher et son conseil municipal
du Sous Préfet, Monsieur Roimarmier
du Député et Conseiller général, Monsieur de Grandmaison
du Conseiller d'arrondissement , le Docteur Gaudrez



Toute la population était présente



La photo officielle de la musique, des pompiers et des personnalités



Le monument

7 NOVEMBRE 2018

VAUDELNAY

Conseil municipal du 5 novembre 2018

Bâtiment communal
L'atelier Perotte développe de plus en plus son activité de confiture et demande à la municipalité s'il est possible d'agrandir son local
Il lui manque un atelier de stockage plus grand
Le conseil a donné son accord pour étudier la possibilité de construire un appentis sur l'arrière

Agglomération Saumur Val de Loire
Monsieur le Maire fait part du rapport d'activités de l'agglomération qui peut être consulté sur son site

Achat de matériel
Différents achats de matériel sont programmés
Le camion était devenu obsolète nécessitant de lourdes réparations
Son remplacement est nécessaire d'autant plus qu'il a été volé
Un achat de débroussailleuse est également envisagé

Sinistrés de l'Aude
Le conseil décide de verser une aide de 200€

Etat des travaux
Les travaux d'assainissement sont terminés à Chanteloup et aux Mousseaux
Ils commencent rue Benjamin Guittoneau
Le parking du cimetière est pratiquement terminé
Il reste à finir la clôture, le caniveau et le goudronnage
Le parvis de l'église sera bientôt terminé. L'éclairage est effectif et met en valeur la façade le soir

Prochain conseil municipal
3 décembre à 20 h

LA GUERRE 1914/1918 AU PUY NOTRE DAME

(suite)

EDIFICATION D'UN MONUMENT AUX «MORTS POUR LA FRANCE»

J'ai repris toutes les délibérations du Conseil Municipal de l'époque, présidé par Monsieur Boucher, Maire
La décision d'ériger un monument a été prise le 24 juin 1920 et les habitants ont participé par une souscription de 4169 francs soit environ un quart de l'investissement.
L'inauguration eut lieu le 10 avril 1921 à 15 heures de l'après midi
en présence de
Monsieur le Maire, Monsieur Boucher et son conseil municipal
du Sous Préfet, Monsieur Roimarmier
du Député et Conseiller général, Monsieur de Grandmaison
du Conseiller d'arrondissement , le Docteur Gaudrez
A l'époque comme aujourd'hui, la commune était surveillée par la Sous Préfecture et l'invitation des combattants survivants au repas inaugural fut contestée dans son montant et réduite de 400 francs
L'administration était déjà présente
Le socle du monument fut réalisé par Monsieur Ruèche
La sculpture du poilu par Monsieur Albert Jouanneau
Ce dernier a également réalisé les monuments de Fontevraud, Brézé et Saumur(devant la poste)

Décision de la construction du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 1920
(Littéralement retranscrite)

L'an mil neuf cent vingt, le 24 juin à treize heures du soir, le conseil municipal du Puy Notre Dame s'est réuni à la Mairie en séance ordinaire sous la présidence de Monsieur Boucher, maire. Etaient présents Mrs Boucher, maire, Chicoteau, Jousselin, Milhoir, Dufresne, Musset, Biard, Raymond,
Absent Mr Poirier, Panneau, Raymond, Pesnault, Bourreau, Profit Secrétaire Robin
Le conseil
considérant qu'il vient d'adopter le principe :
1° d'ériger un monument communal aux Morts pour la Patrie.
2° de contribuer pour une somme de 6500 francs à la restauration à la restauration de la façade de l'église du Puy Notre Dame.
Qu'aux divers budgets aucune somme n'est disponible à la réalisation de ces projets à l'exception d'une somme de 14144 francs prévue au budget primitif de 1921 pour l'érection d'un monument aux morts
Prie Monsieur le Préfet de vouloir bien autoriser le conseil municipal à contracter à la Caisse des Dépôts et Consignations un emprunt de 14.500 francs pour en affecter le produit de la façon suivante , savoir :
Monument aux morts......................8000 F
Restauration de la façade de l'église 6.500 F

                                  Total          14.500 francs

Séance tenante
Le conseil municipal sur la proposition de Monsieur le Maire
Considérant qu'il est du devoir du pays d'honorer les morts de la grande guerre
Après avoir délibéré décide :
1° l'érection d'un monument aux enfants du Puy Notre Dame«Mort pour la France"
2° Que ce monument sera érigé sur la place publique du Champ de Mars
3° Sur le chiffre de la dépense s'élèvera à 20,669 francs, se décomptant ainsi.
Acquisition et installation du monument 15.500 francs.
Entourage de la place et travaux d'aménagement 5.169 francs
4° Cette dépense sera couverte de la façon suivante :
Part contributive de la commune 16500
Produit d'une souscription publique 4169
dont le montant a été versé dans la caisse municipale le 25 juillet 1920
Le conseil municipal décide de solliciter une subvention de l'état

Décision de l'entourage du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 FEVRIER 1921

L'an mil neuf cent vingt et un, le vingt sept février à deux heures du soir, le conseil municipal de la commune du Puy Notre Dame s'est réuni à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire.
Etaient présents Mrs Jousselin, Milhoir, Panneau, Biard, Profit, Bourreau, Girault, Musset, Chicoteau, Raymond
Absent Robin
Secrétaire Jousselin
Séance tenante
Le maire expose au conseil municipal que l'érection d'un monument aux enfants de la commune morts pour la France, étant fixé au trois avril prochain, il y a lieu de procéder dès aujourd'hui à l'entourage de la place du champ de mars par une grille d'une longueur de 104m90,
il y aurait lieu de traiter avec un entrepreneur afin que ce travail soit exécuté dans le plus bref délai, les crédits étant prévus au budget.
Le conseil après avoir délibéré prie Mr le Préfet de dispenser la commune de procéder à l'adjudication et autoriser Mr le Maire à traiter à forfait avec un entrepreneur.

Décision du banquet inaugural

Réalisé par Monsieur Fareau, Hotelier

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 AVRIL 1921

L'an mil neuf cent vingt et un, le 3 avril à deux heures du soir, le conseil municipal du Puy Notre Dame s'est réuni en séance ordinaire à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire. Etaient présents Mrs Robin, Profit, Poirier, Boutin, Biard, Panneau, Chicoteau, Musset, Raymond, Musset, Giraud
Absent Mr Jousselin
Monsieur Giraud a été élu secrétaire
Le maire expose au conseil municipal qu'un banquet devant faire suite à l'érection du monument aux enfants de la commune morts pour la France, il y aurait lieu d'aider les anciens combattants à y participer, beaucoup d'entre eux n'ayant pas les moyens suffisants pour y assister complètement à leurs frais.
Le conseil après avoir délibéré décide d'affecter à cet effet une somme de 1700 francs, à prélever sur les fonds libres provenant de l'excédent de recettes de l'année 1920 s'élevant à 27081,31 et prie Monsieur le Préfet de donner son approbation à cette délibération qui n'est qu'une bien petite satisfaction accordée aux anciens combattants en comparaison des souffrances qu'ils ont endurées pendant la guerre

Nouvelle délibération à la suite de la demande du Sous Préfet de diminuer la somme votée pour le banquet

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 AVRIL 1921

L'an mil neuf cent vingt et un, le 17 avril à dix sept heures du soir, le conseil municipal du Puy Notre Dame s'est réuni en séance à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire. Etaient présents Mrs Robin, Boutin, Profit, Poirier, Jousselin Panneau, Milhoir, Biard, Chicoteau, Bourreau, Giraud, Musset,
Absents Raymond, Dufresne
Monsieur Jousselin a été élu secrétaire
Le maire expose au conseil municipal que sa délibération du 3 avril dernier ouvrant un crédit de 1700 francs en faveur des anciens combattants pour permettre à ceux n'ayant pas les moyens d'assister au banquet qui a suivi l'inauguration du monument aux morts n'a pas été approuvée par Monsieur le Préfet qui a trouvé cette somme excessive par rapport aux ressources budgétaires de la commune.
Le maire après examen des dépenses occasionnées par la cérémonie propose de réduire cette somme à 1300 francs faisant observer chose qui n'avait pas été faite dans la précédente délibération que les frais d'organisation, décoration, etc figure dans ce chiffre pour une somme supérieure à 500 francs.
Le conseil après avoir délibéré vote pour ces différents frais un crédit de 1300 francs à préléver sur l'excédent de recettes au 31 mars s'élevant à 27081,31 et prie instamment Monsieur le Préfet de bien donner son approbation à cette délibération qui n'a pour but que la glorification des enfants de la commune « Morts pour la France », le désir de donner une satisfaction légitime aux anciens combattants qui ont soufferts et peinés pendant plus de quatre ans pour la défense de la France

Décision d'emprunter 8000 francs pour la construction du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 1921

L'an mil neuf cent vingt et un et le vingt neuf mai à quatorze heures, le conseil municipal s'est réuni en séance à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire.
Le maire expose au conseil municipal qu'un emprunt de 8.000 francs destiné à l'érection d'un monument aux enfants de la commune » Morts pour la France », autorisé par arrêté de Monsieur le Préfet , en date du 21 décembre 1920, n'a pas été réalisé par la Caisse des Dépôts et Consignations qui prévoyait un changement dans le taux d'amortissement et qu'aujourd'hui la commune dispose des fonds nécessaires pour terminer le paiement du monument de la grille renfermant la place, de son aménagement et des travaux effectués.
Après avoir délibéré, le conseil décide à l'unanimité de recourir à l'emprunt et prie Monsieur le Préfet d'autoriser de cette somme de 8000 francs sur l'excédent de recettes s'élevant à 27081,31 francs pour servir au paiement des travaux ci dessus

Décision d'annuler l'emprunt de 8000 francs pour la construction du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 1921

L'an mil neuf cent vingt et un et le vingt neuf mai à quatorze heures, le conseil municipal s'est réuni en séance à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire.
Le maire expose au conseil municipal que l'emprunt de 14500 frs voté par délibération du 24 juin 1920 et approuvé par Mr le Préfet, le 21 décembre suivant, n'a pas été réalisé.
Cet emprunt était destiné pour une somme de 8000 frs à couvrir une partie des frais d'un monument à élever aux enfants de la commune «Morts pour la France» et 6500 frs destinés à parfaire la somme de 15000 frs demandée par les Beaux Arts pour la restauration de la façade de l'église.
La commune disposant aujourd'hui des fonds nécessaires au paiement du monument aux enfants de la commune morts pour la France, il y aurait lieu d'annuler l'emprunt destiné à cet effet et de maintenir la tranche de 6500 francs pour la restauration de l'église.
Le conseil, après avoir délibéré, décide que l'emprunt de 14500 frs sera réduit à 6500 frs et sera amorti par une annuité de 654,36 frs pendant 20 au moyen d'une imposition de cinq centimes 40. Une annuité de 1352, 75 prévue pour 1921 et pour 14500 francs est inscrite au budget de 1921

Complément de budget pour le socle

Séance tenante
Le conseil considérant que la construction du socle du monument élevé aux enfants de la commune "Morts pour la France" ayant occasionné un travail imprévu aux terrassement et maçonnerie dont le montant s'élève à 600 francs décide d'inscrire cette somme au budget additionnel de 1922 pour payer Monsieur Jouannault, statuaire entrepreneur, 38 rue Falgière Paris

(A suivre demain inauguration du monument avec journaux et photos)

VAUDELNAY/LE PUY NOTRE DAME/BROSSAY

Le programme du 11 novembre des 3 communes

C'est la commune du Vaudelnay qui prend en charge la commémoration particulière du 11 novembre 2018 qui constitue le centenaire de l'armistice également
La commémoration aura lieu à partir de 10 h 30
Un détachement de militaires du 3ème régiment de Dragons de Fontevraud sera présent avec la musique de Saint Paul du Bois
Les sapeurs pompiers relèveront également la cérémonie
La Marseillaise sera chantée par les enfants de l'école des Arcades qui égrèneront le nom des anciens combattants
Un lâcher de pigeon, symbole de la paix, des colombophiles de Brossay clôturera la cérémonie avec un vin d'honneur
Des dépôts de gerbes auront lieu aux monuments des deux autres communes du Puy Notre Dame et de Brossay
Au Puy Notre Dame, elle précédera la cérémonie officielle à 10 h, avec les cloches de la Collégiale qui carillonneront pour fêter le centenaire de l'armistice
A Brossay le dépôt aura lieu à 11h 30
Pour le centenaire de l'armistice, les poilus de nos trois communes seront honorés avec le respect qu'ils méritent après avoir donné leur vie pour la France
Vous pourrez ensuite visiter une exposition au foyer rural du Vaudelnay dès le 8 et jusqu'au 11 novembre (de 16 h à 18 h 30) pour vous remémorer cette période de l'histoire dans un premier temps, exposition qui passera ensuite à partir du 13 jusqu'au au 17 novembre (de 14 h à 16 h), dans la salle Saint Louis du Puy Notre Dame
Elle a été organisée par les deux bibliothèques du Puy Notre Dame et Vaudelnay qui ont sollicité les habitants pour obtenir des documents de cette période
Nous souhaitons beaucoup de réussite à toutes ces manifestations et nous espérons que vous n'hésiterez pas à les visiter