REVUE DE PRESSE

LES GOURMANDS AWARDS

Le courrier de l'ouest m'a demandé amiablement en début d'année de ne plus mettre d'article sur mon blog considérant que cela pouvait être considéré comme une concurrence déloyale
J'ai accepté et compris leur position
Néanmoins je me permets exceptionnellement d'y déroger en raison du prix remarquable obtenu par une habitante de la commune du Puy Notre Dame.
Merci au quotidien de m'excuser
Je me joins à tous pour féliciter Sophie Raynouard pour cette réussite

Les Gourmand Awards récompensent chaque année les meilleurs livres de cuisine et du vin.
Ils ont été fondés en 1995 par Édouard Cointreau, président du jury.
Ce prix, qui est une sorte de Goncourt du livre de cuisine dans la catégorie « premier livre »,
Il sera remis en mai 2017 à Yantaï, en Chine.
D'ici là, le livre de Sophie Reynouard va concourir dans la même catégorie, mais à l'international.
C'est une très belle récompense pour cette ancienne institutrice, passionnée de cuisine, qui a remis à la mode ce dessert gourmand angevin préparé à l'aide de crème fraîche et de blanc d'œuf, dont le critique gastronomique Curnonsky disait qu'il donnait l'impression de « manger un nuage ».




LE CIEL DU MONTREUILLAIS DU MERCREDI SOIR

En arrivant de Saint Cyr en Bourg par Montreuil Bellay jusqu'au Puy Notre Dame
Le ciel du Montreuillais donnait l'impression d'être en feu
Chaque virage nous faisait découvrir un nouveau tableau dont je vous donne quelques aperçus photographiés en voiture
Rassurez vous ce n'est pas moi qui conduisait



C'est une éruption solaire



La forêt est en feu



Un incendie photographique



Le vent (en réalité la vitesse de la voiture) semblait attiser le feu



A Saint Just sur Dive



Au pied du château de Montreuil Bellay

BRUNO RETAILLEAU,PRESIDENT DE REGION

La presse est en sommeil ce matin en cette période de fête
Un article sur le courrier de l'ouest a néanmoins retenu mon attention
Il s'agit d'un article intitulé "Bruno Retailleau a imprimé sa marque"
Le président de la Région n'a pas mis longtemps a réagir sur les propositions de son programme
Etant un de ses fidèles supporters, vous m'en voyez ravi
Ses opposants et amis à la Région donnent en toute objectivité leur opinion

Portrait

Pour Christophe Priou, des Républicains, c'est un gros travailleurs
Deux anciens collaborateurs du président Retailleau, qui ont travaillé avec moi au département, me l'avaient indiqué
Il fait confiance et est très humain
Il ne se laisse pas entrainer par les ors de la politique et a conscience de sa responsabilité d'homme politique

Pour son opposante, Sophie Bringuy, écologiste, il est bienveillant vis à vis des élus et les sessions seraient plus agréables qu'avec l'ancien président Jacques Auxiette
Il est ouvert à la discussion mais a des idées très arrêtées idéologiquement

Pour Pascal Gannat, front national, c'est un président d'une grande courtoisie qui laisse ses opposants s'exprimer et fait preuve d'un vrai respect pour les élus de tous bords

Pour le socialiste Christophe Clergeau, chef de l'opposition, c'est un homme de qualité intelligent, travailleur qui qui ne recherche pas le compromis
Il oublie son ancien président avec lequel il a travaillé et qui n'hésitait pas à couper les micros quand il jugeait les interventions de ses opposants trop longues

Pour Maurice Perrion du groupe UDI, c'est un bosseur à l'écoute, à la fois pragmatique et visionnaire, doté d'une mémoire d'éléphant. Ce qui compte pour lui c'est l'efficacité et il aime que les choses se passent bien sans clash

Pour le président socialiste de Loire Atlantique Philippe Grosvalet, on parvient à créer des politiques complémentaires sur le territoire
Ils travaillent en plein accord sur de gros dossiers tels Notre Dame des Landes, le port ou la déviation sur la raffinerie de Donges
Il reconnaît qu'il a relancé le programme des routes et qu'il ne fallait pas cracher dans la soupe

Etant moi même un fidèle de Bruno Retailleau pour avoir travaillé avec lui et bien le connaître, je reconnais en toute objectivité avoir retenu par préférence ses qualités

Les promesses du candidat

La ruralité

Création d'un catalogue de 37 mesures dotée d'une enveloppe de 270M€ sur 5 ans dont l'essentiel ira au très haut débit et aux routes

L'apprentissage

Un plan de relance doté de 4,6 M€
Selon un premier bilan, les effectifs ont augmenté de 7% soit 1200 apprentis de plus

L'agriculture

Plan d'urgence de 4M€ visant à débloquer les aides européennes promises en 2015
Stratégie agro alimentaire avec une dossier sur 5 ans de 140 M€ pour redonner de l'air à la filière touchée par la crise

Les routes

Création d'un nouveau schéma routier de 115 M€ sur 5 ans à la satisfaction de tous les départements

Les PME

Un nouveau schéma avec une batterie de mesures visant à simplifier le dispositif d'aide et à booster l'internalisation