Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dominique MONNIER

31 Mars 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 30 mars 2017 à 20:40 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Réunion de Conseil municipal du 27 Mars 2017

Budget
Le Conseil municipal a adopté et voté le budget primitif de la commune pour l’année 2017
La trésorière punlic a expliqué les différents ratios en comparaison avec les communes de même strates (de 500 à 1 999 habitants),
Le Puy-Notre-Dame compte 1 257 habitants.
Elle a indiqué que la commune avait une capacité à s’autofinancer.
Elle communiquera la situation financière à la fin d’avrilù

Compte administratif 2016.
Il présente un excédent de 64 749 € en fonctionnement et de 37 295 € en investissement.
Ces sommes seront affectés au budget 2017

Budget primitif 2017.
Le budget de fonctionnement de la commune s’élève à 1 194 741 € soit une légère progression par rapport à celui de 2016
Le budget d’investissement se monte à 542 440 €.
Il financera l’aménagement de la rue Sainte et de la rue du Couvent, qui devrait s’achever fin avril, la poursuite de la transformation de la Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) en Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine) et la finalisation du Plan de gestion différenciée des espaces publics.
De nouveaux aménagements fleuris viendront agrémenter la façade de la Mairie refaite l’année dernière.
Parmi les chantiers importants de 2017, il faut citer la réfection de la toiture de l’école, côté maternelle, et la réfection d’une classe.
La commune a sollicité des subventions
Le Conseil a également décidé d’équiper la commune de radars pédagogiques
Le budget primitif 2017 est voté à l’unanimité.

Groupement de commandes.
Une convention sera signée entre différentes communes pour constituer un groupement de commande pour les marchés d’assurance.
L’objectif est de renégocier les polices d’assurance afin d’obtenir les meilleurs prix et ce avec le concours du cabinet Delta consultant.

Aménagement paysager devant la Mairie.
La semaine prochaine, une entreprise creusera des tranchées pour y insérer les tuyaux d’évacuation des eaux usées de la mairie.
Les élèves du lycée Edgar Pisani commenceront ensuite l’aménagement avec une allée centrale menant du portail au parvis de la Mairie et de part et d’autre, campanule, centauré, géranium vivace, valériane, fusain apporteront une harmonie de couleurs.

Impositions
Patrice Mouchard, maire, propose de baisser tous les taux afin d’atténuer pour les ménages l’impact de la hausse des taux prévue par la nouvelle Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire. ù
Les taux sont abaissés de 0,36 %, à savoir :
Taxe d’habitation, de 14,07 % en 2016 à 14,02 en 2017 ;
Taxe foncière sur le bâti, de 20,59 % à 20,30 %
Taxe foncière sur le non bâti, de 43,69 % à 43,53 %.

Subventions aux associations.
Après en avoir délibéré, le Conseil attribue une enveloppe de 18 295 €.
Fournitures de l’école publique : 6 450 € (soit 50 € par enfant et 600 € pour les déplacements) ;
Club omnisports : 5 000 € ;
Bibliothèque : 1 000 € ;
Association des Parents d’élèves (classe transplantée) : 1 200 € ;
Grand Prix rétro : 500 € ;
Association d’Aide à domicile en milieu rural : 1 100 €
Ambiance ponote : 700 €.

REVUE DE PRESSE

Montreuil Bellay
Des élèves espagnols d’un collège près de Malaga, ont été reçus lundi matin 27 mars, par le principal du collège Calypso, M. De Bonnaire, autour d’un petit-déjeuner. Depuis sa création, plus de 900 élèves ont effectué le voyage.
La délégation était composée de 30 filles et 12 garçons
Les élèves ont ensuite été reçus à la mairie.

Dans le cadre des Rencontres Tsiganes, 60 personnes intéressées étaient invitées à visiter l’ancien camp d’internement de Méron.
Virginie Daudin, du Centre régional Résistance et Liberté (CRRL) de Thouars (Deux-Sèvres), assurait la visite, tant géographique qu’historique.
Jean Richard, enfant d’interné, a témoigné de la souffrance de sa famille.
La maire de Vivy, conseillère communautaire en charge des gens du voyage, assistait à la visite ainsi que Jacques Sigot, historien montreuillais.
C’est par curiosité historique que des habitants de Vihiers et Angers ont fait le déplacement jusqu’à Montreuil-Bellay.
Ils y ont admiré la nouvelle stèle en hommages aux internés.

La Maison familiale rurale (MFR) La Rousselière a ouvert ses portes samedi 25 mars.
Des jeunes et leurs parents ont ainsi visité l’établissement à la découverte des formations par alternances dispensées à la MFR et au Centre de formation des apprentis.

30 Mars 2017

Par Dominique Monnier, lundi 27 mars 2017 à 20:03 :: Informations cantonales

COMMUNES DE BREZE ET SAINT CYR EN BOURG

Le syndicat intercommunal à vocation scolaire Brézé - Saint-Cyr-en-Bourg ) s’est réuni débur mars. Le conseil syndical a approuvé le compte administratif 2016 où le résultat de clôture en fonctionnement est de 26 745 €.
Il a été décidé de reporter l’excédent de fonctionnement, 26 745 €, à l’article des recettes de la section de fonctionnement.
Vote du budget primitif 2017 : le budget primitif 2017 a été voté et s’équilibre en dépenses et en recettes de fonctionnement à 273 593 € et en recettes et dépenses d’investissement à 4 000 €.
Participation financière des communes : afin de contribuer aux dépenses afférentes au SIVOS, il est demandé aux deux communes du regroupement scolaire une participation financière calculée sur la base d’un montant forfaitaire par enfant domicilié dans chacune d’elles et scolarisé au SIVOS
La contribution est déterminée :
le montant de la participation par enfant de 1 166 €, soit pour Brézé (76 enfants) 88 637 € et pour Saint-Cyr-en-Bourg (59 enfants) 68 811 €.

COMMUNE DE CIZAY LA MADELEINE

La Charte des aînés signée en 2013 par la Mutualité Sociale Agricole, le Centre social et culturel intercommunal Roland Charrier et la Coordination autonomie, des actions ont été mises en place par un groupe d’habitants, des élus et des professionnels du territoire dans le cadre du projet « Retraités en action ».
Dans ce cadre une action pour prévenir les personnes de chute a été programmée
Cinq séances gratuites auront lieu et sont ouvertes à toutes le personnes intéressées de différentes communes
Elles sont programmées les mercredis 24 mai, 31 mai, 7 juin, 14 juin, 21 juin, de 10 heures à 11 heures, salle des Loisirs de Cizay-la-Madeleine.
Contact et inscriptions : 02 41 52 38 99.

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Voyage en Gironde.
Mercredi 24 mai, Cabaret l’Ange Bleu, Saint-André-de-Cubzac.
Voyage organisé par l’UNC (Union nationale des combattants) du Puy-Notre-Dame.
Tarifs : 85 €, réduit 80 €. Inscription avant le 15 avril.
Contact : 02 41 52 25 41.

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Vendredi 24 mars, en présence d’élus, de conseillers départementaux, des différents organismes et partenaires, a eu lieu l’inauguration de la Maison des services au public (MSAP) qui se situe dans les locaux du centre social et culturel intercommunal Roland-Charrier.
Dans la « Maison de services au public » l’usager est accueilli par un agent et peut, dans un lieu unique, obtenir des informations et effectuer des démarches administratives relevant de plusieurs administrations ou organismes publics.

Des services, un lieu unique

Elle offre aux habitants une aide, une écoute et un accompagnement de qualité dans leurs démarches de la vie quotidienne.
« Une MSAP ne peut vivre sans prendre en compte les financements nécessaires, souligne le vice président du centre social.
Il y a aussi la situation géographique de Montreuil-Bellay limitrophe avec de nombreux départements.
Les prestations assurées par la MSAP intéressent les communes voisines hors du département ».
« Une inauguration oui, mais surtout le maintien de service à la population sur un territoire rural, ajoute le maire Marc Bonnin qui raconte comment est né le projet.
Il y a deux ans, j’ai reçu un coup de téléphone du sous-préfet de Segré pour me présenter un nouveau projet qui existait par ailleurs. ».
« La création de maisons de services au public marque un engagement continu de la part de l’État initié avec la création, en 2006, du label Relais de service au public, précise la conseillère départementale.
1 000 MSAP en France, en Maine-et-Loire douze sont en service et deux sont en cours de labellisation ».
Explication sur un courrier, obtenir un formulaire, mise en relation avec un partenaire, obtention de rendez-vous, aide à la constitution de dossiers… Le public pourra bénéficier d’informations en amont des organismes partenaires de la MSAP.

Le programme des médiévales des 27 et 28 mai se dévoile :
Un grand défilé militaire inaugurera les festivités le samedi à 11 heures.
21 compagnies de reconstitution médiévale camperont sur l’île aux moines et répondront à toutes les questions des visiteurs sur le mode de vie de l’époque. Elles animeront des ateliers participatifs comme le travail du cuir, la calligraphie, le tissage le tir à l’arc…
Les artisans se tiendront dans les rues du centre-ville, animées par des joutes et tournois et des musiciens y déambuleront.
Des spectacles tels « la princesse lointaine » mêlant théâtre, musique et combat, seront joués deux fois les samedis et dimanches. Des ateliers interactifs, ou animations seront proposés à des prix réduits.
L’attaque du château, scénarisée, se déplacera pour le bonheur des spectateurs dans les jardins, au pied des remparts. Une calèche assurera la navette entre le bas et le haut de la cité, ainsi que des ballades sur poneys pour les petits.
Banquet médiéval le samedi soir et location de costumes par Dame Guenièvre, place du marché dès ce jeudi.
Pass pour les spectacles : 5 € pour 5 tickets.

Réunion du conseil municipal du 22 mars 2017

Marc Bonnin, maire, a présenté les deux nouveaux conseillers, Pierre Lambert, remplacant de Reine-Claude Ragueneau et Jean-Claude Chauveau par Isabelle Mabille

Subventions municipales
Fédération des associations sportives (courses cyclistes, centre médico-sportif) 25 000 €
AMAP de l’Outarde 350 €
Amicale photo 300 €
Anima Libri - salon du livre 1 000 €
Animation touristique 29 000 €
Atelier théâtre Entre Nous 100 €
Au cœur des bulles - Festival BD 5 000 €
Compagnon de la fourchette montreuillaise 2 000 €
Melting potes 500 €
Montreuil-au-Cœur 600 €
Saint-Hilaire-le-Doyen 1 800 €
Vieux Cailloux 400 €
Garderie périscolaire Les P’tits Loups 5 500 €
Association des parents d’élèves des écoles publiques 5 398 €
Cette année, deux classes partent en classe découverte
Une à l’école de Méron et une à l’école de la Herse
AEREL les Remparts 1 939 €
APEL Sainte-Anne 1 256 €
OGEC école Sainte-Anne 64 438 €
ADMR 2 800 €
CCAS 25 000 €
Centre socioculutrel 356 290 €
Chantier de jeunes et séjours itinérants 1 300 €

Assurance groupement de commande
La possibilité d’organiser une consultation commune pour les marchés de prestation de service d’assurance a été évoquée.
Différentes réunions ont été organisées avec les communes d' Antoigné, Brossay, Montreuil-Bellay, Puy-Notre-Dame, Vaudelnay et du SIVM
Le cabinet Delta Consultant est chargé de l’analyse des besoins en assurance du Syndicat et la rédaction des contrats d’assurance.
Montreuil-Bellay sera coordonnateur pour l’ensemble des communes et après chaque commune signera son propre contrat.

Domaine et patrimoine
La ville aménage le secteur de l’école de musique.
Nous avons sollicité des différents propriétaires l’acquisition de la parcelle BH 405 qui appartient à Mme Gouelo-Naud et de la partie non construite de la parcelle BH 351 qui appartient à Orange. Orange a décliné l’offre arguant que le volet administratif était trop lourd au regard de l’enjeu
Mme Gouela-Naud a accepté de nous céder sa parcelle pour 9 000 € net vendeur
Le maire Marc Bonnin a présenté les orientations budgétaires en rappelant le contexte international, régional, les concours financiers de l’Etat aux collectivités avec la baisse de la DGF (dotation globale de fonctionnement) avant d’évoquer les données financières de la commune.
Conserver les services
« L’année 2016 marque l’annonce d’un mouvement de resserrement des recettes en raison principalement de la baisse des dotations et met en avant la stabilisation des dépenses de fonctionnement
Sur le fonctionnement l’objectif fixé est à minima de conserver les performances acquises aujourd’hui en termes de service.
Cette exigence peut malgré tout générer des modifications d’organisation dans une recherche d’optimisation mais rien n’empêche de développer de nouveaux services tels que la Maison de services aux publics portée aujourd’hui par le centre social et culturel Roland-Charrier.
Dans notre recherche d’efficience, nous avons travaillé entre autres sur la réorganisation des services communaux.
Notre soutien aux associations reste une constante.
Nous sommes conscients que la vitalité d’une commune passe par le dynamisme de ses associations et la volonté des citoyens de s’investir.
Le centre social et culturel intercommunal Roland-Charrier est une association qui doit poursuivre son action locale.
La municipalité reste dans une démarche d’accompagnement soutenu de la structure ».
Concernant les investissements, le maire indique que les orientations fixées projettent de maintenir les efforts, à savoir l’entretien du patrimoine historique, les équipements publics aux services de la population, au développement de l’école et du tourisme avec le projet de revitalisation du centre-ville.
« Notre situation financière est saine avec un taux d’endettement faible, une capacité de désendettement très rapide et un compte administratif fortement excédentaire.
En l’état actuel, nous n’envisageons pas dans l’élaboration du budget 2017 de faire évoluer les taux des taxes locales ».

27 Mars 2017

Par Dominique Monnier, dimanche 26 mars 2017 à 21:20 :: Informations cantonales

LE TOUR DE L'AVENIR

Pour ceux qui ne sont pas des spécialistes, il faut expliquer que le Tour de l'Avenir créé en 1961 correspond au tour de France des jeunes de moins de 23 ans
Le Saumurois , après reçu le Tour de France l'année passée devrait recevoir cette nouvelle course les 21 et 22 août 2017
Le 54e Tour de l’Avenir devrait faire étape arrivée à Saumur et départ le lendemain de Montreuil-Bellay comme le tour des professionnels. Les organisateurs du Tour de l’Avenir, qui mélange pros et amateurs et se court en équipes nationales, sont venus jeudi dernier en repérage afin de préparer une arrivée d’étape à Saumur et un départ le lendemain à Montreuil-Bellay. C'est Bernard Hinault qui sera sur la course pour remettre les prix. La course réunit 25 équipes nationales de 6 coureurs chacune.
Le départ sera donné le 19 août de Loudéac et se terminera en Savoie une semaine après
L'arrivée à Saumur sera celle de la troisième étape Au soir de cette troisième étape, les équipes seront logées à Saumur, Doué-en-Anjou et Montreuil-Bellay.
Le départ de la quatrième étape sera donné à Montreuil-Bellay, le mardi 22 août à 13 heures,
Les coureurs devraient traverser ensuite Saint-Just-sur-Dive et Saint Cyr en Bourg
L’Agglomération de Saumur Val de Loire, finance à moitié avec Montreuil-Bellay le coût de ville départ (12 000 € au total),
Ce parcours n'est pas encore officiel
. Un « village départ » sera monté à partir de 10 heures à Montreuil-Bellay sur la place des Ormeaux, devant le château.

COMMUNE DES VERCHERS SUR LAYON

L’ouverture de la pêche à l’étang d’Argentay aux Verchers-sur-Layon aura lieu samedi 8 avril.
Les cartes sont vendues sur place ou dans les lieux habituels : au bar-tabac des Verchers-sur-Layon, au magasin Onillon-Cesbron, pêche et chasse à Doué-la-Fontaine, et au bar-tabac du Puy-Notre-Dame.
Tarif : 35 € la carte annuelle ou 6 € la journée.
Une journée « lâchée de truite » est organisée le samedi 1er avril, à partir de 7 heures, avec restauration et buvette sur place.
Les cartes seront vendues uniquement sur site à partir de 6 heures au tarif de 8 € pour 5 truites. (2 € la truite supplémentaire).

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Samedi 18 mars, le club de karaté de Saumur organisait pour la 9e année consécutive un open combiné katas kumité au dojo Gil Merk de Saumur.
Plusieurs Karatéka de l'UAM ont participé avec succès
Cet open se déroulait par poule de 3 ou 4
Les benjamins Adélie Robert et Jason Ruesche, les minimes Nicolas Dubost et Tom Maillet, tous les quatre du club de Montreuil Bellay sont repartis avec une médaille.
Félicitations au club pour cette initiative

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME



Le mur après un coup franc dangereux



La cage des locaux restera inviolée

Bravo à l'équipe des U17 du Puy/Doué qui rencontrait Tiercé en division supérieure de la deuxième phase
Une belle victoire par 4 à 0 a concrétisé avec bonheur cette rencontre
Nous les mettons à l'honneur avec quelques photos de l'équipe après la première mi-temps aux vestiaires où il menait par 2 à 0
Félicitations au club pour son week end réussi avec de nombreuses victoires





26 Mars 2017

Par Dominique Monnier, vendredi 24 mars 2017 à 18:48 :: Informations cantonales

PRESIDENTIELLE

Objectif de déficit raté
Selon l’Insee, le déficit public, qui englobe celui de l’État, des collectivités locales et de la Sécurité sociale, s’est établi l’an dernier à 3,4 % du PIB au lieu des 3,3 % promis par le gouvernement.
« Cela interdit toute marge de manœuvre au futur président de la République »
Alors arrêtez de promettre Messieurs les candidats

COMMUNE DE CIZAY LA MADELEINE

Mercredi matin, les élèves de petite, moyenne et grande section du Regroupement pédagogique intercommunal ont fait une sortie à la ferme de l’abbaye d’Asnières, accompagnés de parents et grands-parents. « Le thème choisi cette année concernait les contes.
Cette visite fait écho à celui des sept chevreaux », explique leur institutrice.

Heureusement, les enfants n’ont pas croisé le loup, mais ont bien découvert des chevreaux nouveau-nés .
Ils ont également pu déguster lait et fromage de chèvre, après en avoir appris les secrets de fabrication auprès de Malika et Martine Moreau, responsables de la ferme.
La ferme de l’abbaye ouvrira ses portes au grand public, lors des Print’asnieres, mardi 2 avril.

24 Mars 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 23 mars 2017 à 20:22 :: Informations cantonales

AGGLOMERATION DE SAUMUR

Vu sur Saumur Kiosque - 14e édition du festival Mômes en Folie : il reste des places !

Du 24 mars au 11 avril aura lieu la 14ème édition du festival Mômes en Folie , le festival de Saumur Val de Loire. Si ne nombreux spectacles ont déjà fait le plein, il reste encore des places, notamment pour le spectacle « Titi tombe titi tombe pas » qui aura lieu le lundi 27 mars à 18h à la Closerie de Montreuil- Bellay.
Si quelques spectacles du festival Mômes en Folie s'annoncent d'ores et déjà complets, comme par exemple « Mooooooooonstres » de la compagnie Label Brut, il reste en revanche des places pour d'autres événements prévus lors de cette semaine dédiée aux plus jeunes. C'est notamment le cas pour « Titi tombe titi tombe pas » de la compagnie Pascal Rousseau. Programmé au festival d'Avignon à l'été 2016, ce spectacle spécialement conçu pour le jeune public mêle le cirque, le théâtre et le clown pour le plus grand plaisir de tous.

Titi tombe titi tombe pas

Titi, son truc à lui, c'est les équilibres ! Il les fait avec tout et n'importe quoi. C'est un grandperfectionniste qui vit et joue seul dans son monde. Nana, elle, arrive avec sa fraîcheur, sa curiosité et sa liberté. Elle butine, virevolte et découvre tout avec naïveté. Le monde rond et vivant de Nana va rencontrer le monde carré et fermé de Titi. Leur rencontre va les questionner sur leurs vérités.
C'est un spectacle où l'équilibre des objets et des vies questionne les déséquilibres. Comment rendre compte de la vie par la verticalité de toute chose ?
Un moment hors du temps, plein de poésie, d'humour et d'universalité que nous vous invitons vivement à découvrir !

COMMUNE DE COURCHAMPS

La nouvelle bibliothèque de Courchamps, située dans les bâtiments de la Mairie est ouverte le jeudi de 17 h 30 à 19 heures et le samedi de 10 à 12 heures.
Elle organisera une soirée pyjama, vendredi 31 mars à 20 heures, à destination des enfants âgés de 4 à 7 ans.
« Pyjama, lampe de poche et doudou seront de rigueur, lors de cette soirée où, accompagnés de leurs parents, les enfants pourront écouter des histoires racontées par Maryse, bibliothécaire à Saumur », explique Claudette Lhermitte, responsable de la bibliothèque courchampoise.
Renseignements et réservation au 02 41 51 35 79, ou par mail, lhermitte.claudette@gmail.com

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Une réunion a été organisée vendredi dernier pour les habitants de la commune
Elle a eu lieu en présence de la commission environnement et fleurissement. L’objectif était de les informer sur les nouvelles dispositions à mettre en place concernant le fleurissement de l’espace public et de partager les expériences de chacun afin de mettre en place des plantations adaptées à la nature du sol.
Avec la loi Labbé, ces plantations doivent répondre à des modalités particulières : arrêt de l’utilisation des produits phytosanitaires, gestion de la biodiversité et réduction de l’apport d’eau.
Ces obligations étant entrées en vigueur le 1er janvier 2017, la physionomie du fleurissement sur la commune va s’y adapter.
Une paysagiste de la Cité des Champs, animait cette rencontre. Elle a rappelé les enjeux de la mise en place d’une gestion différenciée des espaces publics
Les échanges furent constructifs, chacun faisant part de ses expériences et de ses attentes.
Il faudra s’habituer à jardiner autrement en prenant en considération la nature du sol spécifique au Puy-Notre-Dame ainsi que la diversité des plantes locales existantes.
Il a été décidé que les suspensions, trop énergivores en eau, seraient supprimées, et que des graines seraient distribuées aux habitants en remplacement des géraniums, « une façon à les inciter à fleurir les bas de murs et à redonner vie au sol », termine l’ingénieur paysagiste.

« Dans le travail de réflexion mis en place avec les élus et les employés municipaux, nous avons remarqué que l’identité paysagère est connectée avec la collégiale, les pèlerins et également la nature et la santé. Il serait intéressant de remettre au goût du jour les herbes de la Saint-Jean qui avaient des vertus miraculeuses », explique Claudie Landelle.

Les sept plantes de la Saint-Jean sont la sauge, le millepertuis, la marguerite sauvage, le lierre terrestre, la joubarbe (plante pour la peau), l’armoise (qui soulage les troubles digestifs) et l’achillée millefeuille. Avant la création des médicaments, les habitants des villages avaient recours aux herbes de la Saint-Jean pour se guérir de toutes les maladies. Une légende attribue à certaines plantes une efficacité exceptionnelle le matin du 24 juin. C’est à ce moment-là qu’il conviendrait de les cueillir, pour capter leurs pouvoirs en de précieux breuvages.

D’autres herbes (thym, verveine, serpolet, etc.) entrent dans la pharmacopée désormais reconnue et pourraient aussi pousser dans la commune. Une liste des fleurs ou plantes susceptibles d’être plantées est disponible en mairie.

23 Mars 2017

Par Dominique Monnier, mercredi 22 mars 2017 à 20:36 :: Informations cantonales

REVUE DE PRESSE LOCALE

Peu d'informations dans les journaux ce matin

A Brézé
Vendredi dernier les enfants de l’école Saint-Vincent et ont fêté carnaval déguisés en chevaliers, pirates, clowns, fées et princesses… .
Ils ont défilé dans les rues du village accompagnés des enseignants déguisés et entourés de leurs parents.

A Saint Cyr en Bourg
Le même jour, la bibliothèque communale organisait sa soirée Duo.
Le conteur Jean Tharrault, attendait les enfants avec son violon et son répertoire d’histoires.
Les adultes, un peu plus nombreux, et grâce à la présence de Maryse Fautrat, bibliothécaire intercommunale pour le réseau des bibliothèques de l’Agglomération de Saumur, les échanges sur les ouvrages récents, les livres du Prix Cesam et autres coups de cœur ont été très enrichissants, chacun ayant pu s’exprimer librement.
L’assemblée générale de la bibliothèque aura lieu mardi 28 mars, à 20 heures, à la Maison des Associations.

A Montreuil Bellay
L’association de motards Melting Potes a réusi sa première fête irlandaise de la bière.
300 entrées payantes et le groupe de danse El Dorado a même proposé une initiation à la pratique du fest-noz.
Les Pink Ladys ont chauffé la salle avec du rock français avant l'entrée du groupe Acidité qui a bénéficié d'un succès apprécié
La salle de la Closerie est tout à fait adaptée pour de telles prestations.

Vu sur le Courrier de l'ouest
Parents, professeurs, médecins, enseignants, assistantes maternelles étaient réunis, vendredi 10 mars, à la salle de la Closerie, afin de suivre la conférence organisée par Planète enfance du Centre social et culturel intercommunal Roland-Charrier. Animée par Jean-François Laurent, « également écrivain sur la précocité intellectuelle, j’ai exercé pendant 30 ans dans l’Education nationale », confie-t-il, cette soirée fut un réel enrichissement.
L’ambition de Jean-François Laurent est de faire avancer la précocité intellectuelle sur une autre manière d’apprendre et d’accompagner l’enfant et de l’éduquer. Il demande une meilleure prise en compte des enfants précoces. « Je souhaite toucher un vaste public et je ne peux m’appuyer sur des valeurs de solidarité, si je ne suis pas moi-même solidaire du plus grand nombre », affirme-t-il.
Pour lui, une des caractéristiques de l’enfant précoce est le manque de confiance en soi. « Ce n’est pas dans notre culture et pour les parents, la première chose à faire avec des enfants précoces, est de leur donner confiance en eux. La confiance, cela se cultive tous les jours avec ses enfants et ceci ne peut se faire qu’en leur apportant beaucoup d’amour et de bienveillance. Leur donner de l’amour et de la confiance permet d’envoyer à leur cerveau leur D.O.S.E., c’est-à-dire dopamine, ocytocine, sérotonine, endorphine. Elle a pour effet de diminuer leur anxiété, d’augmenter la motivation, de favoriser le bien-être et la détente, ce qui amène la bienveillance ».
Le conférencier souligne que les précoces sont hypersensibles et que le cadre a autant d’importance que la bienveillance. Jean-François Laurent indique aussi comment s’y prendre avec les enfants précoces qui sont souvent en prise avec des tempêtes émotionnelles. « Il faut avoir un décodeur pour comprendre le comportement de ceux qui ressentent un sentiment d’injustice », a-t-il conclu.

ASSEMBLEE GENERALE DES ANCIENS MAIRES DE MAINE ET LOIRE



Une partie de l'assemblée

Elle s'est déroulée le 17 mars
Beaucoup de personnes ignorent son existence
L'objet de l'association est de se retrouver en toute amitié et d'intervenir dans les écoles pour expliquer la citoyenneté et le travail des mairies aux enfants
Elle a eu lieu à Villevêque en présence de 55 anciens maires sur les 118 qui adhèrent à l'association
Cette association est présidée par Annie Potier, ancienne élue de Souzay Champigny
Elle a ouvert l'assemblée en remerciant tous les présents ainsi que Gilles Samson Maire de Villevêque.
Elle a remercié particulièrement J.L. Davy , Président des Maires de Maine et Loire et indiqué que le Président Gillet du Conseil Départemental serait présent pour les débats.
Le Maire de Villevêque a ensuite présenté sa commune de 3000 habitants
C'est la commune la plus étendue de l’agglo avec 800 Ha de terres inondables, 30 exploitations agricoles : maraichères, horticoles, arboricoles et petits fruits.
340 élèves fréquentent les écoles
Sa commune était la ville de détente des Evêques d’Angers dès le 11ième Siècle (Manoir Episcopal) d’où le nom de Villevêque.
Ensuite, il fait présenter sa commune très touristique avec beaucoup d’activités touristiques et un fort patrimoine, sous forme de diaporama.
Le Président des Maires de Maine et Loire a ensuite félicite notre Assemblée et nous a remercié pour les action et réflexions que nous engageons chaque année.
Il a indiqué la révolution territoriale du Maine et Loire, soit au 1er Janvier 2017 : - 9 intercommunalités contre 30 au paravant et 186 Communes au lieu de 357 précédemment.ù
Michel Bordereau, le secrétaire a rappelé l’activité croissante de l’Association.



De gauche à droite:
Jean Luc Davy, président des Maires de Maine et Loire, Jean Louis Gascoin, vice président de l'association, Jeanne Behre/Robinson, directrice de la Chambre des Métiers de Maine et Loire, Annie Potier, président de l'association, Eric Groud, vice président régional de la chambre de commerce, Didier Legall, 1er Vice -Président du C.A. de l’Université d’Angers, Eric Groud, vive président régional de la chambre de commerce, Christian Gillet, président du Conseil Départemental, Gilles Samson, Maire de Villevêque

Manifestations 2016

Le C.A a organisé le 9 Juin 2016 la visite de la commune de Aubigné sur Layon avec la participation du Maire Pierre Robé- Cne 4 Fleurs- avec ensuite déjeuner au Domaine de Mihoudy ( Mr Cochard) et excellente dégustation.
Le repas annuel a eu lieu le 14 octobre 2016 dans le Saumurois avec la visite de l’Abbaye de Fontevrault et déjeuner au restaurant de La Croix Blanche.
Le C.A. a ensuite organisé au Conseil Départemental le 17 Novembre 2016 la Conférence sur l’eau : Qualité de l’eau-Environnement- Gestion et Distribution-Prévention des risques, animée par des agents de l’Etat et du Conseil Départemental.
D’autre part, J.L. Gascoin a été chargé de l’organisation de la réflexion sur le thème de notre A.G. d’aujourd’hui :
Comment l’Education et la Formation peuvent- elles répondre aux désirs de la jeunesse et aux besoins actuels et futurs ..
Nous nous sommes engagés avec l’Association des Maires de Maine et Loire dans la Marianne du civisme compte tenu des élections nationales.
Nous avons également décidé de faire un bulletin d’informations supplémentaires en juin qui sera envoyé en pièce attachée par Mail.
D. Monnier trésorier a présenté le Budget 2016

Rapport moral et d’orientation :
Annie Potier indique que nous n’avons pas eu d’actions tant dans le cadre de la Réserve citoyenne que dans les actions de l’émulation civique. Elle suggère une visite de la commune de Bourg d’Iré pour le 15 juin, Un bulletin de liaison sera envoyé fin juin. En octobre/novembre une conférence sur l’économie départementale sera également proposée.

A la suite de l'assemblée générale a eu lieu une table ronde et débat sur le thème 
« Comment l’Education et la Formation peuvent -elles répondre aux désirs de la jeunesse et aux besoins actuels et futurs »

J.L.Gascoin salue et présente les intervenants :



Les intervants de gauche à droite:
Eric Groud, vive président régional de la chambre de commerce, Jeanne Behre/Robinson, directrice de la Chambre des Métiers de Maine et Loire ,Yves Boiteau, rédacteur en Chef d’Anjou MAG, Didier Legall, 1er Vice -Président du C.A. de l’Université d’Angers, Jean Louis Gascoin, vice président de l'association

L’université c’est 28OOO étudiants- La chambre des Métiers 800 jeunes en CFA – La Chambre de Commerce et d’Industrie 3000 apprentis Le thème est un débat sur le savoir connaissance, le savoir Etre mais aussi sur les rêves et projets. Les lignes forces pour l’Université : C’est une volonté de professionnalisation- Meilleure réussite sur 3 ans avec les licences Pro, les IUT, les Masters ; avec des projets d’établissement pour l’insertion professionnelle..(I.P.).Quatre éléments à retenir dans les projets : Pluridisciplinaire- PluriPass ( projet alternatif pour s’orienter vers d’autres champs professionnels (langues, lettres, sciences )-Développer des séjours à l’étranger-Faire travailler les étudiants différemment avec des supports nouveaux ( (Internet….) Les lignes forces pour la Chambre des Métiers : Accompagner et réaliser l’employabilité- Faire tomber les barrières, les clichés sur les Patrons et les Salariés- Tenir compte des besoins économiques- Bien voir l’évolution des Métiers ( Ex le charcutier qui devient traiteur)- Travailler les savoir- faire. Les tendances actuelles : Individualisation des parcours- Faire des échanges à l’International- Accompagner des adultes 35- 40 ans qui changent complètement de métier. Ils ont de l’expérience, de la maturité. Ils ont une volonté, un désir, parfois une revanche à prendre, ce qui crée une émulation. Les lignes forces pour la Chambre de Commerce et d’Industrie : Eric Groud nous indique qu’il a réalisé un livre pour donner son témoignage et ses propositions. :, Nécessité d’aider les jeunes à s’orienter- L’apprentissage doit se transmettre par l’exemple et non les discours. Mettre les jeunes dans la motricité- Faire des têtes bien faites et non bien pleines. Nous avons le devoir d’allumer un feu , un désir – Développer la formation continue- Apprendre tout au long de la vie- Accompagner les entreprises avec des plans de formation et être au côté des Ecoles supérieures- A partir des Savoir Faire et des Ecoles on peut relancer des entreprises. Il est rappelé le taux de chômage : moins de 25 ans 16,8%. Plus de 50 ans 25 % On doit aider les personnes qui sont sans formation, au plus près des bassins de vie et on arrive à des meilleurs taux de réussite et d’emploi. Jeanne Behre/Robinson : On a un rôle civique et citoyen à jouer. On est malheureusement suspect lorsqu’on veut parler de formation , d’apprentissage dans les collèges publics. En zone rurale on a le souci des métiers de proximité mais il y a un manque de visions partagées. L’artisanat ne délocalise pas. Il crée des entreprises. C’est petit mais besogneux. Didier Legall : se plaint d’une Université sous dotée mais qui a 2500 vacataires dont 50% sont des professionnels.. Il y a plus de 2000 étudiants chaque année. Il faut que chaque étudiant soit accompagné par un professeur, qu’il ait un référent afin de l’aider à formaliser son projet. «  La jeunesse a acquis le fait qu’elle n’aura que des CDD » Jeanne Behre/Robinson : indique qu’on fait peser un poids sur les épaules des jeunes en disant qu’ils devront changer de métier, qu’ils seront en concurrence avec d’autres jeunes, des adultes. Les jeunes ont d’autres aspirations : un équilibre familial, acquérir des qualifications, avoir aussi un filet de sécurité, passer de salarié à entrepreneur…. Eric Groud : Il faut de l’adaptabilité, de l’agilité. Donner de la chance à l’imprévu. Développer l’aventure, le risque. Didier Legall : l’urgence d’un travail immédiat n’est plus, chez le jeune. On vit plus longtemps. L’horizon des jeunes n’a plus en ville les représentations des métiers. C’est le désir qui motive, c’est l’ouverture qui est nécessaire….Il faut aiguiser le sens critique. Apprendre à avoir du recul- Travailler sur l’engagement et la responsabilité. Réponses à différentes questions posées par l’Assemblée : Jeanne Behre/Robinson : On a besoin de valoriser les chefs d’entreprise, de les accompagner face à des situations nouvelles ( Violence, addictions…)Besoin aussi d’aider les jeunes chefs d’entreprise. Eric Groud : Développer les savoir Etre, savoir Faire. Les olympiades des métiers sont des bons moyens- Utiliser pour l’emploi Facebook , internet, le Bon Coin…. En guise de conclusion : Faire que la vie déborde votre rêve et non que le rêve déborde votre vie.- Servir encore en intervenant près des Chefs d’entreprise pour qu’ils engagent des jeunes—Relever le gant pour que le futur enthousiasme la jeunesse. Le Président Gillet du Conseil Départemental nous indique que le département à la charge et la responsabilité d’éduquer 2000 jeunes confiés à l’aide social à l’enfance ; alors comment aussi intervenir près des parents dont nous n’avons pas beaucoup parlé dans la responsabilité éducative ??? J.L Gascoin conclue en remerciant l’Assemblée pour son attention, pour les questions posées qui ont animé le débat et les trois intervenants qui ont intéressé par leur connaissance tous les participants.
Cet article est extrait du rapport de Michel Bordereau , notre secrétaire

22 Mars 2017

Par Dominique Monnier, mardi 21 mars 2017 à 20:00 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Les travaux de la rue Sainte avancent



La rue Sainte



Le carrefour de la rue Saint Julien



La rue du Couvent

COMMUNE DE CIZAY LA MADELEINE

La famille Moreau de l'Abbaye d'Asnières est bien connue des amateurs de fromages de chèvres dont la qualité n'est plus à démontrer
Elle nous signale sa présence au marché hebdomadaire du Coudray Macouard tous les vendredi de 18h à 20h à partir du Vendredi 24 Mars 2017.
Elle sera également au Vaudelnay, tous les samedis de 10h à 12h, sur la place du commerce à partir du Samedi 25 mars 2017
et au marché hebdomadaire de Doué la Fontaine tous les lundi de 9h à 12h à partir du Lundi 27 Mars 2017.
Famille MOREAU ,Ferme de l'Abbaye d'Asnières ,02.41.38.88.23

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Le marché du mardi déplacé
La vie commerciale connaît du mouvement.
Un rayon hommes ouvrira demain dans le magasin « Féline Boutique », rue de la Mairie.
Le marché hebdomadaire du mardi matin se déplacera à partir du 4 avril sur la place des Ormeaux.
Cela permettra de libérer la rue à la circulation.

Un nouveau restaurant place du Marché
Il se situera sur la place du Marché, face à la terrasse du bar « Le Petit Tonneau ».
La propriétaire indique:
« J’ai un long vécu dans la restauration. J’ai ainsi tenu pendant 23 ans un restaurant de cuisines du Monde à Poitiers (Vienne).
J’ai aujourd’hui souhaité me rapprocher de ma famille et de relations de la région. »
« Ce sera une cuisine parfumée, française et d’inspiration mondiale, faite maison.
Les plats variés suivant la saison, sur l’ardoise, seront selon l’inspiration du moment. »
« J’ai réalisé la décoration et j’ai privilégié l’ambiance, la cuisine étant ouverte sur les salles.
Je cuisine et assure le service dans ce lieu d’une capacité maximale de 25 couverts.
Le plus est la terrasse aménagée dans le jardin avec une vue imprenable sur la partie ancienne du château que l’on a peu l’habitude de voir. »

Vu sur Saumur Kiosque
L'Orchestre Symphonique de l’école de musique du Saumurois et les Classes chantantes seront en concert gratuit à ne pas manquer le samedi 1er avril à la Closerie à Montreuilè-Bellay
Retrouvez ensemble l’Orchestre symphonique du Saumurois, les Classes de formation musicale du Saumurois et choeurs de l’école du Clos-Coutard. Ils donneront, sous la direction de Sophie Siegler, Directrice artistique de la Maîtrise des Pays de la Loire, un concert exceptionnel le samedi 1er avril à la Closerie à Montreuil-Bellay.
Ça faisait longtemps que l’école de musique du Saumurois avait envie de chanter avec un orchestre symphonique !!! Ca y est, ils se jettent à l’eau, pour notre plus grand plaisir, autour de la chanson française et d’Aldebert. On trouve ici de l’espièglerie, de l’humour et de la tendresse sans mièvrerie. Les textes d’Aldebert, proches d’un Prévert ou d’un Queneau, sont des comptines pleines d’une douce rêverie qui ne feront que réveiller les souvenirs des grands et bercer ceux des enfants .
Orchestre symphonique du Saumurois – Direction : Sophie Siegler – Directrice artistique de la Maîtrise des Pays de la Loire
Classes de formation musicale du Saumurois et choeurs de l’école du Clos-Coutard
Arrangements : Anne-Laure Guénoux
Infos pratiques : Samedi 1er avril à 20h à la Cloerie à Montreuil-Bellay –
Entrée gratuite mais Réservation conseillée : ecole.musique@ville-saumur.fr

21 Mars 2017

Par Dominique Monnier, lundi 20 mars 2017 à 20:08 :: Informations cantonales

LU SUR SAUMUR KIOSQUE (Extrait de l'édito)

Du chiffre pour le tourisme

Le tourisme dans le département, ce n'est pas rien. 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires direct et indirect. Plus de 2,3 millions de touristes chaque année et 16 300 emplois directs et indirects. A Angers, ce business n'a pas la même configuration qu'en Saumurois. Les nuitées se concentrent en semaine sur le tourisme d'affaires. Alors, c'est naturellement que Christophe Béchu a eu l'idée de fusionner Angers Loire Tourisme et Angers Expo Congrès dans "ALTEC" Angers Loire Tourisme Expo Congrès. Pourquoi pas... Sauf, que Christophe Béchu n'a pas voulu s'arrêter là. Il a imaginé absorber aussi le Comité départemental avec. Non ! ont répondu les élus du Conseil Départemental. Le président du Conseil Départemental a justifié dans Ouest France : "La fusion est impossible, Béchu représente les intérêts de l'Agglo et moi de tous les territoires. Il ne peut pas y avoir d'hégémonie angevine". Bah oui quand même...

Partie remise ?

J'ai adoré la conclusion de l'article d'Angers Mag sur le sujet où le journaliste aborde le sujet.Il s’agit d’une porte grande ouverte à une (grosse) petite idée que le président de l’agglo a derrière la tête. Car ce qu’il ambitionnait au début de son mandat, en accord avec son successeur à la tête du Département, Christian Gillet, c’est une fusion d’Angers Loire Tourisme et du Comité départemental du Tourisme. « Je me suis ensuite retrouvé seul à partager cette vision convergente », ironise-t-il, évoquant « la crispation » récente avec le Conseil départemental sur le sujet. Il n’empêche, l’idée n’est pas abandonnée. Et la nomination récente de Denis Griffon - par ailleurs patron de Terra Botanica - à la direction de l’Agence départementale du Tourisme (ancien CDT) est « un bon signal ».

Mais au fait, cela sert à quoi un Comité départemental du Tourisme ? A regrouper celui de Saumur, d'Angers et de Cholet ? Oui mais pourquoi ?

Michel Choupauvert

REPONSE DE DOMINIQUE MONNIER

Je viens de lire l'édito de Saumur Kiosque au sujet du regroupement énoncé entre l'office de tourisme d'Angers et Anjou Tourisme (ancien comité départemental du Tourisme).
Que le département s'y oppose, cela me semble normal!
La question n'aurait même pas du se poser ou alors les élus n'ont pas compris le rôle de chacun des organismes.
Je sais par expérience que souvent le tourisme pour lequel chacun s'attribue les faveurs dans la réussite est le premier à voir son budget réduit en cas de crise.
Et pourtant tout le monde se vante d'une France, premier pays touristique du monde, dont l'économie est plus importante que celle de l'agriculture.
Regrouper l'office de tourisme d'Angers, le centre des congrès et le parc des expositions me paraît tout à fait normal.
La finalité est la même, « le développement du tourisme d'Angers et sa Région ».
Mais fusionner Anjou tourisme qui a une vocation départementale avec la collectivité angevine serait une grave erreur.
Le président du département et mon successeur ont raison de refuser.
Je vois d'ici l'ire des présidents des Mauges, du Choletais, du Saumurois, Segréen ou Baugeois qui se démènent pour leur région et qui ne pourraient accepter une main mise angevine sur le comité départemental.
La loi « Notre » a délégué la compétence tourisme au Conseil Départemental partagée avec la Région mais l'économie financière n'autorise pas tout.
Lors de mon mandat de Président d'Anjou Tourisme, j'ai toujours voulu réunir les organisations touristiques pour une meilleure efficacité dans le respect d'une vocation départementale.
Ainsi j'ai fait entrer comme membre permanent les offices de 1ère catégorie .
Celui d'Angers à condition que ceux de Saumur et Cholet soient également représentés dans les mêmes conditions.
La porte est restée ouverte pour tout autre office important de territoire de même catégorie susceptible de se créer.
Le président du département m'avait donné son accord à l'époque.
J'ai ensuite négocié la fusion entre le CDT et la Fédération départementale des offices de tourisme.
L'assemblée générale a également accepté comme membre permanent les commissions « Tourisme » des Chambres de Commerce et de l'Agriculture de façon à travailler ensemble sur la formation et éviter des doublons dans nos organisations respectives.
L'hôtellerie de plein air par son syndicat départemental  est devenue associée car le tourisme vit principalement de la vitalité des entreprises privées. Le comité s'est dynamisé parce que le schéma touristique décidé par le département a été réalisé non pas par une agence( souvent spécialiste des copiés collés) mais par l'ensemble des prestataires du département (publics et privés).

Il reste une question, à quoi sert Anjou tourisme ?

A développer une promotion au minimum départementale.
C'est pourquoi en fin de mandat, j'avais soumis l'idée, pour une meilleure efficacité, de réunir tous les offices, sites et prestataires de tourisme, pour créer un pot financier commun qui permettrait au comité de gérer une promotion beaucoup plus importante et économique de la notoriété de l'Anjou.
Cela n'a rien à voir avec un regroupement des structures qui restent indépendantes
D'autre part Anjou Tourisme cherche avec succès à animer et développer .
Nous avons réussi à rénover les campings avec plus de 10 millions d'euros d'investissements privés sans que le département ne débourse un centime de subvention.
La vitalité et l'efficacité ne passent pas obligatoirement par une fusion.
Anjou Tourisme est un outil du Conseil Départemental au service de l'Anjou.
Il a toujours souhaité travailler avec l'ensemble des acteurs du tourisme du Maine et Loire dans un souci d'efficacité et dans le respect de l'indépendance de chacun.
Le pluralisme est une richesse pour faire émerger de nouvelles actions.
Il me semble important de conserver une vision départementale afin de conserver un équilibre entre les territoires qui le compose.
Il en est le garant et au service de tous sans exclusive, sans parti pris et avec un seul but développer et faire connaître toutes les richesses de notre Anjou.
Cela a toujours été la motivation du Conseil Général et aujourd'hui du Conseil Départemental de Maine et Loire, attaché depuis toujours à respecter l'équilibre entre l'Urbain et le Rural
C'est pourquoi je soutiens la position de cette collectivité.

Dominique Monnier
Ancien président d'Anjou Tourisme

20 Mars 2017

Par Dominique Monnier, samedi 18 mars 2017 à 20:28 :: Informations cantonales

COMMUNE DE DOUE LA FONTAINE

Merci à Pierre Gay qui m'a fait visiter vendredi le chantier du Bio parc qui sera ouvert en partie en avril prochain



Les nouvelles arènes



Le futur parc des vautours

COMMUNE DE CIZAY LA MADELEINE

Le dimanche 2 avril 2017, aura lieu le marché annuel de producteurs et d’artisans à l’abbaye d’Asnières. De nombreuses animations seront proposées
Les parcours de randonnée ont été modifiés et les départs auront lieu à 9 heures, 10 heures et 15 heures.
Amélie de la Musardière contera des histoires à 17 heures.ùùù La visite de l’abbaye sera organisée à 11 heures, 14 h 30 et 16 heures
Des promenades en attelage, seront proposées.
Ces deux animations seront payantes
Les visiteurs pourront aussi assister à la traite des chèvres à 18 h 15, avec dégustation de lait.
Toute la journée, des démonstrations et ateliers de poterie et tourneurs de bois
Le roi du bois », de Méigné, sera également présent, avec six jeux.
Restauration sur place de fouées, ou d’un repas complet avec jambon à la broche,
Renseignements et réservation des repas au 02 41 38 88 23, avant mercredi 29 mars.

COMMUNE DE SAINT CYR EN BOURG

Réunion du Conseil municipal du 6 Mars 2017

Travaux rue Foucault
« Les travaux d’assainissement sont commencés.
Il faudra ensuite aménager la voirie de surface pour sécuriser la rue
Le Conseil municipal, à l’unanimité, décide de demander une subvention auprès de la préfecture d’Angers au titre de la Dotation d’équipement des territoires ruraux

Délégués
A la suite de la démission de Léo Gabillard, Michel Chambord est désigné comme délégué titulaire au Syndicat intercommunal à vocations multiples (SIVM),pour le remplacer
Nadège Reverdy est nommée suppléante au Syndicat intercommunal à vocation scolaire (SIVOS).

Salle des sports.
La réfection de la toiture de la salle des sports est terminée.

Radar
L'analyse des relevés du radar pédagogique à Saumoussay a été effectuée.

Panneaux photovoltaïques
Le projet de panneaux photovoltaïques sur la toiture de l’ancienne salle des fêtes a été présenté.

Subventions aux associations.
Le décret du 28 décembre 2016 précise les caractéristiques du formulaire unique de demande de subvention des associations à compter du 1er janvier 2017.
Ce formulaire sera mis à disposition des associations en mairie et devra être retourné avant le 1er mai.

Bulletin municipal.
Le magazine Tambourg sortira une fois par an en décembre.
Trois fois dans l’année paraîtra le Tambourin, un bulletin d’information intermédiaire.

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Le Centre de formation d’apprentis La Rousselière a reçu la labellisation de la part du ministère de l’Industrie pour promouvoir les métiers de l’industrie dans le cadre de la septième Semaine nationale de la semaine de l’industrie.
Il est nécessaire de revaloriser l’image de l’industrie en France, car dans certains secteurs comme le machinisme agricole, l’emploi est présent et est à pourvoir en nombre.
C’est pourquoi, le centre offre la possibilité aux collégiens, de s’initier à la mécanique et à la soudure mercredi 22 mars de 14 h 30 à 17 h 30 (inscription auprès des collèges ou directement au 02 41 83 19 19).
Ces actions sont soutenues pas les associations Avenirs et AJE49, partenaires des actions dans la relation école - entreprise.

Les apprentis mécaniciens montreuillais au salon de Genève
L'équipe de "La Rousselière" a permis aux jeunes de 3ème DIMA et de terminale Bac Pro mécanique automobile de découvrir le salon de l'automobile de Genève en Suisse

Les apprentis découvrent les nouveautés

C'est avec l'aide du Conseil Régional des Pays de la Loire que les pré-apprentis ont pu, pour la première fois pour beaucoup, prendre l'avion à Nantes en direction de Genève. Ce vol d'un peu plus d'une heure a motivé les jeunes à sortir de leur saumurois natal. Ce séjour a permis aux jeunes de découvrir le lac Léman et voir les luxueux hôtels suisses. Le groupe a découvert la richesse de la ville. Le temps fort de ce séjour a été la visite du salon de l'automobile à Palexpo.
Nombreuses ont été les personnes à découvrir les plus belles voitures du monde. "Pour les 3ème DIMA, ce salon est l’occasion d’affirmer leur projet professionnel en mécanique ou en carrosserie", analyse Anatole Micheaud, directeur de la Rousselière. Et de continuer : "Pour les terminale Bac Pro, à quelques mois du passage de leur examen, cette visite au salon leur permettra d’affirmer leur connaissance dans le milieu de l’automobile mais surtout de glaner des informations techniques sur les nouvelles technologies embarquées dans les véhicules de toutes marques. Les jeunes ont été ébahis devant les voitures de sport ou de marque italienne prestigieuse. Ils ont également découvert les nouveautés des marques françaises."
Enfin, ce dernier d'affirmer "que cette mobilité internationale est une étape importante de leur vie tant au niveau personnel que technique sur ce salon automobile prestigieux."

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

461 enfants et jeunes ont participé au festival A travers l’écran, toute la semaine à la Closerie.
Le thème proposait« Virtuel versus réel ».
Quatre ateliers ont été composés : un atelier d’échanges-débat mené par une éducatrice spécialisée de l’association Association ligérienne d’addictologie ; un atelier créations plastiques ; un atelier autour de l’image avec une conseillère en image et un atelier création vidéo ùùù « Lundi et mardi, nous avons reçu les écoles élémentaires de Saint-Cyr-en-Bourg et les trois écoles publiques de Montreuil-Bellay ; mercredi et jeudi, les élèves du CFA et du lycée d’enseignement professionnel Edgard-Pisani et la MFR la Rousselière » souligne le coordinateur jeunesse Grégory Ethioux. Vendredi, les ateliers ont été suivis par les élèves de 3e du collège Calpyso. « Les élèves ont pris des photos de leur établissement scolaire, à partir desquelles ils doivent imaginer un autre collège. Avec du collage, du découpage et du dessin, ils customisent leur collège virtuel ». Un autre groupe travaillait avec Christophe Rouleau sur une vidéo. « Ils ont travaillé sur une simulation de la vie quotidienne : Christophe Rouleau les filme dans une position figée ».

La restitution de ces travaux aura lieu jeudi 4 mai à 18 heures, au lycée professionnel agricole Edgard-Pisani.

18 Mars 2017

Par Dominique Monnier, vendredi 17 mars 2017 à 18:47 :: Informations cantonales

COMMUNE DU VAUDELNAY

Réunion du Conseil Municipal du 14 Mars 2017

L’accessibilité de l’église
Les marches devant la façade rendent ce dossier difficile.
Le Conseil municipal a fait le point sur le projet
. Le maire, indique que « le parvis de l’église Saint-Pierre sera aménagé aux normes d’accessibilité" comme le prévoit la loi
L'église est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 7 août 2017 ».
Un diagnostic et des autorisations administratives (permis de construire) doivent en effet être effectués par l’architecte du patrimoine à hauteur de 2 640 €.
Les appels d’offres ont été lancés auprès des entreprises.

Achat d’une désherbeuse.
Le Conseil municipal a décidé d’engager « une démarche visant à réduire l’utilisation des pesticides et autres produits chimiques, afin de protéger la ressource en eau et reconquérir la biodiversité, en approuvant le plan communal de désherbage », explique le maire.
Avec la mise en place du plan zéro phyto, « la commune souhaite investir dans du matériel performant et adéquat et l’acquisition d’une désherbeuse est indispensable », poursuit-il.
Le choix s’est porté sur une désherbeuse à vapeur d’eau d’un montant de 16 008 € ou de 21 081 € avec une option.
« Cet investissement, coûteux pour la collectivité, se fera avec la commune voisine de Brossay, afin de pouvoir bénéficier d’une aide financière de l’Agence Loire-Bretagne ».
L’Assemblée donne son accord et le dossier de demande de subventions sera élaboré.

Répartition des charges de fonctionnement de l’école.
L’école de Vaudelnay accueille 17 enfants de la commune de Brossay.
« C’est pour notre école un accueil important, qui permet le maintien d’une classe, mais aussi de partager les équipements pédagogiques avec la commune de Brossay », souligne Jean-Marcel Supiot.
Les dépenses de fonctionnement s’articulent autour des charges de fonctionnement de l’école (fournitures scolaires, personnel d’encadrement, entretien des bâtiments), des frais de fonctionnement des Temps d’activités périscolaire, de la restauration et du transport scolaire.

Adhésion à un groupement de commandes des biens mobiliers et immobiliers.
Jean-Marcel Supiot fait part « de la proposition de la ville de Montreuil-Bellay de s’associer à plusieurs communes pour la renégociation des contrats d’assurance.
Ce groupement permettrait d’obtenir des conditions financières plus avantageuses ».
Une étude sera réalisée par AC Delta Consultant d’Angers pour évaluer tous les biens à assurer et rechercher les compagnies d’assurance les plus avantageuses.
Le coût de cette étude est de 1 440 € TTC.

COMMUNE DU COUDRAY MACOUARD

Réunion du Conseil Municipal du 16 Mars 2017

Radars pédagogiques.
Deux radars pédagogiques seront implantés rue du Puits-Venier pour un montant de 4 545 €.
Subvention par le Département à hauteur de 20 %

Groupement d’achat d’électricité
Un groupement d’achat d’électricité est proposé par le Syndicat intercommunal d’énergies de Maine-et-Loire (SIEML).
La facture d’électricité de 2016 concernant l’éclairage public pour la commune s’élève à plus de 6 000 € s.
Ce processus permettait des économies
Le Conseil décide d’adhérer à ce groupement

Tracteur
Les élus ont voté la réparation d’un tracteur.
Devis de réparation 6 371 €.

Boulangerie
Suite à la fermeture de la boulangerie les élus ont voté une résolution de principe ouvrant la possibilité de mettre en place un distributeur automatique de baguettes au Coudray-Macouard

Travaux et aménagements
Des places de parking pour les personnes à mobilité réduite seront créées dans la commune, près de l’école.
Un cheminement est prévu autour de la salle des fêtes.
Le terrain de basket-ball sera transformé en parking.
Ces projets ont été votés à l’unanimité.

Désherbeur
Après la commune d’Artannes-sur-Thouet, Le Coudray-Macouard donne un accord de principe pour l’achat en commun d’un désherbeur à eau chaude après l’interdiction pour les collectivités d’utiliser les produits phytosanitaires.

Tempête
Les cyprès du cimetière seront élagués, pour éviter de nouvelles dégradations.ùùù Un peuplier est tombé sur les lignes électriques à Bron, « ce qui a causé une coupure d’électricité qui a duré jusqu’à 48 heures pour certains administrés ».

Antenne jeune.
Une inauguration de l’antenne jeune du Coudray-Macouard aura lieu samedi 22 avril, entre 14 heures et 18 h 30, au stade de football.

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Programmation de la saison estivale de L’association d’Animation touristique

Les 27 et 28 mai, fête médiévale
Le 14 juillet, pique-nique musical autour du kiosque à musique
Le 24 juillet à la collégiale, Concert symphonique Nottingham Youth Orchestra
Du 11 au 13 août, festival de musique tzigane, du jazz manouche .
Les 20 juillet, 10 août et 17 août, déambulations, sous la forme de saynètes historiques théâtralisées
Le 19 août, concert de musique sacrée et classique à la collégiale par un chœur anglais.
Les 7 et 8 octobre, foire d’automne au pied des remparts .
Les 16 et 17 décembre, marché de Noël.

Les vacances de printemps à l’accueil de loisirs intercommunal

Les enfants de 6 à 13 ans seront accueillis du lundi 10 au vendredi 21 avril, de 9 h 15 à 12 heures et de 13 h 30 à 17 heures, avec une possibilité de repas et de garderie de 7 h 15 à 9 h 15 et de 17 heures à 18 h 30, selon les inscriptions.

De nombreuses activités sont prévues :
Terra Botanica, ciné-club, atelier jardinage,
Bioparc, grands jeux et piscine.
Un séjour poterie au Fuilet aura lieu du 12 au 14 avril
Une comédie musicale sera proposée du 18 au 21 avril.

Les inscriptions seront prises au Centre social et culturel mercredi 22 mars, de 9 à 12 heures et de 14 heures à 17 h 30, et jeudi 23 mars, de 9 à 19 heures
(contact au 02 41 52 37 04 ou au 06 31 09 57 10).
Consulter les programmes sur le site :
www.csc-rolandcharrier.centres-sociaux.fr, http://lejournaldespetitsreporters.unblog.fr.

COMMUNE DE SAINT CYR EN BOURG

Assemblée générale de la Renaissance

Election du bureau : Patrick Mesnard
Vice-président : Frédéric Géru
Trésorier : Thierry Boisgard
Trésorier adjoint : Bernard Reverdy
Secrétaire :Joël Gautier
Secrétaire adjoint : Stéphane Ras
La société se porte bien et enregistre l’inscription de trois nouveaux membres, ce qui porte le nombre de sociétaires à 108.
Le concours de pétanque a débuté récemment, le challenge des retraités, celui à la mêlée et le palet sont aussi organisés.
« Nous allons également reconduire le tir à l’arc et lancer une initiation à la boule de fort avec cible.

17 Mars 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 16 mars 2017 à 21:18 :: Informations cantonales

LU DANS SAUMUR KIOSQUE

Doué : Le Bioparc heureux de vous annoncer la naissance de Zarafa

Un nouveau girafon est né au camp des girafes du Bioparc de Doué-la-Fontaine ! Zakya a mis bas dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mars dernier. Ce girafon, fille de Sacha, est une femelle nommée Zarafa. « C’est une bonne nouvelle pour notre troupeau qui a vu naître beaucoup de jeunes mâles ces dernières années (ndlr : Amadou Seyni, le 18 avril 2015, et Karami, le 3 mai 2016). Zarafa a déjà découvert son parc extérieur », s'est réjoui le Bioparc de Doué-la-Fontaine sur sa page Facebook.



La petite Zarafa (gauche) a fait ses premiers pas au Bioparc

Le samedi 4 mars dernier, Zarafa est venue grossir les rangs des girafes du Kordofan, au Bioparc de Doué-la-Fontaine ! Autrement appelée Giraffa Camelopardalis Antiquorum, cette sous-espèce de girafe du Nord (Giraffa Camelopardalis) est présente dans l'ouest du Soudan (1), le nord du Cameroun, le sud du Tchad, en République Centrafricaine et en République Démocratique du Congo (RDC).

Une sous-espèce de plus en plus menacée

Selon un rapport publié le 8 décembre 2016, l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) « estime qu'il reste moins de 2 000 individus de cette sous-espèce dans le milieu naturel, ce qui la place dans une position de menace encore plus grande que celle de l'espèce en général ». Aujourd’hui, toujours selon l’UICN, la population globale des girafes comptabilise moins de 100 000 individus, ce qui représente un déclin de 40% en 30 ans. « Ces animaux majestueux sont confrontés à une extinction silencieuse », observe Julian Fennessy pour l'UICN. Le classement des girafes du Kordofan est d'ailleurs passé de « préoccupation mineure » à « vulnérable ». Dans la situation actuelle, la naissance de Zarafa constitue donc une double bonne nouvelle !

Afin de se reproduire, Zarafa rejoindra un autre zoo

Au moment d'atteindre sa maturité sexuelle, c'est-à-dire entre 2 et 3 ans, Zarafa rejoindra un autre parc zoologique. Ce transfert permettra de développer la reproduction des girafes du Kordofan, dans le cadre du Programme d’Élevage Européen (EEP). Du côté du Bioparc de Doué-la-Fontaine, on comptabilise d'ailleurs plus de 150 naissances par an. Pour la majorité des espèces, l’élevage est assuré de manière naturelle par les parents. Pour certains oiseaux, l’élevage est assisté par l'équipe du Bioparc, qui place les œufs sous incubateur artificiel et suit de près l’éclosion et le développement des oisillons. « Les jeunes resteront tout le temps de leur sevrage et croissance avant d’être déplacés vers un autre parc zoologique ou d’être réintroduits dans la nature, comme c’est le cas pour les vautours et les ibis chauves », explique le Bioparc. L'arrivée de Zarafa, le samedi 4 mars dernier, représente la deuxième naissance de l'année 2017 pour le Bioparc après celle de 6 crocodiles à front large, une grande première d'ailleurs, au mois de janvier.

(1) Le nom de cette sous-espèce de girafes provient du Kordofan, soit une ancienne province du Soudan.

En savoir plus sur http://www.saumur-kiosque.com

16 Mars 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 16 mars 2017 à 06:11 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME



La dernière tempête a été spectaculaire.
La preuve
Comment un pin parasol peut passer de la position verticale
à celle d'un arbre penché par les vents d'ouest
C'est mieux que la tour de Pise

COMMUNE D'EPIEDS

Conseil Municipal du lundi 13 mars 2017

Le dossier principal était le vote budget primitif 2017.
Mme Kapfer, nouveau receveur municipal et remplaçante de Monsieur Gonzalès, était présente

Compte administratif 2016
Le conseil a validé le compte de gestion présenté du receveur
Ensuite le compte administratif 2016 a été voté
Il ressort un excédent de fonctionnement de 133 603,93 € et un solde négatif en investissement de - 3 413,07 €.

Affectation du résultat 2016
Il est décidé d’affecter au besoin de financement des dépenses la somme de 89 603,07 €
Les 44 000,86 € de surplus seront affectés au projet de l’école.
Le financement de l’école est de 778 250 €.
Nous avons une subvention de la Région de 76 025 € et de la réserve ministérielle de 50 000 €, d’où ces deux reports », explique le maire

Budget primitif 2017
Les élus votent à l’unanimité le budget primitif 2017, qui s’équilibre en dépenses et recettes de fonctionnement à 501 810,86 € et en dépenses et recettes d’investissement à 955 013,07 €, soit un montant global de 1 456 823,93 €.
Le trésorier principal a précisé ensuite la situation de la commune par rapport à des communes de même importance,
"Epieds est dans une situation parfaite pour envisager un nouveau projet ».

Taux d’imposition
Les élus fixent les taux d’imposition pour l’année 2017 avec une augmentation de 1 % sur l’ensemble des taxes
14,12 % la taxe d’habitation, 23,10 % la taxe sur le foncier bâti, 47,35 % la taxe sur le foncier non bâti.
Deux élus se sont abstenus et deux autres ont voté contre cette augmentation.

La Justice enquête sur la rémunération de deux agents communaux d’Épieds.
Danielle Leguay, 63 ans, maire d’Épieds, petite commune du Saumurois, se sent comme déchargée d’un poids. « Je suis délestée d’un sac à dos qui n’était pas le mien », résume cette retraitée de la fonction publique élue en 2014. L’abcès est crevé. Elle espère qu’après son dépôt de plainte et l’ouverture d’une enquête préliminaire par le Parquet de Saumur elle vivra plus sereinement. Elle ne menace plus de démissionner. Plus de pression ni de « calomnies » ni d’honneur bafoué. « Nous ne sommes pas élus pour subir mais pour porter un projet, conduire une équipe, être au service de ses concitoyens. »
Les ennuis de la maire d’Épieds ont commencé quand elle a découvert au début de son mandat, d’étranges pratiques liées à la rémunération de deux agents communaux, la secrétaire de mairie et un employé municipal. « Le trésorier principal m’a alerté sur le ratio de dépenses de personnel et m’a obligé à regarder », révèle Danielle Leguay. Les deux agents bénéficiaient tous les deux, du paiement d’heures supplémentaires et 18 jours de RTT par an. Un cumul avantageux mais interdit. « Le cantonnier a bénéficié de 96 heures supplémentaires par an et la secrétaire de mairie de 300 heures », a chiffré le maire qui estime que ce système fonctionnait depuis 2007.

Le Conseil a tout remis à plat

En juin 2014, son conseil municipal a délibéré et tout a été remis à plat. Il a décidé ne plus payer les heures supplémentaires aux deux agents et de leur appliquer le régime des 35 heures comme aux autres agents.
Depuis, le climat s’est tendu et la pression s’est accrue sur Madame le Maire. « La finalité était de faire exploser le Conseil municipal », considère Danielle Leguay. Le premier adjoint a démissionné, la secrétaire de mairie qui était par ailleurs la sœur de l’ancien maire, a fait valoir ses droits à la retraite et l’employé municipal observe depuis septembre un arrêt maladie.
La Justice tranchera. Danielle Leguay, qui dans cette épreuve a bénéficié des conseils de Jean-Yves Hazoumé, Sous-préfet de Saumur et de l’association départementale des maires de France qui se constitue partie civile, ne briguera pas de nouveau mandat. Celle qui se définit comme « une gentille » a pris trop de coups.

LU DANS SAUMUR KIOSQUE

Un parc naturel régional, ça sert à quoi en fait ?

Alors que les Parcs Naturels Régionaux fêtaient en ce début de mars leur cinquantième anniversaire, et tandis que leurs missions et leur fonctionnement restent assez peu connus des citoyens, il est peut-être temps de s’interroger sur leur utilité concrète. D’autant que la région Saumuroise est au plein cœur de l’un des plus grands parcs naturels régionaux de France : le Parc Loire-Anjou-Touraine. Voilà 50 ans que les Parcs Régionaux ont été créés sur ordonnance du Président de l’époque, Charles de Gaulle. Le 1er mars 1967 en effet, le général créait ces entités publiques afin de protéger et valoriser les patrimoines naturels et culturels de territoires ruraux et dont l’équilibre est fragile. La mission n’a pas changé en cinquante ans, alors que la France compte aujourd’hui 51 parcs de ce genre. Mais alors, comment ça fonctionne concrètement ? Qui gère ces parcs ? Quelles sont les actions concrètes mises en œuvre ?

Les Parcs Naturels Régionaux : des organismes publics à la double mission d’accompagnement et de porteur de projets

Les Parcs Naturels Régionaux sont des organismes publics. En effet, outre le fait qu’ils sont créés sur décret du Premier ministre (ils doivent remplir plusieurs critères précis), ils sont financés par les communes qui y adhèrent volontairement (la cotisation des communes étant fixée à 1 euro par habitant pour le parc Loire-Anjou-Touraine, soit un peu plus de 5% des recettes – 200 000 euros sur les 3,6 millions), le Département mais surtout la Région (70% des financements pour le parc Loire-Anjou-Touraine). De fait, ces parcs ont une mission d’intérêt général. Pour avoir ce label national, le territoire doit disposer d’un patrimoine exceptionnel, qu’il naturel, culturel et/ou architectural. Aussi, toutes les actions sont encadrées par un projet de territoire, qui est la charte de développement, validée par toutes les communes et les établissements publics de coopération intercommunale du parc, le Département, la Région et l’État

Les parcs naturels régionaux ont trois missions. D’abord, ils ont une mission d’accompagnement technique. C’est la plus grande part du budget. L’équipe de 27 personnes, composée en majorité d’ingénieurs, se met ainsi gratuitement au service des communes ayant besoin d’un diagnostic particulier dans le cadre d’un projet établi ou en cours d’établissement par son conseil municipal. « Ce peut être un diagnostic hydraulique par exemple ou encore un avis expert quant au paysage ou à la nature que le projet viendrait modifier» nous explique Pascal Queniot, directeur du Parc Loire-Anjou-Touraine. Cette mission s’étend aussi aux particuliers qui peuvent s’adresser directement au parc pour bénéficier d’une expertise notamment en matière énergétique (c’est l’objectif du programme « Isole toit, mais pas tout seul » - voir notre article). Mais le Parc a une seconde mission, là aussi ouverte aux particuliers : l’aide financière. Outre l’accompagnement technique, le Parc peut être en mesure de cofinancer des projets ou de réaliser les démarches administratives parfois longues pour décrocher des subventions auprès d’organismes de financement comme le Fond Européen de Développement Régional (FEDER) ou l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). L’accompagnement technique ou administratif représente environ 40% du budget du Parc, soit environ 1,5 million d’euros. Les subventions aux projets communaux représentent elles aussi une grande part du budget. Troisième et dernière mission : la conduite de projets propres au Parc comme les interventions pédagogiques en milieu scolaire.

Concrètement ?

Concrètement, « le Parc met en œuvre, avec de nombreux partenaires, des animations et outils de découverte : sentiers d’interprétation, circuits équestres/VTT, sorties accompagnées, expositions... Ses missions touchent à tout ce qui relève du développement durable, donc de l'économie, du social (éducation comprise) et évidemment de l'écologie (aménagement du territoire et protection de la nature) ». Impliqué dans la création des sentiers d’interprétation au Puy-Notre-Dame, mais aussi dans la rénovation du lavoir de Brain-sur-Allonnes, il a par ailleurs été un appui technique dans la restauration, à Brézé, du site en marrais. « Tout a été aménagé pour permettre aux habitants et aux visiteurs de découvrir les richesses exceptionnelles, caractéristiques de ce lieu. Le marais de Baffou est devenu aujourd’hui un véritable site pédagogique ». Le Parc, c’est aussi le financement d’une plateforme d’approvisionnement proposant des fruits et légumes biologiques et locaux, mais encore le concours éco-trophée qui, depuis 1998, récompense des entreprises artisanales, touristiques ou industrielles et des exploitations agricoles représentant des activités très variées, mais un même engagement dans des valeurs humaines et environnementales. Le Parc, c'est enfin une forte présence dans les écoles pour expliquer ce qu'est le développement durable (voir la carte interactive des actions)

Le Parc Naturel régional, c’est qui ? Et comment ils décident ?

Le Parc est géré, en réalité, par les élus locaux. Chaque commune adhérente et chaque collectivité comptent un représentant dans l’organe de décision du Parc. On compte donc, aujourd’hui, 181 membres au comité syndical, dont 141 élus représentants les 117 communes adhérentes (les anciennes communes ayant fusionné dans des communes nouvelles ont néanmoins gardé autant de représentants que de communes fusionnées). À noter qu’en Saumurois, toutes les communes de Saumur Agglo ont adhéré au Parc dès 1996. Seuls Courchamps, Épieds, Saint-Just-sur-Dive et Distré n’y adhèrent pas encore. « Sa gouvernance fait du Parc naturel régional un organe unique loin des clivages politiques. Nous sommes, nous, toujours dans le consensus et la coopération », explique Pascal Queniot. « C’est une force indéniable et c’est ainsi que nous sommes très complémentaires des communes et communautés de communes ». Et en effet, en agissant principalement dans les communes les plus petites le Parc tend à rééquilibrer des territoires mutualisés dans de grandes agglomérations qui peuvent laisser craindre une concentration des budgets et actions dans la ville-centre (comme le craignaient certaines communes qui ont intégré la grande agglomération Saumur-Val-de-Loire). « Les actions se font sur tout le territoire, y compris les plus grandes, même s'il est vrai qu’elles disposent d’une plus grande ingénierie qui leur permet de gérer un certain nombre de projets en interne. » À Saumur par exemple, le Parc a financé la thermographie aérienne l’année passée

Devenez ambassadeur du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine

Le Parc, pour faire connaître son action et ses initiatives, s’appuie sur des « ambassadeurs ». Un appel sera prochainement lancé. En attendant, vous pouvez toujours contacter le Parc via leur site ou vous rendre dans la Maison du Parc, située à Montsoreau.

15 Mars 2017

Par Dominique Monnier, lundi 13 mars 2017 à 20:48 :: Informations cantonales

COMMUNE DE SAINT CYR EN BOURG

Le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) recrée pour la 7e année consécutive, le Quizz du Mouvement sportif
Il s'agit d'un jeu qui s'adresse à toutes les associations sportives de Maine-et-Loire, affiliées à une fédération. Toutes les questions ont une relation avec le sport en Maine-et-Loire . Les qualifications sont maintenant terminées
La deuxième phase se déroulera par secteur (Mauges, Angers-Agglomération, Douessin-Saumurois, Baugeois et Segréen) et es associations s’affronteront à l’aide de boîtiers de vote électroniques, pour tenter de décrocher une place en finale et les 2 000 € mis en jeu.
Saint-Cyr-en-Bourg accueillera le quizz du secteur Douessin-Saumurois, mardi 21 mars, à 18 h 45, à la salle du Moutier.
17 associations sportives seront représentées et deux d’entre elles décrocheront une place pour la finale du 19 mai prochain.
Par l’intermédiaire de ce jeu, le CDOS et Profession sport et loisirs 49 souhaitent contribuer à l’animation des territoires, en faisant se rencontrer les dirigeants associatifs, les élus locaux mais également les représentants de l’Etat. Cette rencontre informelle est l’occasion de créer des liens, de faire se rapprocher les acteurs de terrains, afin d’agir pour faire naître de nouveaux projets.

Contact : Aurélien Rayer, agent de développement, au 02 41 79 02 14, cdos49.arayer@franceolympique.com.

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

La deuxième réunion de la commission environnement et fleurissement de la commune du Puy-Notre-Dame et des hameaux qui y sont rattachés aura lieu vendredi 17 mars.

Tous les habitants qui souhaitent participer à la mise en œuvre concrète du plan de gestion différenciée des espaces publics y sont cordialement invités.
Ce sera l’occasion de trouver un slogan pour fédérer les actions, de réfléchir au choix des plantations à réaliser, d’échanger sur les pratiques, trucs et astuces de chacun, dans une ambiance conviviale, avec pour objectif d’associer les habitants à une nouvelle façon de gérer les espaces végétalisés.
Ce projet répond aux exigences et à l’obligation réglementaire zéro phyto et biodiversité.
Il a notamment pour objectif de donner à la commune du Puy-Notre-Dame une véritable identité paysagère en lien avec le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) et l’Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (AVAP).
Claudie Landelle-Banevitch, ingénieur paysagiste au bureau d’études Cités des Champs, a été recruté par la commune. Elle a déjà effectué un travail important avec les élus et les agents communaux en établissant une analyse et une typologie des différents espaces gérés par la commune et sera présente à cette réunion.

Avec le lycée agricole

Le premier grand chantier à être mis en œuvre concernera l’aménagement paysager de l’espace situé devant la mairie, une réalisation qui s’effectuera en partenariat avec les élèves du Lycée agricole Edgar-Pisani de Montreuil-Bellay et un professeur référent spécialisé en espace paysager. Cet aménagement, prévu au début du mois de mai, sera assuré en cohérence avec la liste des végétaux locaux préconisés par Claudie Landelle, en fonction de la spécificité du sol. À cet effet, une convention a été signée entre la commune et le lycée montreuillais.

Réunion ouverte à tous les habitants, vendredi 17 mars à 19 heures, dans la salle Saint-Louis.

COMMUNE D'ANTOIGNE

Les élèves de l’école communale ont découvert vendredi dernier le château de Brézé
C'était le prélude à leur classe de découverte de l'année qui sera basée sur la visite des châteaux de la Loire.
Ils ont visité le château du XVe siècle et se sont régalés en découvrant les souterrains qui sont la curiosité de ce château
La visite s'est terminée de façon agréable en pique-niquant dans les allées du parc du château.

L’école participera également à l’action « Ecole zéro déchet ». Fabien Pinson, directeur de l’école explique : « À partir de lundi 13 mars, les enfants, les enseignants et le personnel de l’école veilleront à peser chacune des poubelles de l’école et ce pendant deux semaines. L’objectif : évaluer le plus précisément possible la quantité de déchets produits par l’école (cantine y compris). Au terme de ces pesées, un bilan sera fait en partenariat avec Saumur Agglo Propreté et des pistes d’améliorations seront proposées dans le but de réduire au maximum la quantité de déchets. Un second bilan sera fait courant mai afin de voir les progrès effectués. Un label Ecole Zéro Déchet sera remis à l’école et la commune sera citée à titre d’exemple et remerciée pour cet engagement ». L’objectif à terme pour les enseignants reste l’éducation au recyclage et au tri des déchets auprès des enfants de l’école, « adopter les bons réflexes dès le plus jeune âge et inciter leurs aînés à adopter les mêmes écogestes. »

COMMUNE DE BREZE ET SAINT CYR EN BOURG

L'association des parents d’élèves des écoles de Brézé et de Saint-Cyr-en-Bourg organisait dimanche dernier son vide-greniers
Il s'est déroulé cette année dans le village de Brézé, sous la pluie , surtout l'après midi
45 exposants étaient inscrits.
On pouvait néanmoins déguster fouées ou des gâteaux préparés par les parents.
Les bénéfices du vide-greniers serviront aux sorties pédagogiques des enfants et au voyage scolaire.
Le concours de belote aura lieu samedi 1er avril, à 14 h 30, salle du Moutier à Saint-Cyr-en-Bourg.
Inscriptions seront prises à partir de 13 h 30 (13 € par équipe) avec un lot pour chaque participant
Bal des écoles le 20 mai, à la salle des loisirs de Brézé.

13 Mars 2017

Par Dominique Monnier, dimanche 12 mars 2017 à 07:49 :: Informations cantonales

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Dimanche matin je me suis rendu avec mon épouse à la salle de gymnastique de l'Agglo de Saint Lambert des Levées pour revoir l'entraîneur roumain des enfants de Cholet et ex entraîneur de l'équipe de Roumanie
Les habitants du Puy Notre Dame des années 1990 doivent se souvenir de l'opération humanitaire faite à l'initiative de la municipalité dans le village natal d'Annie Crihan après la révolution qui a destitué Caeucescou. Elle était venue en France avec des petites gymnases roumaines qui avaient fait les beaux jours des inaugurations de la fête du vin et du champignon.
L'une d'elles a d'ailleurs fait les jeux olympiques
Elles sont presque toutes installées dans des pays étrangers, seules deux ou trois sont installées en Roumanie et 3 en France
Elles ont toutes de bonnes professions
Quant à Annie Crihan, elle vit en France avec son mari et est depuis 20 ans entraineur des Enfants de Cholet
Elle suivait dimanche matin une compétition et nous l'avons rencontrée avec beaucoup de plaisir
Elle était accompagnée de Monsieur et Madame Menanteau, ancien responsables du club, qui ont beaucoup aidé Annie Crihan à son arrivée en France
Je vous raconterai prochainement l'aventure de la commune avec la Roumanie en 1991
Dominique Monnier



De gauche à droite : Annie Crihan, Micheline Monnier, Monsieur et Madame Menanteau

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Le tournoi interentreprises de tennis de table sera disputé jeudi 30 mars, de 19 h 30 à 22 h 30, au gymnase Gaston-Amy, rue du Gymnase, à Montreuil-Bellay.
Ce tournoi est ouvert aux non licenciés qui formeront des équipes de deux joueurs issus d’une ou de deux entreprises du canton.
Chaque équipe rencontrera au moins deux autres équipes, selon la formule coupe Davis.
Les participants devront apporter raquette et tenue de sport.
Les équipes seront récompensées.
Des boissons et des sandwichs seront proposés sur place.
Tarif : 5 €, avec boisson et sandwich compris. Inscription avant lundi 27 mars.
Contact au 06 87 91 20 46, jean-claude.poupard@ laposte.net

La municipalité a accueilli, jeudi 9 mars, les collégiens de Wiesbaden, la capitale de la Hesse (Allemagne).

Ces jeunes sont les hôtes de leurs correspondants français du collège Calypso. Auparavant, les élèves ont parcouru la cité, par petits groupes, afin de répondre à un quiz, pour se mémoriser des termes d’architecture et d’histoire.
Le maire, Marc Bonnin, a souhaité la bienvenue à ces jeunes, accompagnés de Pascal de Bonnaire principal du collège Calypso, Mme Anglaret, professeur d’allemand, et Mmes Sittner, Renaud et Wenzel, professeures de français à Wiesbaden. Une dizaine d’enseignants en français se relaient ainsi pour accompagner les élèves lors de leur déplacement en France. Ces jeunes Allemands étudient le latin en première langue, puis l’anglais ou le français en deuxième ou troisième langue. Au collège Calypso, le latin n’est pas dispensé cette année faute d’enseignant, alors que c’est une priorité chez nos voisins.
Lors de cette réception, le maire a dressé un rapide historique de la commune, invitant les élèves à revenir, pour bénéficier des charmes d’une cité historique de 4 300 habitants, ce qui n’a rien à voir avec Wiesbaden et ses 276 000 habitants. Le pot de l’amitié a conclu cette visite.

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME



509ème carte postale sur le site de collection de la commune Ponot de cœur
Pour accéder faire sur internet : http://ponotdecoeur.blogspot.fr/

10 Mars 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 9 mars 2017 à 19:55 :: Informations cantonales

VU SUR SAUMUR KIOSQUE

La 4ème édition du Saumurban Trail approche ! Si vous connaissez déjà les tracés (relire), une question reste en suspens : combien y aura-t-il de participants, le dimanche 12 mars prochain ? Pour le moment, vous êtes un peu plus de 2 000 personnes à avoir dit oui au SUB 2017. L'an passé, les organisateurs avaient comptabilisé 2 578 dossards. Un record... qui pourrait être battu en 2017, selon le CAPS. Une 4ème édition qui, pour information, n'autorisera ni les sacs à dos ni les « CamelBak »...
Le dimanche 13 mars 2016, la 3ème édition du Saumurban Trail avait réuni exactement 2 578 coureurs et marcheurs (850 en 2014, 1 800 en 2015), avec précisément 887 coureurs sur le parcours de 15 km, 677 sur le 9 km, 522 sur le 25 km, ainsi que 492 marcheurs. La 4ème édition de l'événement, qui aura lieu le dimanche 12 mars 2017, battra-t-elle un nouveau record d'affluence ?

2 060 participants à 6 jours de la course

Le dernier relevé des inscriptions, effectué le lundi 6 mars dernier, comptabilisait précisément 2 060 participants (inscriptions en ligne, seulement). En voici les détails, dans l'ordre décroissant : 709 personnes pour le 15 km solo, 522 pour le 9 km solo, 405 pour le 25 km solo, 293 pour le 9 km marche et 131 pour le 15 km marche. « On peut clairement annoncer qu'il y aura au moins 2 300 participants. Nous pouvons même faire mieux que l'année dernière (ndlr : 2 578 inscrits pour 2 450 arrivants), mais tout dépendra de la météo. Avec un peu de soleil, on peut battre le record de 2016 puisque nous pourrons compter sur bon nombre d'inscriptions sur place » assure Jean-Noël Hameau, le président du CAPS (Club d'Athlétisme du Pays Saumurois). L'année dernière, les organisateurs avaient effectivement accueilli 350 personnes, au dernier moment...

Le 25 km en relais annulé par les organisateurs

Le 25 km relais, quant à lui, a été annulé. Jean-Noël Hameau nous explique cette décision : « Nous n'avions que 4 équipes inscrites pour le 25 km relais. Nous avons décidé de le supprimer. À la base, nous avions créé cette configuration pour proposer une autre alternative à ceux qui connaissent déjà par cœur les tracés en solo. Nous avons appelé les 4 équipes inscrites pour leur dire que nous annulions, mais nous leur avons bien sûr laissé la possibilité de s'engager sur une autre course. Ils ont choisi, pour la plupart, de repartir sur le 15 km solo ». Pour rappel, les différents tracés du Saumurban Trail vous proposent de passer sur le toit du Dôme (nouveauté 2016 renouvelée en 2017), par l'École de Cavalerie, le Manège des Écuyers, l'Hôtel de Ville, le Château de Saumur, la Chapelle Notre-Dame-des-Ardilliers, la Société de Boule de Fort du Bel Air ou les Caves Gratien & Meyer. Une visite de Saumur à couper le souffle !

Quelques petites choses à savoir, avant dimanche...

Avant le Jour J, dimanche 12 mars 2017, Jean-Noël Hameau tient également à préciser que les « CamelBak » des coureurs, ou autres sacs à dos pour les marcheurs, sont strictement interdits. « Après une réunion avec les Écoles Militaires de Saumur, le mardi 28 février dernier, nous avons décidé de ne pas les tolérer, en raison du plan Vigipirate. Lorsque les militaires entrent au Gymnase Kellermann, ils doivent désormais montrer patte blanche avec les normes de sécurité anti-terroristes. Logiquement, ils ont demandé à ce que tous les participants en fassent de même et ne portent pas sur eux de bagages pouvant présenter une menace ». Notez aussi qu'au niveau du stationnement, le parking du Chardonnet sera fermé ce dimanche. Tous les véhicules seront dirigés vers le parc du Breil. Découvrez d'ailleurs le plan des perturbations routières, ci-dessous. Enfin, « les inscriptions aux courses seront possibles le samedi, à Décathlon », précise Jean-Noël Hameau. Tout ce qu'il faut savoir avant la course,

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Que s'est il passé devant la mairie?
Un tremblement de terre, une manifestation très violente?
Le parterre est méconnaissable.
En effet le terrain était triste et je crois qu'on peut féliciter
Monsieur le Maire et son Conseil municipal d'avoir pensé
à remodeler cette surface d'accueil des habitants.
Espérons que ce sera une réussite dans les prochains mois.



Et pendant ce temps le centre de la cité continue de s'améliorer
autour de l'église avec une rue essentielle pour les touristes



Les travaux de la rue Sainte avancent avec un caniveau central



et vont bientôt entrer dans leur phase finale

UN PEU D'HUMOUR

Bonjour,

Comme je n’ai pas "Fesse-bouc",
J'essaie de me faire des amis en dehors du vrai Facebook,
tout en appliquant les mêmes principes...
Alors tous les jours, je descends dans la rue et j'explique aux passants...
- ce que j'ai mangé,
- comment je me sens,
- ce que j'ai fait la veille,
- ce que je suis en train de faire,
- ce que je vais faire demain,
- je leur donne des photos de ma femme, de mes enfants,
- du chien que j'ai déjà eu,
- de moi en train de laver ma voiture,
- et de ma femme en train de coudre.
- J'écoute aussi les conversations des gens
et je leur dis : "j'aime" !
Et ça marche !
Actuellement j'ai déjà 4 personnes qui me suivent :
  2 policiers,
1 psychiatre
Et 1 psychologue !

COMMUNE DE SAINT MACAIRE DU BOIS

Conseil Municipal du 6 mars

Conduites d’eau potable
Gabriel Taillée, maire, rappelle : « le Syndicat d’eau potable du Sud Saumurois (SMAEPA) et l’Agglo Saumur Val de Loire entreprennent le changement des conduites d’eau potable sur deux secteurs à Saint-Macaire-du-Bois : L’Humeau de Bray jusqu’au moulin de Grenouillon et du Monis à la Planche. Les canalisations actuelles sont vétustes puisqu’âgées de 45 ans et représentent une longueur de 2 km environ.
Les travaux dureront un peu plus longtemps que prévu à savoir la fin du mois d’avril. Des consignes de déviation provisoire ainsi qu’une circulation alternée ont été mises en place et il est impératif de les respecter. »

Préparation du budget 2017.
« Le budget primitif 2017 est calqué sur le budget 2016, mais pour l’équilibrer il est indispensable de puiser sur les économies réalisées par la commune depuis 4 et 5 ans. Les marges de manœuvres pour investir sont limitées : nos recettes couvrent tout juste nos dépenses de fonctionnement. La cause première est la diminution de la DGF (dotation globale de fonctionnement) allouée par l’Etat qui a diminué de 16 000 € en moins entre 2014 à 2017 », note le maire.

Investissements 2017.
Cinq poteaux d’incendie (le Bourg, la Planche, les Bouchettes, Les Mousseaux et Chambernou) pour un montant de 9 000 € TTC, les sept poteaux de la commune seront ainsi rénovés.
Prévu également le ravalement de la façade de la Mairie, de l’école, bâtiments qui datent de 1914 et qui sont toujours en activité ainsi que le dessus du mur ouest du cimetière et les jambages en tuffeau du vitrail de l’église pour un montant de 53 000 €, travaux qui seront réalisés par Batispire.

Cotisations.
Une somme de 213 € est allouée à l’association des maires du département qui sert à la défense des communes.
Une somme de 46,10 € (soit 0,10 centime par habitant) est allouée au CAUE (conseil en architecture, urbanisme et environnement)

Subvention.
Une subvention d’un montant de 1 200 € a été attribuée à l’association familles rurales des Verchers. Cette association gérera l’accueil de 15 enfants de la commune au centre aéré en juillet prochain.
La date du prochain conseil qui sera axé sur le vote du budget avec la participation de la Trésorière de Saumur sera communiquée ultérieurement.

COMMUNE DU COUDRAY MACOUARD

La salle des fêtes du Coudray-Macouard accueillera « T 'emballe pas »,
une comédie en 3 actes de Christian Rossignol pour 8 représentations en mars.
Infos pratiques : les vendredis 10 - 17 et 24 mars à 20h30, les samedis 11 - 18 et 25 mars à 20h30 et les dimanches 12 et 19 mars à 15h , salle des fêtes du Coudray Macouard -
Entrée : Adulte 7 €, enfant (- 12 ans) : 3,50 € -
Réservations possibles au 07 68 67 72 27 (tous les jours de 18h à 20h (sauf le dimanche)

9 Mars 2017

Par Dominique Monnier, mercredi 8 mars 2017 à 19:17 :: Informations cantonales

COMMUNE DE DOUE LA FONTAINE

Au Bioparc de Doué-en-Anjou la sécurité a été renforcée.
La mort du rhinocéros de Thoiry a créé un émoi. « On a été profondément choqué et l’équipe du Bioparc de Doué a beaucoup d’empathie à l’égard de celle de Thoiry », a souligné François Gay, le directeur du site Saumurois. Il en a tout de suite été informé via le réseau international qu’entretiennent les parcs de préservation des espèces.
« Cela nous permet de déterminer des pistes de travail et de prendre des dispositions.
On a tout de suite renforcé la sécurité. On a rajouté une couche par rapport à ce qu’il y avait déjà. On n’en fait jamais trop », estime François Gay. « On a une tentative tous les dix ans. Le dernier vol date de 2008, des Aras qui ont été retrouvés car tous les animaux sont pucés.
Les intrusions ne concernaient jusque-là que quelques espèces d’animaux faciles à transporter comme les reptiles, les singes… ».
La sécurité prend déjà pourtant beaucoup de temps à son personnel alors que toute nouvelle installation intègre dès son étude cette problématique.
Pas question pour autant de transformer les lieux en coffre-fort.
Pour l’heure, les trois rhinocéros semblent y être à l’aise. « On fait tout pour leur bien-être », affirme François Gay en ajoutant qu’une « gestation est en cours. Un petit rhinocéros devrait voir le jour à la fin de l’été et ce sera une première en France ».

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Le programme des manifestations montreuillaises du mois d'Avril

Samedi 1er avril : Marché artisanal rue de Méron. Jeudi 6 avril : Danse « 3 temps » à 20 h 30 à la Closerie.
Samedi 8 avril : Bal de l’Aassociation des parents d’élèves du collège Calypso à 20 heures à la Closerie.
Vendredi 21 avril : Concert de trompes de chasse à 20 h 30 à la Collégiale.
Vendredi 21 avril : Ciné-club, comédie musicale, concert pour les enfants, à 14 h 30 à la Closerie.
Dimanche 23 avril : Vide-greniers de l’Appel.
Samedi 29 avril : Trail des Châteaux départ à 9 heures à la Closerie.
Samedi 29 avril : Cérémonie en souvenir des Tsiganes sur la zone de Méron.
Dimanche 30 avril : Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation.

Centre Social
Des ateliers de réparation de petits matériels qui ne fonctionnent plus sont organisés par le Centre Social le premier samedi des mois impairs, à savoir : 6 mai, 1er juillet, 2 septembre et 4 novembre, de 9 à 12 heures
Un aspirateur qui n’aspire plus très bien, un grille-pain qui provoque une surtension, un problème sur son cyclomoteur…
Aujourd’hui, l’atelier de co-réparation redonne à ces objets une seconde vie.
Des réparateurs bénévoles de l’atelier vous aident à réparer des objets plutôt que les jeter.
Organisé par Saumur Agglopropreté, l'objet de ces réunions est d'aider les personnes qui ne sont pas manuelles.ùùù

8 Mars 2017

Par Dominique Monnier, mercredi 8 mars 2017 à 06:25 :: Informations cantonales

COMMUNE DE SAINT JUST SUR DIVE

Le vide-greniers de l’association des Ecoliers d’Alzon a eu lieu dimanche dernier
La pluie a gâché l'organisation
Cela change des autres années où l'on se rappelle du succès d'un des plus gros vide greniers de la région
« Ce matin, malgré le temps, une cinquantaine d’exposants se sont présentés. Mais la pluie incessante les a invités à repartir », soulignent les organisateurs. « C’est la première fois que nous avons une telle météo. Des averses s’étaient produites lors de certaines éditions, mais avaient été chassées par le soleil. Ce dimanche, il pleut sans discontinuer ».
En fin de matinée, l’association décidait elle aussi de ramasser tout son matériel. « Nous allons nous réunir et réfléchir à une autre date ou organiser autre chose, cette manifestation pour les enfants de l’école étant importante ».

7 Mars 2017

Par Dominique Monnier, lundi 6 mars 2017 à 19:08 :: Tourisme Anjou Loire Valley

COMMUNE DE BREZE

L'écologie à l'école Saint Vincent
Saumur Agglopropreté accompagne des écoles dans leur démarche de réduction des déchets.
L’école de la commune a mené des opérations depuis le mois d'octobre 2016
Cette opération a été réalisée en collaboration avec Saumur Agglopropreté. Un premier bilan a donc été fait
Les poubelles sont pesées à chaque opération et la première pesée avait donné un poids de 28,430 kg.
Comment faire diminuer ce poids
Les enfants ont cherché des solutions:
Plus de mouchoirs en papier mais en tissu
Goûters faits maison
Utilisation d'éponge pour essuyer les stylos . Les essuie-mains papier sont remplacés par des torchons Des gants de toilette chez les petits et suppression des lingettes en papier Pour la cantine, les enfants ramènent chez eux, chaque week-end, leur serviette ». Les déchets alimentaires donnés aux poules. Apprentissage pour économiser l’eau
En classe, les enfants de cycle 2 n’utilisent plus de feuilles de journal quand ils font de la peinture, ils ont un carton plastifié pour protéger les tables.
La deuxième pesée a donné un chiffre de 18,990 kg en 20 jours

Réunion du Conseil municipal du 1er Mars 2017

L’aménagement du centre-bourg
Monsieur Niort, maire a annoncé que le temps était responsable du retard sur les travaux d’aménagement du centre-bourg
« L’entreprise Eurovia d’Angers a installé toute la signalisation pour la circulation qui va être interdite pendant toute la durée des travaux et va décroûter maintenant les trottoirs. Je rappelle que ces travaux sont faits dans le cadre de l’aménagement loi handicap et de la mise en sécurité de la rue de l’Amiral-Maillé-Brézé RD 93. Les travaux se dérouleront jusqu’au 30 avril (maximum) ».
Pour ce qui concerne le transport scolaire et les arrêts des cars, le maire conseille de se rapprocher d’Agglobus.

Projet de l’aménagement loisirs
La commission en charge du dossier a étudié l’aménagement loisirs avec la création d’un parcours santé, l’installation de tables, de bancs et d’une table de ping-pong. « Nous avions aussi vu pour des stations sur ce parcours et de mettre des modules plus ludiques pour deux tranches d’âges : moins de 6 ans et les 10-14 ans », précise la conseillère municipale Murielle Huet. Dans un premier temps, les élus optent pour l’installation des tables, des bancs et de la table de ping-pong. La commission réfléchira sur les jeux.

Divers
Participation de la commune pour l’AFRIEJ pour le centre aéré et le mercredi après-midi pour un montant de 1 330 €
Lors de la location de la salle des loisirs, il sera indiqué dans le contrat le numéro de téléphone de la personne à appeler en cas de problème
Le site Internet de la mairie sera remis à jour.

COMMUNE D'ANTOIGNE

Réunion du Conseil municipal du 3 Mars 2017

Production d’électricité
Le SIEML désire lancer un groupement d’achat entre les communes du secteur pour obtenir de meilleurs tarifs.
Le conseil accepte cette proposition productive d'économie

Assurances de la commune
Les contrats d’assurance de la commune concernant les biens immobiliers et mobiliers doivent être revus tous les 4 ans. La cotisation de la commune est de 4 600 € par an.
La commune de Montreuil-Bellay a proposé de faire un groupement de commande avec plusieurs communes
Le Vaudelnay, Le Puy-Notre-Dame, Cizay-la-Madeleine ont accepté
Un état des lieux sera réalisé par AC delta conseil d’Angers pour évaluer tous les biens à assurer afin de tirer les prix au maximum auprès de compagnies d’assurance. ùùù Le coût de cette étude et adhésion est de 900 € TTC,
Le Conseil a accepté cette proposition

Environnement
Le producteur en volailles Marc Fournier dont le siège est situé au lieu-dit pont Jacquet à Tourtenay souhaite s’agrandir, soit 5 ha sur les terres de la commune.
62 000 volailles sont produites chaque année.
Tout est réglementé au niveau de l’épandage », informe le maire.
Accord du Conseil.

Budget 2017
Avant le vote du budget qui aura lieu le 7 avril, Eric Mousserion dresse le bilan de l’année 2016 « qui fait état d’un excédent de 89 447,44 € en fonctionnement et 43 654,73 € en investissement.
Seule la caisse des écoles est déficitaire de 5 226,22 €.
Les excédents seront reportés sur le budget 2017 mais il faut être vigilant sur notre gestion », déclare le maire.

Zéro papier à l’école
Une information avec un animateur de l’agglo de Saumur et l’équipe enseignante qui souhaite participer à la mise en œuvre de cette action est prévue à l’école mardi 7 mars.

Pacte régional pour la ruralité
Un projet sera réalisé afin d’obtenir des subventions pour l’installation d’un arrêt de bus et l’aménagement de la sortie de l’école.

Prochain conseil municipal
Vendredi 7 avril à 19 heures.

COMMUNE DE SAINT CYR EN BOURG

Vide greniers.
Il est organisé par les clubs de tennis de table et d’escalade de Saint-Cyr-en-Bourg dimanche 23 avril, à partir de 7 heures, rue du Clos-de-l’Hôpital.
Café ou verre de jus de fruit offert à chaque exposant.
Tarifs : particuliers 2 € le mètre, sans réservation ; professionnels (hors alimentation), uniquement sur réservation.
Contact et réservation : 02 49 19 00 90 ou escalade.stcyr@gmail.com.

6 Mars 2017

Par Dominique Monnier, samedi 4 mars 2017 à 17:42 :: Informations cantonales

COMMUNE DE SAINT JUST SUR DIVE

Félicitations à la petite commune de Saint-Just-sur-Dive, à son conseil municipal et sa dynamique maire, Lydia L’Herroux, pour la réouverture du commerce de proximité , en l'occurrence le bar restaurant et multi services qui a trouvé un nouvel acquéreur avec Cyril Martin.
Vendredi, le conseil municipal a découvert le nouvel aménagement.
« Un commerce de proximité est primordial dans un petit village. Cela permet de créer de l’animation dans le village.
Les murs appartiennent à la commune et il nous fallait faire revivre son commerce qui crée un lien social dans la commune.
C’était une volonté de l’ensemble de la municipalité, de nous battre pour que notre commerce retrouve un repreneur. Nous avons la chance d’avoir trouvé une personne qui soit dans le métier. C’est un plus pour nous », a déclaré Mme L’Herroux.

UNE BELLE HISTOIRE DECOUVERTE DANS LE COURRIER DE L'OUEST

« Clément est un jeune supporter d’à peine 11 ans, assidu aux matchs du SCO à Jean Bouin.
Samedi 18 février c’était le retour, en tant que titulaire, du Camerounais Karl Toko Ekambi qui venait de gagner la Coupe d’Afrique des nations avec son pays.
Clément avait fait confectionner une belle affiche qui indiquait « Karl Toko Ekambi champion CAN 2017. Félicitations ! Karl : ton maillot, merci ».
L’affiche était fixée sur la barrière juste en face de la partie de la pelouse où l’équipe du SCO procédait à son échauffement d’avant match.
« Quand le coup d’envoi fut donné, Clément revient vers nous déçu.
« Karl n’a pas vu mon affiche ».
Au cours de la seconde mi-temps, Toko Ekambi fut remplacé mais quand la fin du match a été sifflée, il est revenu avec ses coéquipiers, vainqueurs de Nancy, effectuer le tour d’honneur.
Passant devant Saint-Léonard, on vit Toko Ekambi se détacher du groupe, se diriger vers la tribune, sortir son maillot qu’il avait dissimulé sous son anorak et le tendre à Clément qui revint vers nous triomphant et au comble du bonheur.
« Cette petite histoire simple et touchante contribue à nous faire aimer ces joueurs du SCO si combatifs, si solidaires et si sympathiques ».

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

L’association de motards Montreuillais organise le samedi 18 mars à la Closerie
Cette fête aura pour thème l'Irlande à l'occasion de sa fête Nationale
La soirée sera organisée sur ce thème du rock et de la bière
19 h : Ouverture des portes avec le groupe Pogues en fond d’écran
20 h : Sept danseuses celtiques d’El Dorado de Thouars
20 h 15, concert sur écran d’un groupe rock irlandais, les Pink-lady rock français et le groupe Acidité
Entrée : 5 € sur réservation auprès de Binouz 06 02 05 10 82 ou Alex 06 21 88 33 79
8 € sur place ou préventes aux Petits Tonneaux de Montreuil-Bellay et V & B de Saumur.

Concentration moto en juin
Forts de 55 adhérents, les Melting Potes se retrouveront lors de la concentration motos les 3 et 4 juin.
Le groupe rock invité sera Raymond court toujours.

COMMUNE DE SAINT CYR EN BOURG

Entre le 12 et le 19 février, la plaque funéraire portant la mention « tu es notre Titou bien aimé, repose en paix » a disparu de la concession privée C3-8, au cimetière de Saint Cyr-en-Bourg.
Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Montreuil-Bellay.
Les personnes ayant remarqué quelque chose peuvent contacter la mairie de Saint-Cyr-en-Bourg, la gendarmerie de Montreuil-Bellay, ou le 06 63 76 24 82.

4 Mars 2017

Par Dominique Monnier, samedi 4 mars 2017 à 08:16 :: Informations cantonales

PRESIDENTIELLE

Le Conseil constitutionnel a mis hier en ligne la suite de la liste des élus qui ont donné leur parrainage à un candidat à la présidentielle.
Cinq élus du Saumurois ont parrainé Nicolas Dupont-Aignan, le candidat de Debout la France. Il s’agit de Frédéric Mortier, maire de Longué-Jumelles, Nicole Pehu, maire déléguée de Jumelles, Yvan Chevalier, maire de Verrie, Rémy Louvet, maire de Mouliherne, et André Niort, maire de Brézé.

LU SUR ANGERS INFO

Les hommages de Christophe Béchu maire d’Angers et de Christian Gillet , Président du Conseil Départemental de Maine-et-Loire, suite à la disparition de Raymond Kopa.

C’est avec une très grande tristesse que je viens d’apprendre la disparition de Raymond Kopa à l’âge de 85 ans.
Raymond Kopa fut un footballeur exceptionnel, qui avait commencé sa carrière au SCO d’Angers avant de marquer toute une génération de Français au travers ses exploits tant au Stade de Reims et au Real Madrid qu’avec l’équipe de France, notamment lors de la Coupe du Monde 1958 en Suède.
Mais c’était aussi un homme d’une grande qualité, qui faisait preuve de beaucoup d’attention et de générosité avec ses semblables, notamment les jeunes générations à qui il a toujours voulu transmettre son expérience et son amour du sport.
A plusieurs reprises, j’ai eu le plaisir de m’entretenir avec lui. J’en garde le souvenir d’un homme au fort caractère, issu d’un milieu social modeste et qui s’était élevé dans la société grâce à sa carrière de sportif de haut niveau.
Je sais qu’il était très attaché à Angers, ville qu’il habitait une partie de l’année. Ce matin, les Angevins ont perdu un des leurs.
Je souhaite que la Ville d’Angers et les Angevins rendent hommage à Raymond Kopa en associant de façon pérenne son nom à notre territoire.
Christophe BECHU
Maire d’Angers

Christian Gillet, président du Département de Maine-et-Loire, rend hommage et salue la mémoire de Raymond Kopa, légende du football, qui vient de disparaître ce jour à Angers, à l’âge de 85 ans.
Raymond Kopa, c’est avant tout un palmarès incroyable : trois Coupes des clubs champions européens, deux championnats d’Espagne, quatre de France, premier ballon d’or français…
Raymond Kopa, c’est aussi un attachement indéfectible à l’Anjou depuis près de 70 ans.
Repéré par Camille Cottin, l’entraîneur du SCO Angers, le jeune Raymond Kopaszewski quitte le Pas-de-Calais et arrive en Anjou en 1949 pour signer son premier contrat professionnel.
En juillet 1953, il épouse Christiane Bourigault, basketteuse angevine, à la cathédrale Saint-Maurice d’Angers.
Au terme d’une immense carrière internationale, le « Napoléon du foot », regagne le Maine-et Loire pour y passer une partie de sa retraite.
Il joua même jusqu’à 70 ans avec les vétérans de Notre-Dame-des-Champs.
Au nom du Département, Christian Gillet adresse ses condoléances attristées à sa famille et ses proches.

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

CFA de La Rousselière
8 mars : Découverte de la Mécanique
Dans le cadre de la semaine nationale des métiers de l’automobile, le CFA « La Rousselière » en partenariat avec l’Association Nationale pour la Formation Automobile (ANFA) organise une journée « découverte de la mécanique » le mercredi 8 Mars à destination des 4ème et 3ème des collèges du Saumurois.
Infos pratiques : Mercredi 8 mars au CFA La Rousselière à Montreuil-Bellay - Information et inscription obligatoire : CFA au 02 41 83 19 19
Les animations du mois de mars sont les suivantes
Samedi 4 Mars, représentation théâtrale de la pièce « Le ravissement d’Adèle », par l’Atelier théâtre Entre Nous, à 20 h 30, à la salle de la Closerie.
Vendredi 10 Mars, une soirée débat sur la précocité, à 20 h 30, à la Closerie.
Samedi 11 Mars une soirée dansante organisée par l’Association des parents d’élèves de l’école libre (APEL), à partir de 20 heures.
Dimanche 12 Mars, l’Association du quartier de Méron propose une randonnée pédestre.
Rendez-vous à 8 heures, à la salle des Ammonites.
Samedi 18 à partir de 19 heures, à la Closerie, avec concert et restauration
La Saint-Patoch’ de la bière et du rock, par les Melting Potes
A 20 h, l’UAM cyclisme propose sa soirée paella et karaoké, à la salle de Méron. Du 13 au 17 mars à la Closerie Festival « A travers l’écran
Du 24 mars au 1er avrilà la Closerie
Festival « Mômes en folie »,
En fin de mois aura lieu le Tournoi interentreprises de tennis de table, jeudi 30 Mars à 20 heures, au gymnase Gaston-Amy
Dans le cadre des Rencontres tziganes, sera diffusé, vendredi 31 Mars à 20 h 30 à la Closerie, le documentaire « Le chemin des limites ».

3 Mars 2017

Par Dominique Monnier, jeudi 2 mars 2017 à 17:14 :: Informations cantonales

Bonjour à tous mes lecteurs

Comme un bon retraité que je suis , je vous ai abandonné pour prendre quelques jours de vacances avec mes enfants et petits enfants
Mais je reviens vers vous pour ceux qui veulent me suivre sur mon site d'informations locales
Evidemment je prends parti quelquefois politiquement étant libre de m'exprimer sur mon site
Je m'excuse pour ceux que je peux froisser mais qui connaissent mes idées
Je reprends donc mes activités et vous remercie de votre fidélité

Amicalement à tous

Dominique Monnier

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Réunion du Conseil municipal du mardi 28 février 2017

Radars pédagogiques
Le conseil décide d’acquérir deux radars pédagogiques
Monsieur le Maire a précisé que« Le radar pédagogique flashe les véhicules et indique la vitesse »
Ils seront placés en alternance aux entrées de bourg.
Le coût de ces deux radars s’élève à 4 584,17 € HT.
Les communes peuvent prétendre bénéficier d’un soutien du Conseil départemental au titre des amendes de police (20 % du montant, soit 916,83 € HT).
Il resterait ainsi à la charge de la commune une somme de 3 667,34 €. »

Contrat d’assurances groupe « risques statutaires »
Ce contrat souscrit par le Centre de gestion arrive à échéance le 31 décembre 2017
Une nouvelle consultation doit être engagée sur une couverture des risques statutaires pour les agents de la fonction publique territoriale titulaires ou non titulaires.
Le Centre de gestion peut souscrire pour le compte des collectivités et établissements du département qui le demandent des contrats d’assurance les garantissant contre les risques financiers qui découlent de situations telles que maladies ou accidents du travail », explique le maire, Patrice Mouchard. Le Conseil donne son accord pour signer la demande de consultation.

Opération chantier jeunes
Le Conseil décide de signer une nouvelle convention entre la commune et le Centre social Roland-Charrier de Montreuil-Bellay.
Le montant prévisionnel prévu sera inscrit au budget 2017a indiqué le maire.

Travaux à l’école
La toiture de l’école est vétuste.
La partie sur les locaux de l’école maternelle sera réalisée pour un montant de 36 137 € HT.
Des subventions seront sollicitées auprès de l’Etat au titre de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) et de l’enveloppe parlementaire, soit une somme de 20 000 € au total.

Gestion différenciée des espaces verts
Des actions paysagères se mettent en place avec les employés communaux et le soutien des élèves du lycée Edgar-Pisani de Montreuil-Bellay
Le parterre devant la mairie est à l'étude.
Une réunion publique est programmée vendredi 17 mars à 19 heures dans la salle Saint-Louis avec la Cité des Champs.
Dorénavant, la distribution de géraniums, qui a lieu chaque printemps, sera remplacée par un sachet de graines dans l’objectif de fleurir les pieds de mur.

Exposition
Une exposition sur l’Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (AVAP) sera visible du vendredi 17 mars au lundi 17 avril, dans la salle du Conseil.
Il n’y aura pas de réunion publique.

Un Espace numérique de travail à l’école
50 élèves (classes de CM1 et CM2) de l’école La Bonne Aventure en bénéficie d'un espace numérique de travail (ENT).
Il s’agit d’un service en ligne accessible depuis n’importe quel navigateur connecté à Internet, qui assemble les services numériques adaptés aux catégories d’utilisateurs : s’informer, produire des informations, consulter des ressources, organiser son travail, communiquer, travailler seul ou en groupe, apprendre, accompagner la scolarité de ses enfants, etc.
C’est un lien entre tous les acteurs de l’école (élèves, parents, enseignants). sous la dénomination ENT e-primo.
Afin d’établir une meilleure continuité dans la scolarité de l’élève avec la 6e qui utilise e-lyco, « il convient de passer un nouveau marché, qui impose de constituer un nouveau groupement de commandes »
Le coût pour la commune est de 1,50 € par enfant.

Le prochain Conseil municipal aura lieu lundi 27 mars à 19 h 30, le vote du budget étant à l’ordre du jour.

COMMUNE DE DOUE LA FONTAINE

Une réunion d’information sur le métier d’assistante maternelle aura lieu le jeudi 16 mars, à 14 h 30, à la mairie, salle rue des Halles.
Des parents ont recours à des assistantes maternelles pour l’accueil de leur enfant.
Pour exercer cette activité, il faut obtenir un agrément délivré par le président du Département de Maine-et-Loire.
À l’issue de cette réunion, il sera possible de retirer un dossier de candidature à l’agrément.
Contact : 02 41 40 21 10.


COMMUNE DU COUDRAY MACOUARD

La pièce « T’emballe pas" sera présentée en mars par la troupe Coud’Théâtre
en partenariat avec l’Association Familles rurales du Coudray-Artannes.
Cette comédie de Christian Rossignol sera servie par des comédiens et comédiennes amateurs de talent qui inviteront au rire, entre quiproquos et répliques savoureuses.
Un bon moment en perspective.
Les représentations seront données:
les vendredis 10, 17 et 24 mars à 20 h 30 ;
les samedis 11, 18 et 25 mars à 20 h 30
les dimanches 12 et 19 mars, à 15 heures, à la salle des fêtes du Coudray-Macouard.
Tarifs : 7 € ; moins de 12 ans 3,50 €.
Réservation possible tous les jours, de 18 à 20 heures, sauf le dimanche au 07 68 67 72 27, frlecoudrayartannes@aol.com

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Le lycée Pisani à Montreuil-Bellay fête demain son cinquantenaire.
Le lycée Pisani n’est pas qu’un lycée viticole.
Il y a la viticulture bien sûr, mais pas seulement.
Il propose aussi des formations sur le paysage, l’horticulture, le service à la personne et le commerce des vins.
Et au centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA), nous avons des formations pour accompagner des jeunes et des adultes dans le choix d’une réorientation professionnelle.
« Sur l’exploitation (d’une surface de 14 hectares), nous continuons à développer les expérimentations (sur le sol, la vigne et la vinification) à travers notre plate-forme d’innovation.
Certains programmes sont gérés par l’établissement, d’autres par l’Institut français de la vigne et du vin installé sur le site.
Ils visent à réfléchir à d’autres modes de conduite du vignoble. »
« Sur une année, 600 personnes passent dans le centre.
Le lycée agricole compte 175 lycéens, le centre de formation des apprentis (CFA) 300 apprentis dont plus de la moitié est sur Montreuil-Bellay
Au CFPPA, 300 stagiaires passent chez nous, avec des durées très variables, de deux ou trois jours à une année complète. Une centaine de personnes travaillent également ici. »
« Le lycée se porte bien.
Le service à la personne s’est développé depuis quelques années et a élargi les domaines de compétences.
En viticulture, nous sommes sur un secteur porteur d’emplois.
On voit les niveaux BTS qui viennent bien vers l’établissement.
La difficulté est de recruter des jeunes sur les premiers niveaux de qualification (CAP) en viticulture ou en horticulture. En viticulture, en apprentissage, cinq ou six jeunes sont entrés en septembre, par contre, en BTS, les effectifs ont explosé. On est à plus de 25 jeunes. »
« Le vin recrute.
Sur le volet commerce des vins et en production, les personnes qui suivent les formations trouvent facilement un emploi.
Dans le secteur, il y a beaucoup de viticulteurs qui sont passés par Montreuil-Bellay. »
« Sur l’exploitation viticole, nous avons déjà eu la construction d’un nouveau chai et d’un caveau de dégustation. Nous allons aborder le troisième et dernier volet de la restructuration avec la création d’espaces de stockage des vins et d’atelier sur la vinification. L’autre point concerne le CFA et le CFPPA. Nous avons besoin de repenser notre organisation et cela nécessitera certainement un peu d’agrandissement de locaux (bureaux, salle de classe, un pôle hébergement coté CFA). Nous sommes actuellement sur une étude de besoins. »

LES MEDAILLES VITICOLES MONTREUILLAISES DU SALON DE PARIS

MEDAILLES D'OR

Cabernet d’Anjou 2016
Joseph Verdier, Montreuil Bellay

Saumur rouge 2015
Gaec Mainguin-Baron (Empreinte), Montreuil Bellay

Saumur blanc 2015
Domaine de la Croix de Noyant (cave Robert et Marcel)Saint Cyr en Bourg

Saumur blanc 2016
Domaine du Haut Bellay (lycée agricole de Montreuil-Bellay)

Saumur Champigny 2015
Domaine de la Paleine, Le Puy Notre Dame

Saumur Puy Notre Dame 2015
Domaine de l’Epinay
Domaine de la Paleine, Le Puy Notre Dame

Saumur rosé 2016
Villa Lorane (cave Robert et Marcel)Saint Cyr en Bourg

Crémant de Loire blanc
De Chanceny (cave Robert et Marcel)Saint Cyr en Bourg

MEDAILLES D'ARGENT

Saumur blanc 2016
Domaine des vignes biche Le Vaudelnay

Saumur Mousseux Rosé 2013
Château de la Durandière, Montreuil Bellay

MEDAILLES DE BRONZE

Crémant de Loire Blanc 2013
Château de la Durandière, Montreuil Bellay

Saumur / Rouge 2016
Réserve R&M (cave Robert et Marcel)Saint Cyr en Bourg

Le domaine de la Paleine du Puy Notre Dame est le seul domaine bio du Saumurois a avoir obtenu des médailles d'or au concours général agricole
Le vignoble Anjou-Saumur compte 58 médailles d’or, 63 médailles d’argent et 47 médailles de bronze au concours général agricole
345 échantillons - 16700 pour toute la France - avaient été adressés pour ce 126e concours qui a récompensé un peu plus de 4000 bouteilles. Si le bio a le vent en poupe, il n’est pas roi au concours général agricole où seul le domaine de La Paleine a tiré son épingle du jeu en décrochant deux médailles d’or, l’une avec son Saumur-Champigny 2015, l’autre avec son Saumur-Puy-Notre-Dame 2015. Ce domaine du Puy Notre Dame de 37 hectares est le seul domaine bio de Maine-et-Loire titré en or à Paris.
Il avait également été triplement titré en or aux Ligers, le concours du Salon des vins de Loire, et au concours du salon Millésime bio.
Dans le vert sur le plan financier, les deux grosses caves coopératives viticoles de l’Anjou - Saumur ont vu le jaune de l’or au concours. Les Caves de la Loire de Brissac, qui ont commercialisé 90 000 hectolitres en 2016, ont raflé cinq médailles d’or avec cinq rosés différents dont le célèbre Caprice d’Inès.
A Saint-Cyr-en-Bourg, la cave Robert et Marcel et ses 105 000 hectolitres, ne sont pas restées en reste avec trois médailles d’or pour un saumur rosé (villa Lorane), un saumur blanc 2015 (domaine de la croix de Noyant) et un crémant de Loire (De Chanceny).
Le lycée Edgard-Pisani de Montreuil-Bellay, qui fêtera ses 50 ans demain, a décroché sa première médaille d’or au concours général agricole de Paris.
Ce saumur blanc 2016 Les Ormeaux du domaine du Haut-Bellay avait également été médaillé d’or lors du concours des Ligers le 4 février.