MEILLEURS VOEUX A TOUS

L'embarquement pour le vol 2017 est annoncé !
N'emportez dans vos bagages que les meilleurs souvenirs de 2016..
Laissez les mauvais moments aux objets perdus.
La durée du voyage sera exactement de 12 mois.
Les prochaines escales sont :
Santé, Amour, Joie, Harmonie, Prospérité et Paix
Le Commandant de bord vous propose le menu suivant, servi durant le vol :
Cocktail de l'amitié
Suprême de bonne santé
Gratin de prospérité
Plateau d'excellentes nouvelles
Salade de réussite
Bûche du bonheur
Le tout accompagné de bulles d'éclats de rires et des personnes qui vous sont chères.
Agréable voyage à bord du vol 2017 !
Bonne Année 2017 !

INFORMATIONS

DU COTE DE LA PRESSE DE CE MATIN

Michel Apchin, l'ancien maire de Saumur, avait dit en son temps qu'il voterait pour le maire actuel de Saumur à la présidence de la nouvelle agglomération
En effet il jugeait que si le maire et le président de l'agglomération étaient réunis sur le nom d'une seule personne, cela faciliterait les relations des deux collectivités
Cela avait provoqué une levée de boucliers des élus de l'opposition
L'élection des délégués communautaires par la population n'aurait alors plus aucun sens ce que je n'ai pas manqué de dire à Michel Apchin le soir où tous les anciens maires ont été remerciés pour la création de cette collectivité
On peut lire dans la presse de ce matin que l'ancien maire de Saumur ne votera pas pour Jean Michel Marchand puisque, en cas d'élection à la présidence, ce dernier démissionnerait au profit de Jackie Goulet
Cela est donc un bien pour la démocratie

UNE PETITE HISTOIRE POUR CETTE VEILLE DE FETE

N'oubliez pas de mettre une cravate pour le réveillon

L’histoire se passe dans le désert syrien.
Un djihadiste en fuite, désespéré pour trouver de l’eau, erre laborieusement à travers le désert syrien quand il voit quelque chose au loin.
Espérant trouver de l’eau, il se précipite, et se retrouve face à un petit vieillard juif très frêle, debout devant un présentoir de fortune, avec des cravates à vendre.

Le djihadiste lui demande:
« Tu as de l’eau ? »

Le juif lui répond:
« Je n’ai pas d’eau. Tu veux acheter une cravate ? Elles sont à 5$ seulement.”

Le djihadiste, hystérique, lui hurle dessus :
« Idiot d’infidèle, je n’ai pas besoin d’une telle parure qui incarne l’Occident dépravé !
Je crache sur tes cravates, je crache sur l’Occident, j’ai besoin d’eau ! »
– « Désolé, je n’en ai pas – seulement des cravates – de la pure soie et seulement $5 ! »
– « Nadin nemouk !! Malédiction sur tes cravates, je devrais te décapiter avec tes cravates, et sortir la vie hors de toi, mais je dois conserver mon énergie pour trouver de l’eau ! »
– « Ecoute, dit le petit vieillard juif, bien que tu ne veuilles pas m’acheter une cravate, que tu me haïsses, que tu menaces ma vie et m’appelle infidèle – je vais te montrer que je suis au dessus de tout cela.
Si tu continues sur cette colline à l’est pendant environ trois kilomètres, tu trouveras un restaurant Libanais.
On y mange très bien et tu trouveras toute l’eau glacée dont tu as besoin …
Va en Paix. «

En le maudissant encore, le djihadiste désespéré se dirige vers la colline.
Quelques heures plus tard, le vieux juif qui n’a pas vendu beaucoup de cravates remballe son présentoir et rentre chez lui.
En chemin, il croise le djihadiste rampant dans le sable, en train de mourir.

– “Qu’est-ce qui t’arrive ?”

Dans son dernier souffle, le djihadiste murmure :
« Ils n’ont pas voulu me laisser entrer sans cravate.”