BIBLIOTHEQUE DU PUY NOTRE DAME



Le vignoble du Saumur Puy Notre Dame est groupé sur 1500 ha d'un seul tenant

Vendredi soir les bénévoles de la bibliothèque de la commune avaient organisé une soirée rencontre autour de l'appellation d'origine contrôlée AOC "Saumur Puy Notre Dame"
Cette très belle initiative a réuni une centaine de personnes avides de connaître les origines et l'histoire du vignoble du Puy Notre Dame, Vaudelnay et Brossay.
Une dizaine de vignerons entourait Philippe Gourdon, le premier président de l'AOC, initiateur de l'appellation et Philippe Elliau, actuel président
On a pu également admirer une exposition sur 50 années d'étiquettes des bouteilles des vignerons de la commune qui sera visible aux heures d'ouverture de la bibliothèque jusqu'au 28 janvier
La présidente de la bibliothèque, Jacqueline Gounou a prononcé un mot d'accueil pour la nombreuse assistance



Mot de la présidente, Jacqueline Gounou

"Bonsoir à tous
Merci d'avoir répondu à notre invitation et merci également à notre bibliothécaire référente, Maryse Fautrat, qui nous honore de sa présence et qui a participé activement à la préparation de cette soirée
Cette initiative sur l'AOC(appellation d'origine contrôlée) s'inscrit dans le cadre de la thématique "Les Frontières", thématique choisie par les bibliothèques du réseau de l'agglomération de Saumur pour l'année 2016
Lors de cette soirée nous vous proposons de revenir sur l'histoire du vignobles des communes du Puy Notre Dame, Vaudelnay et Brossay à savoir les origines de l'AOC à l'appellation tant attendue par les vignerons du "Saumur Puy Notre Dame
Pour satisfaire votre curiosité (pour certains) ou pour compléter vos connaissances (pour d'autres), un vigneron a particulièrement travaillé très longuement pour l'obtention de ladite appellation avec le soutien bien entendu de ses collègues vignerons et le municipalité de l'époque
Ce vigneron n'est autre que Philippe Gourdon à qui je vais donner la parole
Merci à vous tous

Jacqueline Gounou"

Avant l'exposé Viviane Maitreau, la trésorière, a précisé qu'après l'exposé un petit buffet et une dégustation seraient bienvenus pour clôturer cette sympathique soirée



Philippe Gourdon

nous a ensuite expliqué dans un premier temps les origines de l'exploitation des vins de notre Région Angevine et Saumuroise.
Dans une deuxième phase il a démontré, avec des cartes appropriées, l'étendue du vignoble de l'appellation Saumur et la différentiation entre le Saumur qui comprend 41 communes dont le Saumur Champigny qui s'étend sur 7 communes
Une précision importante telle que la gelée des années 1980 qui a entrainé des difficultés auprès des vignerons avec la baisse des cours l'année suivante (année de surproduction)
C'est à partir des années 1990 que l'association des vignerons s'est créée avec la formation d'un nouveau syndicat pour demander une nouvelle appellation de façon à se démarquer des vignerons du Nord



De nombreux vignerons étaient présents

Ces vingt années ont entrainé ne nombreuses querelles professionnelles sur lesquelles notre conférencier avec élégance ne s'est pas étendu
Il faut pourtant noter qu'il a fallu entre 25 et 30 ans avant d'obtenir satisfaction
Cette fameuse appellation a finalement été autorisée par l'INAO il y a 7 ans avec une chartre de qualité exigeante
En effet elle impose:
Une production de 5 hectolitres de moins à l'hectare que le Champigny
Une dégustation obligatoire pour obtenir l'agrément au lieu de 20% pour le Champigny
Une analyse obligatoire du terrain avant de déclarer la parcelle en appellation même dans la zone délimitée
Une conservation en cave avant commercialisation beaucoup plus importante que les autres appellations
Une très bonne soirée instructive qui a satisfait le public présent avant de déguster le crémet d'Anjou offert par Madame Raynouard et les vins des vignerons de la commune
Félicitations à la bibliothèque pour cette initiative et remerciements à tous les bénévoles pour cette expérience à renouveler



Une centaine de personnes intéressées



EXPOSITION A LA BIBLIOTHEQUE DU PUY NOTRE DAME

Cette exposition est visible pendant les heures d'ouverture de la bibliothèque
(Mercredi après midi et samedi matin)
Voici quelques spécimens











L'EXPERIMENTATION DU THOUET



Lors des cérémonies des vœux, de nombreux maires ont tenu à rappeler leur scepticisme sur les travaux du Thouet (notamment à Montreuil Bellay et Saint Just sur Dive).
Il est tout de même curieux que l'agglomération ait continué à réaliser des travaux pour lesquels les élus semblent n'avoir pas donné leur avis opposé.
Cela confirme l'état dans lequel nous sommes arrivés à savoir que les agences soi-disant spécialisées et les administratifs dirigent de façon autoritaire contre l'avis des personnes responsables élues.
Cela est grave et devrait faire réfléchir les responsables de la nouvelle communauté d'agglomération.
Les maires sont élus pour donner leur avis et doivent le faire savoir.
Ici le barrage de Vieux Moulin n'apparaît plus.
Pour une expérimentation, elle est vraiment exécutive.
Regardez bien l'eau petits poissons car cet été (réchauffement climatique oblige) pour remonter le cours du Thouet, il vous faudra des patins à roulettes.



(Les photos ont été prises le 20 janvier à 15 h)

REPONSE A UNE CONTESTATAIRE SUR LE RSA

Au mois de décembre dernier, j'étais intervenu sur un site facebook par un texte concernant le RSA que je recopie intégralement.

"Il ne faut pas oublier que pour toucher le RSA, une déclaration sur l'honneur sans vérification suffit
Le gouvernement devrait changer ce système ce qui éviterait des fraudes que les département doivent découvrir par la suite
Cela correspond à ce que demande la minorité de gauche qui demande un meilleur suivi
C'est donc à l'Etat qui en a actuellement la responsabilité de faire le nécessaire et non pas au département qui rattrape la facilité de l'obtenir pour les fraudeurs"

L'affirmation concernant la déclaration sur l'honneur m'avait été contestée et j'avais indiqué que je justifierai ma position.
J'ai pris contact avec la personne chargée de suivre les dossiers de fraude qui a confirmé mes dires.
Un entrefilet du courrier de l'ouest de décembre a d'ailleurs conforté cela et sur la demande de formule de la MSA , la déclaration sur l'honneur figure en bas du document
Je joins ces deux pièces

Fin du formulaire de demande du RSA:

Déclaration sur l’honneur :
Je certifie sur l’honneur que les renseignements fournis dans cette déclaration sont exacts. Je m’engage à signaler tout changement qui les modifierait.
Je prends connaissance que cette déclaration peut faire l’objet d’un contrôle du président du conseil départemental, des organismes chargés du service du Rsa, du Pôle emploi, du service des impôts et de l’Agence des services et des paiements (Asp) ;
qu’à la demande de la Caf/MSA je devrai justifier de ma situation et notamment de mon activité (bulletin(s) de salaire…) et de celle de tout enfant ou autre personne vivant au foyer.
Je prends connaissance que si je bénéficie du Rsa je peux être tenu, ainsi que mon conjoint, concubin ou partenaire de pacs, de rechercher un emploi, de créer ma propre activité ou d’engager toute action en vue d’une meilleure insertion sociale ou professionnelle.
La loi punit quiconque se rend coupable de fraudes ou de fausses déclarations (Articles L.262-51 et L.262-52 du code de l’action sociale et des familles)

Entrefilet du Courrier de l'ouest de décembre 2016