EXTRAIT D'UN ARTICLE LU DANS LE COURRIER DE L'OUEST



Au lendemain du 1er tour, « Le Courrier de l’Ouest » est allé à la rencontre des électeurs du Front National et d’En Marche!, au Puy-Notre-Dame.
À perte de vue, les vignes des domaines verdissent et le jaune des champs de colza éblouit. Perché au milieu de ce paysage magnifié par un éclatant soleil, trône le village du Puy-Notre-Dame. Ici, dans le sud-est du département, à quelques encablures de Saumur et à la frontière avec les Deux-Sèvres, zone rurale s’il en est, le Front National est arrivé en tête au premier tour. Dans cette commune d’un millier d’habitants, Marine Le Pen a recueilli 28,81 % des suffrages, devançant de peu François Fillon (25,34 %) et largement Emmanuel Macron (15,38 %). Dans ce paisible village, un lundi en fin de matinée, difficile de trouver âme qui vive. Peu de commerces sont ouverts : une pharmacie, une boulangerie, un restaurant et un bar-tabac, où quatre clients assurent ne pas faire partie des lepénistes, « plutôt Mélenchon ! ».
Finalement, sur la place de l’église, majestueuse avec ses trois clochers, arrive Chantal, 55 ans. Au milieu des terre-pleins fleuris d’iris et de lilas, cette mère célibataire et sans emploi le confie sans sourciller : elle a voté Front National. « La gauche, c’est pas terrible. La droite, c’est pas terrible. Donc j’ai voté Marine. Peut-être que ça va changer quelque chose, on verra bien. C’est la première fois que je vote pour elle, pour du changement ».

« Pourtant, dans les vignes, il y a du boulot »

Son chien sautillant au bout de sa laisse, Chantal descend la rue principale du bourg. Elle se rend à la Société des arts, un local associatif où l’on joue à la pétanque, au baby-foot, au billard… Et où, sur les coups de midi, on prend l’apéro. Rouge, blanc et rosé, sec ou pétillant : dans cette région viticole, on goûte de bons breuvages.

À la Société des arts, comme Chantal, on vote FN. Frédéric, 54 ans, est né au Puy-Notre-Dame. Il a toujours vécu ici, comme ses parents, comme ses enfants. Il a « toujours voté Front National », aussi. « La droite, la gauche, ils sont tous pareils, il faut que ça bouge ». Autour de Frédéric, les membres de la Société acquiescent.

Pour Gil, 63 ans, comme Franck, habitant d’une commune voisine, Marine Le Pen pourrait régler certains de leurs problèmes. À commencer par celui de l’emploi. « Pourtant, dans les vignes, il y a du boulot. Mais des travailleurs étrangers sont embauchés, payés 300 € par mois et exploités comme des esclaves. Du coup, nous, on n’a plus de travail ! ». Tous au moins cinquantenaires, ces électeurs pensent aussi au proche avenir : « Les indemnités retraite sont trop basses. Alors que certains profitent à outrance des aides sociales. Il faudrait plus de contrôles ».

Dans le Maine-et-Loire, le Front National est arrivé en tête dans plus d’une quarantaine de communes, principalement dans le Saumurois. Comme à l’échelle nationale, le parti d’extrême droite profite du sentiment d’exclusion du monde rural.

Note de Dominique Monnier

Il n'a vraiment pas eu de chance le journaliste du Courrier de l'Ouest pour ne trouver personne dans le centre du Puy Notre Dame
Prendre comme exemple Gil qui est à la retraite. Ce dernier est libre de son vote mais il n'a jamais été sans emploi et profite de sa retraite avec bonheur.
Frédéric a toujours travaillé dans les vignes mais a eu la malchance d'avoir un accident du travail.
Ce journaliste comme par hasard n'a pu retrouver que des Lepénistes ou des Mélanchonnistes (43% des votes du village)
Il n'a vraiment pas eu de chance!
Mais heureusement la société des Arts était ouverte
Mais où donc étaient passés les 57% des votants restant qui ont voté pour les autres candidats ?

L'humour du jour

PROVERBE ANTILLAIS
-Thérèse, la bonne antillaise, voulait une augmentation
La Maîtresse de maison très énervée par cette requête lui demande:
"Et pourquoi voulez-vous une augmentation, Thérèse ?"
-Thérèse : " Eh bien Madame pour 3 raisons :
La 1ère, c'est parce que je repasse mieux que Madame"
- Madame : "Et qui vous dit çà
-Thérèse : c’est Monsieur qui me dit
-Madame : "Ah bon ?"
-Thérèse: La 2ème, c'est que je cuisine mieux que Madame".
-Madame : "Sornettes! Et qui dit que vous cuisinez mieux que moi
-Thérèse : "C'est Monsieur qui dit que je cuisine mieux que -Madame"
-Madame : "Tiens donc ?"....... Et la 3ème raison Thérèse ?
-Thérèse : la 3ème raison, c'est que je fais mieux l'amour que Madame"
-Madame (hors d'elle)
"Et c'est aussi Monsieur sans doute qui vous a dit que vous faites mieux l'amour que moi ?"
-Thérèse : "Non, Madame. C'est .... le jardinier !
Et Thérèse a eu son augmentation!

Moralité : Lorsqu'on prétend grimper au cocotier, mieux vaut avoir la culotte propre !

LES GLYCINES DU PUY NOTRE DAME

Merci aux habitants de la commune qui m'ont signalé d'autres glycines
J'ai donc complété de sept nouvelles photos la collection publiée et que vous pouvez voir à la date du 21 avril de ce blog

FROMAGES DE CHEVRES

Lettre de Malika Moreau de l'abbaye d'Asnières
Je vous informe que nous serons présents aux portes ouvertes au domaine des Hauts Sentiers, Vignoble Roux,
aux Ulmes, le Samedi 29 Avril et le Dimanche 30 Avril 2017 de 10h à 18h, vous pourrez déguster et acheter nos produits.
Présence au marché hebdomadaire du Coudray Macouard tous les vendredi de 18h à 20h.
Présence au Vaudelnay, tous les samedis de 10h à 12h, sur la place du commerce.
Présence au marché hebdomadaire de Doué la Fontaine tous les lundi de 9h à 12h.
Cordialement,

Famille MOREAU
Ferme de l'Abbaye d'Asnières
02.41.38.88.23