COMMUNE DE VAUDELNAY

Vide-greniers.
100 exposants seront attendus dimanche 4 juin, de 8 à 18 heures, sur la place Saint-Charles, rue B-Guittonneau.
2 € le mètre linéaire pour les exposants qui seront accueillis à partir de 6 heures.
Buvette et restauration sur place. Gratuit.
Contact et réservation au 06 71 65 25 85, apevaudelnay@gmail.com

COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Lu dans le Courrier de l'Ouest
Un nouvel espace paysager a été mis en place, mardi 19 avril, devant la mairie. Une manière de redonner à cet édifice, un accès quelque peu solennel, depuis le portail jusqu’aux marches du perron. La plupart du temps, l’accès s’effectuait sur le côté latéral.

Pour mener à bien le fleurissement de cet espace, la commune a fait appel au Lycée Edgar-Pisani de Montreuil-Bellay qui, outre sa vocation en formation viticole, se consacre aussi à l’aménagement paysager. Sous la houlette d’Amaël Dechelette, professeur, les élèves de la formation pour adultes CAP agricole et entretien des espaces ruraux ont effectué une sorte de travaux pratiques, en mettant en application leurs connaissances. Le plan de la mise en place des fleurs a été élaboré par leur professeur, en s’appuyant sur les directives de la nouvelle gestion de l’aménagement paysager de la commune.

C’est ainsi que des plantes dites vivaces telles géranium vivace, campanula muralis, valériane ou autre spirée goldflame, ont été harmonieusement agencées de façon à créer une explosion de couleurs à leurs floraisons. Lors de la séance du conseil municipal, lundi 24 avril, Patrice Mouchard, le maire, a chaleureusement remercié les différents acteurs de cet aménagement. Un panneau sera installé pour le présenter.

COMMUNE DU COUDRAY MACOUARD

Sur le stade de la commune avait lieu les portes ouvertes de l’Espace jeunes et au tournoi de tchouk bal.
De nombreux parents et jeunes étaient présents pour l'occasion
Ce local jeune utilise les anciens locaux du club de football inexistant actuellement
Ce projet qui a été mené par la commission jeunes avec le Centre social et culturel Roland-Charrier de Montreuil-Bellay
« Sur la commune, il y a un potentiel de jeunes qui n’ont pas la mobilité de transport pour venir au local de Montreuil-Bellay, et cela crée des antennes proches », explique Grégory Ethioux coordinateur jeunesse du Centre social et culturel.
L’espace est ouvert une semaine sur deux pendant les vacances scolaires, tous les mercredis et un samedi sur deux en période scolaire.
C’est un endroit sécurisé, spacieux, illuminé, et un espace de proximité qui permet aussi d’amener des jeunes des communes limitrophes, telles Courchamps et Saint-Just-sur-Dive.
Fréquenter l’Espace jeunes est une simple formalité, puisqu’une simple adhésion au Centre social et culturel suffit.

COMMUNE DE BROSSAY

Les Voltigeurs saumurois ont participé au concours de Châteauroux, avec 86 pigeons. 150 kms de course
Les 1 103 pigeons des différentes société du Maine-et-Loire ont été lâchés le samedi 22 avril
Résultats : 1er Un pigeon de Michelle Mallard a été le plus rapide à rejoindre son colombier, en 1 212,263 mètres par minutes, soit 72,700 km/h.
2ème Un pigon de Gérard Gaultier en 1 161,671 m/mm
3ème Un pigeon de Laurent Gauchet en 1 113,020 m/mm
4ème Un pigeon de Jean-Claude Laville en 1 056,589 m/mm
5ème Un pigeon de Jean-Claude Moriceau en 961,882 m/mm
6ème Un pigeon de Vincent Etchegaray en 805,415 m/mm
7ème Un pigeon de Dominique Métivier en 634,203 m/mm.

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

Vendredi dernier dans la collégiale de Montreuil Bellay, les alentours ont pu entendre résonner les cors du Rallye trompe de chasse de Saint-Varent (Deux Sèvres) et sa chorale
Pour l'occasion l'église était comble et chacun a pu admirer, grâce à l'acoustique de l'église le son des instruments
l’Ave Maria en solo ou l’appel sonné par un soliste depuis le balcon de l’orgue et la réponse adressée par les autres musiciens depuis le chœur ont ponctué cette soirée remplie d'une émotion intense
Monsieur le maire et le prêtre de la paroisse étaient également présents et ont chacun leur tour remercié les 180 personnes qui assistaient au concert
.


Lu dans le Courrier de l'Ouest

Pour la première fois depuis 70 ans, à Montreuil-Bellay, ses membres ont pu se recueillir devant un monument qui commémore l’enfer vécu par leurs ascendants dans le camp de Méron. Entre 1941 et 1945, 1850 personnes furent internées et humiliées par les autorités françaises dans ce qui fut à l’époque « le plus grand camp d’internement tzigane en France ».
Attendu depuis des années, ce monument dont les colonnes rappellent les fils barbelés et une plaque bleue émaillée le présent, est l’œuvre de l’artiste durtaloise Armelle Benoit. Très visité par les Montreuillais et bien d’autres, il a été officiellement inauguré le 29 octobre 2016 par François Hollande. Ce jour-là, lors d’un hommage national rendu aux internés des camps, le Président de la République avait reconnu la responsabilité de la France dans le drame vécu par les nomades. « La République reconnaît la souffrance des nomades qui ont été internés et admet que sa responsabilité est grande dans ce drame », avait dit le chef de l’État dans un discours resté historique.
« C’est fait, l’histoire est écrite »
Hier, lors de la traditionnelle journée commémorative organisée à la veille de la journée du souvenir des Déportés, les familles, en présence des élus, des autorités et des associations patriotiques, ont exprimé un profond recueillement. C’était aussi le temps du soulagement. « Nous sommes très contents de tout. Il y a 30 ans que je me battais, je n’y croyais plus. C’est fait, l’histoire est écrite. L’année prochaine, nous fêterons aussi les 30 ans de la pose de la première stèle », explique Tony Maumont, président national des familles tziganes de France. Son seul regret étant que l’on ne parle pas « du génocide » dont ont été victimes les tziganes.
Marc Bonnin, maire de Montreuil-Bellay, et Dominique Raimbourg, député de Loire-Atlantique et président de la commission nationale consultative des gens du voyage, ont rappelé l’importance de la reconnaissance. Tous les deux se sont aussi projetés vers l’avenir. « C’était important non pour se couvrir la tête de cendres ni faire de la repentance mais pour regarder en face notre Histoire. C’est aussi permettre de se tourner vers l’avenir en se rappelant ces épisodes douloureux et faire en sorte qu’en les intégrant dans notre mémoire, ces événements ne se renouvellent pas. Vous l’avez dit Monsieur le maire, c’est le moyen de se tourner ensemble vers un avenir dans lequel nous essaierons tous ensemble de vivre ensemble, de ne pas cultiver le rejet ou la haine de l’autre combien même son mode de vie est différent et quelle que soit cette différence. »

Cette cérémonie s’est conclue par l’allumage et la transmission de la flamme du souvenir qui sera présentée lors de la cérémonie nationale du Souvenir des déportés organisée aujourd’hui à Paris.

Bruno Rochard, rédacteur de l'article

Soirée fouées et concert.
Cette soirée sera organisée au profit des enfants handicapés de la région, samedi 13 mai, à partir de 18 heures, aux Nobis, rue Georges-Girouy
dégustation de fouées et grillades, prestation du groupe de musique SIMAWE, suivie par le DJ Addikt.
Gratuit. Contact au 07 82 84 09 54, un.bouchon.pour.un.voyage@orange.fr