Lu sur le Courrier de l'Ouest

COMMUNE DE MONTREUIL BELLAY

La Légion d’honneur remise le 1er juillet à Paul Loupias

Paul Loupias, qui fut maire de Montreuil-Bellay de 1989 à avril 2010, et inspecteur principal de l’enseignement agricole, a été fait chevalier de la Légion d’honneur en avril dernier, lors de la promotion de Pâques.
Il recevra sa distinction le samedi 1er juillet prochain au lycée agricole de Montreuil-Bellay, des mains d’Hervé Savy, doyen honoraire de l’Inspection de l’enseignement agricole et lui-même chevalier de la Légion d’honneur.



AUX AMATEURS DE COURSE
«12 heures d’effort, de souffrance»
Daniel Coutin, jeune retraité, a voulu relever le défi des 100 km à 61 ans.

A l’instar de Ghislain Dabin et Nadine Gourdon de la section locale de Vihiers, Daniel Coutin licencié au RCD Athlétisme depuis cinq ans, a participé aux 100 km de Chavagnes-en-Paillers (Vendée), le samedi 27 mai. Côtoyant beaucoup de jeunes coureurs, il a voulu démontrer qu’il pouvait relever le défi des 100 km à 61 ans. Il revient sur son parcours.

Quel est votre parcours en tant que coureur ?

Daniel Coutin : « Je suis un jeune retraité depuis le 1er juillet 2016 et je cours depuis une trentaine d’années. Après avoir commencé par des 10 et des 20 km, j’ai logiquement emboîté le pas sur le marathon, 42,195 km, vers 40 ans. L’idée de titiller une distance plus grande a alors mûri. C’est en 1998 que je me suis lancé sur mon premier 100 km. Cinq autres ont suivi jusqu’en 2006 ».

Quelle préparation avez-vous suivi pour cette course ?

« Après une préparation pour le marathon de Barcelone en mars, suivi du marathon de la Loire à Saumur en avril, l’entraînement pour la grande course s’est poursuivi chaque semaine à raison de 10 heures à 10 h 30 par semaine soit plus de 1 000 km au total ».

Comment s’est déroulée votre course ?

« Nous étions 210 coureurs au départ ce samedi 27 mai à 5 heures du matin. Malgré des douleurs aux jambes dès le 20e km et grâce au soutien de ma famille et des coureurs du club mais surtout grâce au soutien sans faille de mon épouse Gigi qui m’a accompagné toute la journée en vélo, j’ai franchi la ligne d’arrivée après 12 heures et 13 minutes d’effort et de souffrance. J’ai terminé 6e de ma catégorie d’âge. 134 coureurs sont arrivés au bout. Un bon tiers ayant abonné la course notamment à cause de la chaleur étouffante qui a régné tout au long de la journée ».

Si vous aviez des conseils à donner à une personne qui se lance dans la course à pied, quels seraient-ils ?

« Si je pouvais donner un conseil aux jeunes ou aux autres personnes désirant se mettre à la course à pied, c’est de croire que tout est possible. Il faut commencer doucement et écouter son corps. Il faut savoir s’arrêter à temps si l’on est blessé et ne pas brûler les étapes. L’assiduité et la régularité feront le reste ».