CIZAY LA MADELEINE

Dimanche 2 juillet, à 17 heures, après une exposition d’instruments médiévaux et une visite du Prieuré, Ligeriana, ensemble vocal et instrumental fondé sous la direction de Katia Caré en 2000, présentera un programme de musique sacrée du Moyen Âge, des polyphonies primitives à l’écriture élaborée du XVe siècle, avec Gilles Binchois et Guillaume Dufay.
tarif : 10 € ; gratuit moins de 12 ans ; renseignements et réservations au 02 41 51 40 88 ou au 06 80 74 28 94, courriel : production.perceval@gmail.com

EPIEDS

Lundi soir, les membres du comité des fêtes se sont retrouvés afin de peaufiner les derniers préparatifs pour la fête de l’étang du dimanche 6 août, dont l’un des temps forts sera la traditionnelle course de baignoires.
Les équipes peuvent se faire inscrire dès maintenant au 06 40 95 35 76 ou au 06 82 19 17 24 ou le jour même à 14 heures. Le départ de la course sera donné à 15 heures. Il est recommandé aux équipes de venir déguiser.
De nombreuses animations seront aussi proposées, dont une tombola et une structure gonflable installée pour les enfants. Autour de l’étang aura lieu le vide-greniers, à partir de 7 heures, l’emplacement étant fixé à 2 € pour les particuliers et 50 € pour les professionnels. Les inscriptions seront prises le jour même.
Le soir, un repas sera servi à partir de 20 heures, sur réservations. L’association du Soleil dans la cuisine préparera, devant les spectateurs, une jambalaya. La soirée sera animée par Dina Gen and the Charly’s. Enfin, un feu d’artifice, financé par la commune, clôturera la fête.

SAINT MACAIRE DU BOIS

La cueillette fut fructueuse lundi dernier, au jardin de Cocagne, pour les élèves de l’école publique.
Les élèves des classes de grande section, Cours préparatoire et Cours élémentaire 1re année se sont rendus, lundi 12 juin, au jardin de Cocagne, qui jouxte l’école de Saint-Macaire-du-Bois, afin de participer à la cueillette de quelques légumes et plantes aromatiques.
« Ce déplacement au jardin de Cocagne finalise notre projet pédagogique de l’année, qui avait pour thème « Nature et sports ». Nous avons travaillé en partenariat avec le Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine, qui nous a permis, grâce à ses conseils avisés, de mettre en place un véritable potager dans le jardin de l’école », explique Pauline Yquel, enseignante.
Les élèves ont également travaillé durant l’année autour de la vannerie et de l’éveil des sens ainsi que sur les outils de jardin.
« Aujourd’hui, nous avons réparti la quarantaine d’enfants en ateliers et nous effectuons sur le terrain une sorte de travaux pratiques : il s’agit en effet de cueillir du persil, de la ciboulette, de ramasser des pommes de terre et de faire des semis de courges et de blettes. Un autre groupe est chargé de composer le contenu des paniers solidaires qui seront distribués demain aux adhérents », poursuit l’enseignante. Un exercice qui consiste en la reconnaissance des légumes, la pesée et l’édition de ticket qui identifiera le contenu de chaque panier.
Même si quelquefois, les connaissances des élèves sur l’utilisation des plantes aromatiques notamment laissent à désirer, tous se sont acquittés de leur tâche avec beaucoup de sérieux. Et chacun est reparti avec le produit de sa cueillette.
Les inscriptions pour la rentrée prochaine sont toujours possibles auprès de l’école.

Le jardin de Cocagne de Saint-Macaire-du-Bois dépend de l’association L’Aspire. Stéphanie Patarin et Ludovic Vallée sont responsables de l’équipe de salariés en insertion sociale et professionnelle au sein de ce jardin, installé dans la commune depuis 2006, et qui produit en bio depuis 2008.
Le site de Saint-Macaire comprend 3 000 m² de surface couverte et 2,2 ha en plein champ où sont cultivés des légumes de saison et également quelques fruits. Ces légumes sont commercialisés via un circuit de distribution hebdomadaire de paniers de trois tailles différentes, adaptés aux besoins de chacun, et acheminés vers des points relais. L’équipe de salariés en insertion assure également le conditionnement et la livraison des paniers bio solidaires, après réception des fruits et légumes des producteurs de Bio Loire Océan.
Mardi, 50 paniers ont été distribués, et jeudi une centaine. Les élèves de l’école ont participé à l’élaboration de ces derniers. Les enfants connaissent bien le jardin de Cocagne, certains légumes servis à la cantine y étant produits.