COMMUNE DU PUY NOTRE DAME

Compte rendu de la Commission Environnement / cadre de vie du 19 juin 2017

Retour sur la visite des jardins
4 jardins ont été visité : la commission tient à remercier Isabelle et François Aubel, Françoise Gourdon, Bill et Betty et Jacqueline Gounou.
Il est proposé de renouveler ces visites à une autre saison.
La date du samedi 16 septembre est arrêtée car elle coïncide avec les journées du patrimoine.
Le programme définitif des jardins à visiter sera arrêté ultérieurement.

Plantations de la rue Sainte 
Quelques plantes repoussent spontanément.
Il est proposé d’utiliser les graines distribuées par la mairie et de compléter avec des plantes apportées par les habitants.
Claudie Landelle suggère d’utiliser la liste des plantes relevée lors de la visite des jardins et celle donnée lors de la réunion par Mme Tilley.
Cette dernière est intéressante car certaines sont des plantes dites miraculeuses ou plantes de la Saint Jean (lien avec la collégiale, la sainte ceinture, le pèlerinage de Compostelle).
Il est proposé de faire un atelier plantation à l’issue de la visite de jardins.

Choix du visuel pour illustrer «  la ceinture fleurie »
L’agence de communication Epifolio a fait des propositions de visuel pour illustrer les interventions sur le cadre de vie rassemblées sous le nom « ceinture fleurie ».
Un visuel a été choisi :
Il figurera sur tous les documents, panneaux, communication ayant un lien avec la commission environnement/cadre de vie et ses actions.

Organisation d’un troc plantes
  La date du samedi 14 octobre est proposée pour organiser cette manifestation de 10h à 12h (échange de plantes et de graines).
Il faut communiquer tout de suite pour prévenir les habitants afin qu’ils aient le temps de prévoir des boutures ou de stocker des graines.
Proposition d’emprunter une exposition sur les bonnes pratiques en terme de jardinage auprès du CPIE.

Plantations sur la commune
Anthony Fouet, employé communal en charge des espaces verts, explique le travail réalisé dans les jardinières et la mise en place de plantes comestibles.
Les habitants peuvent se servir ; il a fait pousser des salades, des courgettes, des concombres, du persil, …

Suspensions
Les suspensions fleuries étant supprimées (consommation excessive d’eau, mal proportionné par rapport à la collégiale), il est proposé de les remplacer par des « enseignes » en fer forgé reprenant les plantes que l’on retrouve le plus sur la commune.
Projet à étudier en fonction du coût, de la mise en œuvre, etc

Agenda à venir :
Visite de jardins : samedi 16 septembre 2017 (horaire et programme à préciser)
Troc plantes : samedi 14 octobre de 10h à 12h

Plantes adaptées à la sécheresse
Achillée
Agastache
Rose trémière
Ail
Gazon d'Espagne
Armoise
Aster
Bourrache
Souci
Bleuet
Valériane rouge
Pied d'Alouette
Cosmos
Montbrétia
Delosperma
Œillet de pentecôte
Echinacée/Rudbeckia
Boule azurée
Vergerette
Panicaut
Giroflée
Euphorbe
Pavot Californien
Gaillarde
Pavot Californien
Gaillarde
Gaura
Géranium vivace
Hysope
Pois vivace
Lavande
Linaire
L'Alysson maritime
Grande mauve
Myosotis
Calament/Menthe des chats
Nigelle de Damas
Oenothère
Marjolaine/Origan
Pavot
Galane
Sauge de Sibérie
Phlomis
Romarin
Rudbeckie
Sauge arbustive
Sedum
Coquelourde des jardins
Oreille d'ours
Tagète/Œillet des Indes
Thym/Serpolet
Capucine
Verveine de Buenos Aires

DEPARTEMENT

Lu sur Saumur kiosque

100% fibre en Maine-et-Loire : L'opérateur sera désigné fin 2017

Le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique a diffusé le premier numéro de sa newsletter trimestrielle, intitulée « # 100 % Fibre ». Dans celui-ci, le SMO confirme que 2018 est « l’année qui marquera le début des travaux, et notamment la commercialisation des premières prises à la fibre optique », mais que « 7 ans devraient être nécessaires à la couverture totale du territoire » (relire notre article). Anjou Numérique a toutefois délivré une bonne nouvelle : l'opérateur sera désigné à la fin de l’année 2017...
Dans le cadre du projet « 100 % FttH » lancé par le SMO Anjou Numérique, 220 000 prises seront installées sur le département de Maine-et-Loire, au terme de ce déploiement, ce qui correspond à pas moins de 13 000 kilomètres de fibre optique.

Particuliers ou entreprises : 400 euros d'aide

400 euros, c’est le montant de l’aide allouée par le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique aux usagers (particuliers ou entreprises) qui souhaitent monter en débit en attendant l’installation de la fibre optique. « Des solutions alternatives, soumises à éligibilité, existent : le satellite, le Wimax ou la 4G fixe », précise Anjou Numérique. Puisqu'en effet, le 100 % fibre, ce n'est pas pour tout de suite : il faudra attendre 2025.

365 millions d'investissements sur une période de 7 ans

Le début des travaux, et notamment la commercialisation des premières prises à la fibre optique, est attendu pour 2018. À partir de là, « 7 ans devraient être nécessaires à la couverture totale du territoire », annonce le SMO. Pour rappel, le déploiement du Très Haut Débit sur l'ensemble du département Ligérien représente un investissement de 365 millions d'euros sur 7 ans, cofinancés par le Département (28 millions d'euros), les Communautés de Communes et d’Agglomération (83 millions d'euros), la Région (23 millions d'euros), l’État (99 millions d'euros), ainsi que l’Europe (3,5 millions d'euros). Si l'échéance semble encore loin, Anjou Numérique se félicite d'avoir déjà franchi « une étape essentielle », dans le cadre de son projet « 100 % FttH » sur la totalité du territoire rural départemental... Au début de ce mois de juin 2017, la Commission de Délégation de Service Public (CDSP), composée de Philippe Chalopin, Marc Schmitter, Jean-Louis Roux, Dominique Ozange, Philippe Courpat et Éric Mignot, s’est effectivement réunie afin d’examiner les offres émanant du lancement de la Délégation de Service Public (DSP), qui a eu lieu au mois de mars dernier.

L'opérateur lauréat sera désigné à la fin de l'année 2017

En clair, les élus du SMO (Syndicat Mixte Ouvert) ont réceptionné les dossiers de candidature des futurs délégataires ayant répondu à l’appel d’offres pour le déploiement de la fibre optique en Maine-et-Loire (hors zone AMII, Appel à Manifestation d'Intention d'Investissement). Comme l'explique le SMO, « plusieurs opérateurs se sont portés candidats, répondant à un cahier des charges dense et précis (ndlr : relire notre article) ». Une nouvelle étape a été franchie le lundi 19 juin dernier... La CDSP (photo des membres ci-contre, lors de l’ouverture des offres le jeudi 8 juin dernier) s’est penchée cette fois sur l’analyse des offres. Prochaine étape, désormais, la négociation qui aboutira à la désignation du lauréat, à la fin de l'année 2017. Le SMO Anjou Numérique demande donc de la « patience ».
« Vers un projet « 100 % FttH » pour tous »... Le mot du président d'Anjou Numérique

Philippe Chalopin : « Le compte à rebours est lancé. Nous venons de passer un cap. Une étape primordiale pour mener à bien nos ambitions numériques pour le Maine-et-Loire. Suite au lancement de l’appel d’offres pour la délégation de service public en mars dernier, plusieurs entreprises se sont portées candidates. L’ouverture des offres nous a permis de mesurer l’appétit des prétendants pour le projet de notre territoire. Les perspectives sont désormais très claires, le délégataire sera désigné cet hiver, après une période automnale consacrée à la négociation avec chaque candidat. Un choix qui, grâce au « 100 % FttH » pour tous (particuliers, entreprises, collectivités), favorisera l’implantation de nouvelles entreprises en Maine-et-Loire, renforcera l’attractivité du territoire et désenclavera les zones rurales. Je tiens donc à saluer l’engagement de nos partenaires – le Département (28 millions d'euros), les Communautés de Communes et d’Agglomération (83 millions d'euros), la Région (23 millions d'euros), l’État (99 millions d'euros), ainsi que l’Europe (3,5 millions d'euros) – sans qui rien n’aurait été possible ».

Nota Bene : Le SMO Anjou Numérique a lancé son site internet, à la mi-mai 2017.
Rendez-vous sur www.anjou-numerique.fr. Et pour tous renseignements, envoyez un mail à contact@anjou-numerique.fr.