Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Dominique MONNIER

8 Novembre 2018

Par Dominique Monnier, mardi 6 novembre 2018 à 21:13 :: Informations cantonales

LE PUY NOTRE DAME

Conseil municipal du 5 novembre 2018

Balayage des rues
Il n'y a plus actuellement de balayage des rues, l'agent référent étant parti à la retraite
Une nouvelle proposition tarifaire est à l'étude
Elle concernerait un passage par mois dans le bourg et un passage tous les quatre mois dans les villages

Urbanisme
Un débat a été mené sur le projet d'aménagement et de développement durable du plan d'urbanisme intercommunal
Ce document édicte la stratégie pour le développement du territoire pour les dix prochaines années
Le conseil a donné son accord de principe

Sinistrés de l'Aude
Suite à l'appel de l'association des Maires de France, une aide de 300€ a été votée

Local de santé
L'avant projet a été réalisé par le maître d'œuvre en tenant compte des contraintes des professionnels de santé
Le chiffrage de l'opération sera communiqué lors du prochain conseil municipal

Mobilier
25 tables seront achetées pour la salle Saint Louis pour un prix unitaire de 25€ HT

Sapins de Noël
Agglopropreté assure la collecte des sapins de Noël après les fêtes
Ils seront à déposer aux ateliers municipaux jusqu'au 8 janvier 2019

Traque aux watts
Une soirée d'information sur les solutions d'isolation à partir de photographies thermiques de façades prises avec l'accord de foyers volontaires aura lieu conjointement avec la commune du Vaudelnay entre le 1er novembre 2019 et le 31 décembre 2019

Brûlage des végétaux
Le brûlage des végétaux est strictement réglementé et le non respect de ces règles peut être sanctionné

Monument aux morts
Dominique Monnier a effectué des recherches concernant les anciens combattants de la guerre 1914/1918 pour l'exposition qui sera visible à partir du 12 décembre dans la commune , salle Saint Louis
Il a constaté que trois noms ne figuraient pas sur le monument et propose de rectifier cet oubli en gravant leur nom
Il convient de vérifier s'il reste de la place sur le monument et si ces combattants étaient bien engagés au combat

Prochain conseil municipal
3 décembre à 19 heures

RECHERCHES SUR LA GUERRE 1914/1918

A la suite de ma proposition, j'ai lu que le conseil municipal s'est penché sur ma demande concernant trois combattants ne figurant pas sur le monument
Il s'agit :
1°) de Louis Salomon, décédé à l'hôpital temporaire Saint Louis au Puy Notre Dame, le 12 Novembre 1915 à 27 ans
né à Saint Mihiel dans la Meuse, le 28 septembre 1882
Il faisait partie de la 6ème section territoriale d'infirmiers militaires

2°) d'Amand RICHARD décédé le 8 janvier 1916 à 31 ans
à la suite de maladie méningite tuberculeuse
Grade 2ème classe, Matricule 13129, 155ème RI
Né le 1er juin 1875, à Antoigné

3°) de Bernard GERMAIN, décèdé le 19 Avril 1916 à Verdun à 22 ans
Caporal,3ème génie
né à Saint Geyrac (Dordogne) le 29 mai 1884
Transcrit le 28 novembre 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

Le conseil municipal se pose la question à juste raison de vérifier en premier lieu si ces combattants étaient bien engagés au combat
La réponse figure sur les actes de décès ou de transcription qui indiquent pour ces trois personnes la mention "Mort pour la France"
Monsieur le Maire a pris avec sérieux la demande et avec ses conseillers a solutionné le cas d'Amand Richard
Etant né à Antoigné, il a pris contact avec le Maire qui lui a indiqué qu'il relevait bien de sa commune et était inscrit sur le monument
Son cas est donc solutionné et il n'a pas été oublié
La seule question qu'on peut se poser est :
Pourquoi figure t'il sur les tableaux de la collégiale ?

La seconde question concerne Monsieur Louis Salomon qui n'était pas un habitant du Puy Notre Dame
Isabelle Isabellon, conseillère municipale, a consulté un site internet spécialisé qui confirme qu'il est décédé au Puy Notre Dame, à l'hôpital temporaire Saint Louis ( sans doute situé à l'école Saint Louis)
Son extrait de décès indique bien "Mort pour la France"
La mairie a téléphoné à la mairie de Saint Mihiel où il est né pour savoir s'il a été transcrit
La réponse devrait arriver ce matin
Si le dossier est solutionné favorablement seul un dossier pourrait être concerné par ma demande, celui de Bernard Germain



Je vous ai mis pour information son acte de transcription du décès
Vous apercevez nettement la mention "Mort pour la France" que l'on retrouve sur tous les actes des combattants
Il est bien noté domicilié au Puy Notre Dame et c'est pourquoi son décès a été notifié par transcription à la mairie
Isabelle Isabellon ne retrouve pas trace dans les documents spécialisés d'un Bernard Germain, pourtant bien noté décédé à l'hôpital de Verdun
Il va falloir prendre contact avec sa mairie de naissance pour essayer de solutionner son cas

LA GUERRE 1914/1918 AU PUY NOTRE DAME

(suite)

INAUGURATION DU MONUMENT AUX «MORTS POUR LA FRANCE»

Le Journal de l'Echo Saumurois relate l'inauguration du 10 avril 1921







Le défilé



La musique du Puy, précède les pompiers



Les enfants des écoles



Les drapeaux, les autorités et la population remontent la rue Notre Dame

L'inauguration



Les invités sur l'estrade pour les discours
A l'approche du centenaire de la guerre 14/18,
l'inauguration du monument aux morts de la commune du Puy Notre Dame
le 10 avril 1921 à 15 heures de l'après midi
en présence de
Monsieur le Maire, Monsieur Boucher et son conseil municipal
du Sous Préfet, Monsieur Roimarmier
du Député et Conseiller général, Monsieur de Grandmaison
du Conseiller d'arrondissement , le Docteur Gaudrez



Toute la population était présente



La photo officielle de la musique, des pompiers et des personnalités



Le monument

7 NOVEMBRE 2018

VAUDELNAY

Conseil municipal du 5 novembre 2018

Bâtiment communal
L'atelier Perotte développe de plus en plus son activité de confiture et demande à la municipalité s'il est possible d'agrandir son local
Il lui manque un atelier de stockage plus grand
Le conseil a donné son accord pour étudier la possibilité de construire un appentis sur l'arrière

Agglomération Saumur Val de Loire
Monsieur le Maire fait part du rapport d'activités de l'agglomération qui peut être consulté sur son site

Achat de matériel
Différents achats de matériel sont programmés
Le camion était devenu obsolète nécessitant de lourdes réparations
Son remplacement est nécessaire d'autant plus qu'il a été volé
Un achat de débroussailleuse est également envisagé

Sinistrés de l'Aude
Le conseil décide de verser une aide de 200€

Etat des travaux
Les travaux d'assainissement sont terminés à Chanteloup et aux Mousseaux
Ils commencent rue Benjamin Guittoneau
Le parking du cimetière est pratiquement terminé
Il reste à finir la clôture, le caniveau et le goudronnage
Le parvis de l'église sera bientôt terminé. L'éclairage est effectif et met en valeur la façade le soir

Prochain conseil municipal
3 décembre à 20 h

LA GUERRE 1914/1918 AU PUY NOTRE DAME

(suite)

EDIFICATION D'UN MONUMENT AUX «MORTS POUR LA FRANCE»

J'ai repris toutes les délibérations du Conseil Municipal de l'époque, présidé par Monsieur Boucher, Maire
La décision d'ériger un monument a été prise le 24 juin 1920 et les habitants ont participé par une souscription de 4169 francs soit environ un quart de l'investissement.
L'inauguration eut lieu le 10 avril 1921 à 15 heures de l'après midi
en présence de
Monsieur le Maire, Monsieur Boucher et son conseil municipal
du Sous Préfet, Monsieur Roimarmier
du Député et Conseiller général, Monsieur de Grandmaison
du Conseiller d'arrondissement , le Docteur Gaudrez
A l'époque comme aujourd'hui, la commune était surveillée par la Sous Préfecture et l'invitation des combattants survivants au repas inaugural fut contestée dans son montant et réduite de 400 francs
L'administration était déjà présente
Le socle du monument fut réalisé par Monsieur Ruèche
La sculpture du poilu par Monsieur Albert Jouanneau
Ce dernier a également réalisé les monuments de Fontevraud, Brézé et Saumur(devant la poste)

Décision de la construction du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 JUIN 1920
(Littéralement retranscrite)

L'an mil neuf cent vingt, le 24 juin à treize heures du soir, le conseil municipal du Puy Notre Dame s'est réuni à la Mairie en séance ordinaire sous la présidence de Monsieur Boucher, maire. Etaient présents Mrs Boucher, maire, Chicoteau, Jousselin, Milhoir, Dufresne, Musset, Biard, Raymond,
Absent Mr Poirier, Panneau, Raymond, Pesnault, Bourreau, Profit Secrétaire Robin
Le conseil
considérant qu'il vient d'adopter le principe :
1° d'ériger un monument communal aux Morts pour la Patrie.
2° de contribuer pour une somme de 6500 francs à la restauration à la restauration de la façade de l'église du Puy Notre Dame.
Qu'aux divers budgets aucune somme n'est disponible à la réalisation de ces projets à l'exception d'une somme de 14144 francs prévue au budget primitif de 1921 pour l'érection d'un monument aux morts
Prie Monsieur le Préfet de vouloir bien autoriser le conseil municipal à contracter à la Caisse des Dépôts et Consignations un emprunt de 14.500 francs pour en affecter le produit de la façon suivante , savoir :
Monument aux morts......................8000 F
Restauration de la façade de l'église 6.500 F

                                  Total          14.500 francs

Séance tenante
Le conseil municipal sur la proposition de Monsieur le Maire
Considérant qu'il est du devoir du pays d'honorer les morts de la grande guerre
Après avoir délibéré décide :
1° l'érection d'un monument aux enfants du Puy Notre Dame«Mort pour la France"
2° Que ce monument sera érigé sur la place publique du Champ de Mars
3° Sur le chiffre de la dépense s'élèvera à 20,669 francs, se décomptant ainsi.
Acquisition et installation du monument 15.500 francs.
Entourage de la place et travaux d'aménagement 5.169 francs
4° Cette dépense sera couverte de la façon suivante :
Part contributive de la commune 16500
Produit d'une souscription publique 4169
dont le montant a été versé dans la caisse municipale le 25 juillet 1920
Le conseil municipal décide de solliciter une subvention de l'état

Décision de l'entourage du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 27 FEVRIER 1921

L'an mil neuf cent vingt et un, le vingt sept février à deux heures du soir, le conseil municipal de la commune du Puy Notre Dame s'est réuni à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire.
Etaient présents Mrs Jousselin, Milhoir, Panneau, Biard, Profit, Bourreau, Girault, Musset, Chicoteau, Raymond
Absent Robin
Secrétaire Jousselin
Séance tenante
Le maire expose au conseil municipal que l'érection d'un monument aux enfants de la commune morts pour la France, étant fixé au trois avril prochain, il y a lieu de procéder dès aujourd'hui à l'entourage de la place du champ de mars par une grille d'une longueur de 104m90,
il y aurait lieu de traiter avec un entrepreneur afin que ce travail soit exécuté dans le plus bref délai, les crédits étant prévus au budget.
Le conseil après avoir délibéré prie Mr le Préfet de dispenser la commune de procéder à l'adjudication et autoriser Mr le Maire à traiter à forfait avec un entrepreneur.

Décision du banquet inaugural

Réalisé par Monsieur Fareau, Hotelier

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 3 AVRIL 1921

L'an mil neuf cent vingt et un, le 3 avril à deux heures du soir, le conseil municipal du Puy Notre Dame s'est réuni en séance ordinaire à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire. Etaient présents Mrs Robin, Profit, Poirier, Boutin, Biard, Panneau, Chicoteau, Musset, Raymond, Musset, Giraud
Absent Mr Jousselin
Monsieur Giraud a été élu secrétaire
Le maire expose au conseil municipal qu'un banquet devant faire suite à l'érection du monument aux enfants de la commune morts pour la France, il y aurait lieu d'aider les anciens combattants à y participer, beaucoup d'entre eux n'ayant pas les moyens suffisants pour y assister complètement à leurs frais.
Le conseil après avoir délibéré décide d'affecter à cet effet une somme de 1700 francs, à prélever sur les fonds libres provenant de l'excédent de recettes de l'année 1920 s'élevant à 27081,31 et prie Monsieur le Préfet de donner son approbation à cette délibération qui n'est qu'une bien petite satisfaction accordée aux anciens combattants en comparaison des souffrances qu'ils ont endurées pendant la guerre

Nouvelle délibération à la suite de la demande du Sous Préfet de diminuer la somme votée pour le banquet

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 AVRIL 1921

L'an mil neuf cent vingt et un, le 17 avril à dix sept heures du soir, le conseil municipal du Puy Notre Dame s'est réuni en séance à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire. Etaient présents Mrs Robin, Boutin, Profit, Poirier, Jousselin Panneau, Milhoir, Biard, Chicoteau, Bourreau, Giraud, Musset,
Absents Raymond, Dufresne
Monsieur Jousselin a été élu secrétaire
Le maire expose au conseil municipal que sa délibération du 3 avril dernier ouvrant un crédit de 1700 francs en faveur des anciens combattants pour permettre à ceux n'ayant pas les moyens d'assister au banquet qui a suivi l'inauguration du monument aux morts n'a pas été approuvée par Monsieur le Préfet qui a trouvé cette somme excessive par rapport aux ressources budgétaires de la commune.
Le maire après examen des dépenses occasionnées par la cérémonie propose de réduire cette somme à 1300 francs faisant observer chose qui n'avait pas été faite dans la précédente délibération que les frais d'organisation, décoration, etc figure dans ce chiffre pour une somme supérieure à 500 francs.
Le conseil après avoir délibéré vote pour ces différents frais un crédit de 1300 francs à préléver sur l'excédent de recettes au 31 mars s'élevant à 27081,31 et prie instamment Monsieur le Préfet de bien donner son approbation à cette délibération qui n'a pour but que la glorification des enfants de la commune « Morts pour la France », le désir de donner une satisfaction légitime aux anciens combattants qui ont soufferts et peinés pendant plus de quatre ans pour la défense de la France

Décision d'emprunter 8000 francs pour la construction du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 22 MAI 1921

L'an mil neuf cent vingt et un et le vingt neuf mai à quatorze heures, le conseil municipal s'est réuni en séance à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire.
Le maire expose au conseil municipal qu'un emprunt de 8.000 francs destiné à l'érection d'un monument aux enfants de la commune » Morts pour la France », autorisé par arrêté de Monsieur le Préfet , en date du 21 décembre 1920, n'a pas été réalisé par la Caisse des Dépôts et Consignations qui prévoyait un changement dans le taux d'amortissement et qu'aujourd'hui la commune dispose des fonds nécessaires pour terminer le paiement du monument de la grille renfermant la place, de son aménagement et des travaux effectués.
Après avoir délibéré, le conseil décide à l'unanimité de recourir à l'emprunt et prie Monsieur le Préfet d'autoriser de cette somme de 8000 francs sur l'excédent de recettes s'élevant à 27081,31 francs pour servir au paiement des travaux ci dessus

Décision d'annuler l'emprunt de 8000 francs pour la construction du monument

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 1921

L'an mil neuf cent vingt et un et le vingt neuf mai à quatorze heures, le conseil municipal s'est réuni en séance à la mairie sous la présidence de Monsieur Boucher, maire.
Le maire expose au conseil municipal que l'emprunt de 14500 frs voté par délibération du 24 juin 1920 et approuvé par Mr le Préfet, le 21 décembre suivant, n'a pas été réalisé.
Cet emprunt était destiné pour une somme de 8000 frs à couvrir une partie des frais d'un monument à élever aux enfants de la commune «Morts pour la France» et 6500 frs destinés à parfaire la somme de 15000 frs demandée par les Beaux Arts pour la restauration de la façade de l'église.
La commune disposant aujourd'hui des fonds nécessaires au paiement du monument aux enfants de la commune morts pour la France, il y aurait lieu d'annuler l'emprunt destiné à cet effet et de maintenir la tranche de 6500 francs pour la restauration de l'église.
Le conseil, après avoir délibéré, décide que l'emprunt de 14500 frs sera réduit à 6500 frs et sera amorti par une annuité de 654,36 frs pendant 20 au moyen d'une imposition de cinq centimes 40. Une annuité de 1352, 75 prévue pour 1921 et pour 14500 francs est inscrite au budget de 1921

Complément de budget pour le socle

Séance tenante
Le conseil considérant que la construction du socle du monument élevé aux enfants de la commune "Morts pour la France" ayant occasionné un travail imprévu aux terrassement et maçonnerie dont le montant s'élève à 600 francs décide d'inscrire cette somme au budget additionnel de 1922 pour payer Monsieur Jouannault, statuaire entrepreneur, 38 rue Falgière Paris

(A suivre demain inauguration du monument avec journaux et photos)

VAUDELNAY/LE PUY NOTRE DAME/BROSSAY

Le programme du 11 novembre des 3 communes

C'est la commune du Vaudelnay qui prend en charge la commémoration particulière du 11 novembre 2018 qui constitue le centenaire de l'armistice également
La commémoration aura lieu à partir de 10 h 30
Un détachement de militaires du 3ème régiment de Dragons de Fontevraud sera présent avec la musique de Saint Paul du Bois
Les sapeurs pompiers relèveront également la cérémonie
La Marseillaise sera chantée par les enfants de l'école des Arcades qui égrèneront le nom des anciens combattants
Un lâcher de pigeon, symbole de la paix, des colombophiles de Brossay clôturera la cérémonie avec un vin d'honneur
Des dépôts de gerbes auront lieu aux monuments des deux autres communes du Puy Notre Dame et de Brossay
Au Puy Notre Dame, elle précédera la cérémonie officielle à 10 h, avec les cloches de la Collégiale qui carillonneront pour fêter le centenaire de l'armistice
A Brossay le dépôt aura lieu à 11h 30
Pour le centenaire de l'armistice, les poilus de nos trois communes seront honorés avec le respect qu'ils méritent après avoir donné leur vie pour la France
Vous pourrez ensuite visiter une exposition au foyer rural du Vaudelnay dès le 8 et jusqu'au 11 novembre (de 16 h à 18 h 30) pour vous remémorer cette période de l'histoire dans un premier temps, exposition qui passera ensuite à partir du 13 jusqu'au au 17 novembre (de 14 h à 16 h), dans la salle Saint Louis du Puy Notre Dame
Elle a été organisée par les deux bibliothèques du Puy Notre Dame et Vaudelnay qui ont sollicité les habitants pour obtenir des documents de cette période
Nous souhaitons beaucoup de réussite à toutes ces manifestations et nous espérons que vous n'hésiterez pas à les visiter

6 Novembre 2018

Par Dominique Monnier, mardi 6 novembre 2018 à 07:21 :: Informations cantonales

LA GUERRE 1914/1918 AU PUY NOTRE DAME

En préparant une exposition sur la guerre, Jacqueline Gounou, présidente de la bibliothèque du Puy Notre Dame, m'a demandé de rechercher tous les soldats de la commune «Morts pour la France» pendant la guerre 1914/1918. J'ai accepté avec plaisir ne pensant pas à ce moment à l'importante recherche que cela me demandait.
J'ai donc commencé par photographier le monument communal où figurent les noms des anciens combattants décédés.



J'ai ensuite examiné les registres d'état civil en mairie de 1914 à 1922.
En effet les décès des combattants n'étaient pas immédiatement reportés mais pouvaient être transcrits quelques années plus tard.
J'ai trouvé le dernier en 1922
Après avoir terminé cette recherche, je ne suis aperçu que 7 noms ne figuraient pas à l'état civil du Puy Notre Dame.
Ils ont sans doute été transcrits dans d'autres communes.
En continuant ma recherche, j'ai téléphoné à l'office des anciens combattants à Angers et il m'a été indiqué qu'avant la construction des monuments aux morts, les noms étaient souvent inscrits dans les églises
Je me suis donc déplacé à la Collégiale et ai effectivement trouvé deux plaques sculptées où figurent des noms dont certains inconnus qui ne figurent pas sur le monument communal
Pourquoi ?



On peux donc affirmer aujourd'hui qu'après tous ces recoupements, 66 enfants du Puy Notre Dame sont «Morts pour la France».
7 ne figurent pas sur les registres de la commune mais sur le monument aux morts.
10 sont notés sur le monument mais oubliés à l'église.
Par contre 3 ne figurent pas sur le monument mais sont bien recensés dans la commune (Richard, Salomon et Germain)
Pourquoi ces trois ponots ont ils été oubliés , mystère.
La municipalité pourrait peut être leur rendre hommage en gravant leur nom sur le monument
On retrouve un sous lieutenant (prêtre), 1 sergent major, 1 sergent, 1 brigadier et 6 caporaux
5 ont été déclarés disparus
On notera quelques anomalies
Jules Lemercier serait décédé en 1918 alors qu'il figure bien mort en 1914 sur les registres de la mairie
Charles Chalopin est noté en 1917 alors qu'il est bien décédé en 1918
Adrien Barbault est également marqué en 1918 mais décédé en réalité en 1920
De même en lisant les registres on trouve quelques rectifications concernant les noms
Ainsi Benaitreau est une erreur. Il doit être écrit Benetreau.
Gousse doit être écrit Goussé.
Je vous joins ci après les noms et informations recueillies


66 COMBATTANTS « MORTS POUR LA FRANCE » DU PUY NOTRE DAME


17 en 1914


1 Décès du 25 Août 1914
à Rabat (Maroc) 22 ans de broncho pneumonie
Jules LEMERCIER (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
1ère classe,Matricule 12731, 1er BI , 3ème compagnie
Né le 18 mars 1892, au Puy Notre Dame
Transcrit le 31 décembre 1914 à la mairie du Puy Notre Dame

2 Disparu le 6 Septembre 1914
à la bataille de la Marne 31 ans
Victor MABILLE (figure au monument communal en 1914 mais pas à l'église)
Grade soldat, Matricule 1612077ème Régiment d'infanterie,
Né le 23 février 1883, au Puy Notre Dame
Transcrit le 28 janvier1921 à la mairie du Puy Notre Dame

3 Décès du 8 Septembre 1914
à La Père Champenoise (Marne) à 32 ans
Pierre GOT (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade soldat Matricule 014334, classe 1902, 32ème RI,
Né le 11 janvier 1882, au Puy Notre Dame
Transcrit le 18 avril 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

4 Décès du 14 septembre 1914
à Melun (Seine et Marne) 34 ans
Ferdinand POIRAUD (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Matricule 12287, 293ème RI, 32ème compagnie
Né le 20 avril 1880, à Saint Florence (Vendée)
Transcrit le 18 novembre 1914 à la mairie du Puy Notre Dame

5 Décès du 27 septembre 1914
à Prosnes (Marne) 22 ans
Joseph GRUAIS (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade 2ème classe 1902, Matricule 14244, 135ème RI, 10ème compagnie
Né le 2 mai 1882, à Villemoisan
Transcrit le 30 octobre 1917 à la mairie du Puy Notre Dame

6 Décès du 4 Octobre 1914
à Saint Benoît (Vosges) 21 ans
Ernest BLANCHARD (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade 2ème classe, Matricule 3692, classe 1913,
10ème bataillon de chasseurs à pieds
Né le 21 mars 1893, à Cizay la Madeleine
Transcrit le 18 septembre 1916 à la mairie du Puy Notre Dame

7 Décès du 7 0ctobre 1914
à Custines (Meurthe et Moselle) 21 ans
Hippolyte CHARPENTIER (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
2ème classe,Matricule 238, 232ème RI, 23ème compagnie
Né le 2 décembre 1885, à Roiffé
Transcrit le 11 décembre 1914 à la mairie du Puy Notre Dame

8 Décès du 7 octobre 1914
à Thuisy (Marne) 27 ans
Pierre TIJOU (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade Caporal, Matricule 2215, 114ème RI, 6ème compagnie
Né le 24 décembre 1887, à Trémont
Transcrit le 17 juillet 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

9 Disparu le 27 Octobre 1914
à Zonnebeke (Belgique) 33 ans
Arthur LEGRAND (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade Caporal, Matricule 12311, classe 1901, 135ème RI,
Né le 17 janvier 1881, à Feneu
Transcrit le 15 août 1920 à la mairie du Puy Notre Dame

10 Décès du 2 Novembre 1914
à Ypres (Belgique) 33 ans
Julien SAUMUREAU (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade 2ème classe, Matricule 12520, 125ème RI, 28ème compagnie
Né le 14 novembre 1881, à Tourtenay
Transcrit le 20 août 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

11 Décès du 6 Novembre 1914
à Soupir (Aisne) à 28 ans
Victor BERTIN (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade Sergent Major, Matricule 7112, classe 1906,
3ème Régiment des Tirailleurs Algériens
Né le 23 avril 1886, au Puy Notre Dame
Transcrit le 5 avril 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

12 Décès du 27 Novembre 1914
à Zillebeke (Belgique) 23 ans
Léon DEVALLON (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade Caporal, Matricule 4897, classe 1913 32ème RI,
Né le 3 juillet 1893 , au Puy Notre Dame
Transcrit le 4 mai 1920 à la mairie du Puy Notre Dame

13 Décès du 28 Novembre 1914
à Flirey (Meurthe et Moselle) 28 ans
Joseph CHIRON (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade soldat, Matricule 01108, classe 1906
277ème Régiment d'infanterie,
Né le 21 juin 1886, à Sanzay (Deux Sèvres)
Transcrit le 25 mai 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

14 Décès du 5 Décembre 1914
à Poperinge (Belgique) 29 ans
à l'ambulance 6/17 des armées de Belgique
Charles TONNOIR (figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)
Grade 2ème Canonnier conducteur, Matricule 17918,
33ème Régiment d'artillerie,
Né le 28 novembre 1885, à Puy Notre Dame
Transcrit le 21 juillet 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

15 Décès du 31 Décembre 1914
à Sainte Radegonde (Indre et Loire) 29 ans
Auguste COICAULT (figure au monument communal en 1914)
(et au nom de LOICAULT à l'église en 1914)
Grade Soldat, classe 1913, 66ème RI
Mort de maladie contracté en service
Né le 24 mai 1893, au Puy Notre Dame
Transcrit le 1er janvier 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

2 combattants n'ont pas été retrouvés sur les registres d'état civil

16 Auguste FILLON
(figure au monument communal en 1914 et à l'église en 1914)

17 I RAIMBAUD
(figure au monument communal en 1914 mais pas à l'église)


16 en 1915


18 Décès du 25 Janvier 1915
à Olincourt (Oise) 40 ans
Charles CLEE (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade 2ème classe,Matricule 13776, 72ème RI, 10ème compagnie
Né le 25 avril 1874, à Vaudelnay
Transcrit le 10 mars 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

19 Décès du 29 Janvier 1915
au Bois de la Grurie, Vienne le Château (Marne) 22 ans
Armand CHARRY (figure à Chapry par erreur au monument communal en 1915 et au nom de Charry à l'église)
Grade 2ème classe, Matricule 7840, 154ème Régiment d'infanterie,
Né le 13 juillet 1892, à Puy Notre Dame
Transcrit le 14 juillet 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

20 Décès du 15 Février 1915
à Calais (Pas de Calais) 31 ans
à l'hôpital suite de maladie contractée aux armées (fièvre typhoïde)
Albert FOUCHEREAU (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade soldat 2ème classe, Matricule 17216, 114ème RI, 8ème compagnie
Né le 1er juillet 1884, au Bagneux (Deux Sèvres)
Transcrit le 28 février 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

21 Décès du 18 Février 1915
à Cholet 34 ans
Victor PRIMAULT (figure au monument communal en 1915) et Eugène PRIMEAU à l'église
2ème classe
77ème Régiment d'infanterie, 29ème compagnie
Né le 31 mai 1881, à Puy Notre Dame
Transcrit le 15 avril 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

22 Décès du 21 Février 1915
à Ypres (Belgique) 25 ans
Jean VOLERIT (figure au monument communal en 1915 et Baptiste VOLERIT à l'église en 1915)
2ème classe, Matricule 6961, 77ème RI, 7ème compagnie
Né le 25 décembre 1890, au Puy Notre Dame
Transcrit le 2 août 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

23 Décès du 4 Mars 1915
à Dunkerque (Nord) 32 ans
à l'hôpital Rosendael suite à maladie contractée aux armées
Firmin GOUSSE (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade soldat, 114ème Régiment d'infanterie, 6ème compagnie
Né le 17 juin 1887, à Luzay
Transcrit le 17 février 1916 à la mairie du Puy Notre Dame

24 Décès du 30 Avril 1915
à la bataille de Pilkem (Belgique) 33 ans
Pierre GIRARDEAU (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade soldat, Matricule 13382, 32ème Régiment d'infanterie,
Né le 5 décembre 1881, à Genneton
Transcrit le 14 octobre 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

25 Décès du 21 Mai 1915
à Meschede (Allemagne) 29 ans
A l'Hôpital des prisonniers de guerre
Raphaël LECOMPTE (figure au nom de Lecomte au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
277ème Régiment d'infanterie,
Né le 8 MARS 1886, à Puy Notre Dame
Transcrit le 6 février 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

26 Décès du 2 Juin 1915
à Aubigny (Pas de Calais) 23 ans
E TURPAULT (figure au monument communal en 1915 et Léon TURPAULT à l'église en 1915)
Grade 2ème classe, Matricule 4762, 135ème Régiment d'infanterie,
Né le 9 mai 1892, à Puy Notre Dame
Transcrit le 8 novembre 1915 à la mairie d'Angers

27 Décès du 16 Juin 1915
à Frédelin (Pas de Calais) 34 ans
au combat de la côte 140
Théophile GUINDEUIL (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade 2ème classe, Matricule 13359, 32ème Régiment d'infanterie,
Né le 17 juin 1881, à Saint Gervais les trois clochers
Transcrit le 27 septembre 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

28 Décès du 25 septembre 1915
à Saint Thomas (Marne) 34 ans
Abbé Raymond BRIAND (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Sous lieutenant ,
167ème Régiment d'infanterie,
Né le 21 mars 181, à Angrie
Transcrit le 29 novembre 1915 à la mairie du Puy Notre Dame

29 Disparu le 25 Septembre 1915
à Agny (Pas de Calais) 26 ans
Charles DOUET (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade soldat, Matricule 4757, 135ème RI, 30ème compagnie
Né le 20 janvier 1889, au Puy Notre Dame
Transcrit le 19 mars 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

30 Disparu le 28 Septembre 1915
à Givenchy (Pas de Calais) 24 ans
Eugène MARTEAU (figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)
Grade soldat, matricule 4165, 43ème Régiment d'infanterie,
Né le 1er mai 1891, à Saint Cyr en Bourg
Transcrit le 13 août 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

31 Décès du 12 Novembre 1915 à Saint Mihiel 27 ans
Louis Salomon (Ne figure pas au monument communal, ni à l'église)
6ème section territoriale d'infirmiers militaires

32 Décès du 13 Décembre 1915 à Saumur 32 ans
Ernest NICOLLE (figure au monument communal en 1915)
et au nom de Ernest NICOLE (à l'église)
2ème classe, Matricule 16404, 135ème RI, 30ème compagnie
Né le le 20 août 1883, à Saint Germain de Coulaines (Mayenne)
Transcrit le 30 juin 1916 à la mairie du Puy Notre Dame

1 combattant n'a pas été retrouvé sur les registres d'état civil

33 L GABARD
(figure au monument communal en 1915 et à l'église en 1915)


7 en 1916


34 Décès du 8 janvier 1916
31 ans
Suite de maladie méningite tuberculeuse
Amand RICHARD (figure uniquement à l'église en 1916)
Grade 2ème classe, Matricule 13129, 155ème RI
Né le 1er juin 1875, à Antoigné

35 Décès du 13 Mars 1916
à Verdun 29 ans
Georges PLANTIN (figure au monument communal en 1916 et à l'église en 1916)
Caporal fourrier ,Matricule 499, 277ème RI, 20ème compagnie
Né le 11 avril 1887, au Puy Notre Dame
Transcrit le 14 juillet 1916 à la mairie du Puy Notre Dame

36 Décès du 30 Mars 1916
à Vadelaincourt (Meuse) 34 ans
A l'hôpital temporaire
Jean GUILLOU (figure au monument communal en 1916 et Jean GULLOU à l 'église en 1916)
Grade 2ème classe, 277ème RI, 23ème compagnie
Né le 27 mai 1882, à Gonnord
Transcrit le 13 juillet 1916 à la mairie du Puy Notre Dame

37 Décès du 19 Avril 1916
à Verdun 22 ans
Bernard GERMAIN ( ne figure au monument communal , ni à l'église)
Caporal,3ème génie
né à Saint Geyrac (Dordogne) le 29 mai 1884 Transcrit le 28 novembre 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

38 Décès du 25 Août 1916
à Wittemberg (Allemagne) 23 ans
Emile JOUANNIER (figure au monument communal en 1916 et à l'église en 1916)
Caporal
135ème Régiment d'infanterie,

39 Disparu en mer le 4 Octobre 1916
dans le naufrage du Gallia 43 ans
Auguste HERAULT (figure au monument communal en 1916 et à l'église en 1916)
1ère classe, matricule 706bis, 113ème Régiment d'infanterie,
Né le 1er mars 1873, au Puy Notre Dame
Transcrit le 13 mars 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

40 Décès du 1er Novembre 1916
à Frégicourt (Somme) 28 ans
Charles MONTAUDON (figure au monument communal en 1916 et à l'église en 1916)
Grade 2ème Canonnier servant, Matricule 7653, 1ère batterie du 33ème RA,
Né le 12 février 1898, à Saumur
Transcrit le 20 mai 1917 à la mairie du Puy Notre Dame


6 en 1917


41 Décès du 2 Janvier 1917
aux tranchées de 1ère ligne
secteur de Biaches 27 ans
Charles BIARD (figure au monument communal en 1917 et à l'église en 1917)
Sapeur mineur
Matricule 05461,
Compagnie 12/1 du 6ème génie,
Né le 25 mai 1890, à Puy Notre Dame
Transcrit le 5 mai 1917 à la mairie du Puy Notre Dame

42 Décès du 5 Mars 1917
à Troyon (Aisne) 36 ans
Ernest Marie BRIN (figure au monument communal en 1917 et à l'église en 1917)
2ème classe au cantonnement
Matricule 018333, classe 1901,
3ème compagnie du 53ème Régiment d'infanterie de la coloniale
Né le 11 janvier 1881, à Craon
Transcrit le 9 juillet 1917 à la mairie du Puy Notre Dame

43 Décès du 11 Août 1917
à Kupra (Macédoine grecque) 21 ans
Eugène JOLIVET (figure au monument communal en 1917 et à l'église en 1917)
Matricule 4837
84ème Régiment d'infanterie
Né le 17 décembre 1896, à Puy Notre Dame
Transcrit le 31 décembre 1917 à la mairie du Puy Notre Dame

44 Décès du 9 Octobre 1917
à Warhem (Nord) 30 ans
Louis HUET (figure au monument communal en 1917 et à l'église en 1917)
Matricule 19277
10ème compagnie du 8ème Régiment d'infanterie
Né le 25 juin 1897, à Puy Notre Dame
Transcrit le 5 février 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

45 Décès du 21 Novembre 1917
à Saint Souplet (Marne) 24 ans
Alfred LUCAZEAU (figure au monument communal en 1917 et à l'église en 1917)
Brigadier, Matricule 2309
1er escadron, 3ème Régiment de Dragon
Né le 18 novembre 1893, à Puy Notre Dame
Transcrit le 28 février 1918 à la mairie du Puy Notre Dame


20 en 1918


46 Décès du 19 Janvier 1918
à Donjevin (Meurthe et Moselle) 27ans Alexis DURAULT (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Matricule 3436,18ème compagnie du 277ème RI
Né le 18 août 1891, à Puy Notre Dame
Transcrit le 25 mai 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

47 Décès du 1er Mars 1918
à l'hopital temporaire à Zeitenlick (Grèce) 22 ans
Charles CHALOPIN (figure au monument communal en 1917 et à l'église en 1917)
2ème classe,Matricule 7139,
176ème Régiment d'infanterie,
Né le 16 décembre 1896, à Puy Notre Dame
Transcrit le 9 juillet 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

48 Décès du 12 Avril 1916
à Rouvel (Somme) 25 ans
Jules BAUD (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Grade 2ème classe, 90ème Régiment d'infanterie, matricule 13081
Né le 18 janvier 1897, à Puy Notre Dame
Transcrit le 8 avril 1922 à la mairie du Puy Notre Dame

49 Décès du 22 Avril 1918
à Catillon (Oise) 24 ans
Eugène BREVET (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Sergent,Matricule 5755,
114ème Régiment d'infanterie, 2ème compagnie
Né le 17 octobre 1894, à Montreuil Bellay
Transcrit le 8 septembre 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

50 Décès du 24 Avril 1918
à Beauvais (Oise) 23 ans
Firmin BENETREAU (figure à l'église en 1918)
Le nom de BENAITREAU figure au monument communal en 1918 mais le vrai nom est BENETREAU et la rectification figure sur l'acte de décès)
2ème classe,Matricule 283,
70ème Régiment d'infanterie, 11ème compagnie
Né le 4 mars 1895, à Vaudelnay
Transcrit le 8 décembre 1918 à la mairie du Puy Notre Dame

51 Décès du 31 Mai 1918
à Sommelans (Aisne) 32 ans
Emile SANCIER (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Grade sapeur, matricule 5757 6ème génie ,
Né le 4 octobre 1893, à Puy Notre Dame
Transcrit le 7 décembre 1922 à la mairie du Puy Notre Dame

52 Décès du 9 Juin 1918
à Nouvron-Vingré (Aisne) 37 ans
Alfred JOUSSELIN (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Grade 2ème classe, Matricule 06585, 71ème Régiment d'infanterie,
Né le 4 décembre 1880, à Saumur
Transcrit le 10 avril 1919 à la mairie du Puy Notre Dame

53 Décès du 11 Juin 1918
à Méry (Oise) 26ans
Alfred GOUFFIER (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Grade soldat, matricule 14660, 125ème Régiment d'infanterie,
Né le 1er avril 1882, à Puy Notre Dame
Transcrit le 16 janvier 1922 à la mairie du Puy Notre Dame

54 Décès du 24 Juin 1918
à Méry (Oise) 26ans
Raymond DESBARRES (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Grade 2ème classe, Matricule 905, 44èmeRI
Né le 14 juin 1890, à Puy Notre Dame
Transcrit le 16 décembre 1918 à la mairie de Louresse Rochemenier

55 Décès du 31 Août 1918
à Noyant (Aisne) 23 ans
Jules TIJOU (figure au monument communal en 1918 mais pas à l'église)
112ème Régiment d'artillerie,
Né le 3 avril 1895, à Genneton
Transcrit le 5 février 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

56 Décès du 17 Septembre 1918
au champ de manœuvre de Lansdorf 20ans
Théophane BIGUET (figure au monument communal en 1918)
et Daniel BIGUET à l'église en 1918
23ème compagnie du 252ème Régiment d'infanterie, matricule 15313
Né le 9 janvier 1898, à Saint Just sur Dive
Transcrit le 18 juin 1920 à la mairie du Puy Notre Dame

57 Décès du 22 Septembre 1918
à Villotte (Meuse) 26ans
Alexandre FOUET (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Matricule 518, 2ème classe,6ème génie compagnie 9/4
Né le 20 décembre 1892, à Puy Notre Dame
Transcrit le 18 mars 1919 à la mairie du Puy Notre Dame

58 Décès du 30 Septembre 1918 à Romain (Marne) 27ans
Omer VOLERIT (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
2ème classe ,Matricule 8641,
1ère compagnie de mitrailleuses du 9ème Régiment de zouaves
Né le 18 mars 1891, à Puy Notre Dame
Transcrit le 22 juin 1919 à la mairie du Puy Notre Dame

59 Décès du 16 Octobre 1918
à Vertus (Marne) 20 ans
René TALBOT (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
2ème canonnier, Matricule 1249
418ème Régiment d'artillerie, 2ème batterie
Né le 8 janvier 1898, à l'Absie(Deux Sèvres)
Transcrit le 25 octobre 1921 à la mairie du Puy Notre Dame

60 Décès du 25 Octobre 1918
à Ribemont (Aisne) 36 ans
Edouard MABILLE (figure au monument communal en 1918 mais pas à l'église )
Grade 2ème classe, 160ème RI, matricule 15711
Né le 30 septembre 1884, à Puy Notre Dame
Transcrit le 9 juillet 1919 à la mairie du Vaudelnay

61 Décès du 5 Novembre 1918
à Villers Cotterets (Aisne) 32 ans
de maladie contractée en service courbature fébrile
Louis FOUQUET (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
2ème classe , Matricule 01206,
19ème compagnie du 232ème Régiment d'infanterie
Né le 4 janvier 1896, à Morton
Transcrit le 7 novembre 1919 à la mairie du Puy Notre Dame

4 combattants n'ont pas été retrouvés sur les registres d'état civil
62 E PIAS
(figure au monument communal en 1918 mais pas à l'église )

63 E PIOLET
(figure au monument communal en 1918 mais pas à l'église)

64 C ANGER
(figure au monument communal en 1918 mais pas à l'église)

65 E DUJOUR
(figure au monument communal en 1918 mais pas à l'église)


1 en 1920


66 Décès du 5 Mars 1920 à Laressore (Basses Pyrénées) 29 ans
des suites de guerre
Adrien BARBAULT (figure au monument communal en 1918 et à l'église en 1918)
Matricule 1358, 135ème Régiment d'infanterie,


(A suivre, demain la décision d'édifier un monument aux morts par le Conseil Municipal)

MONTREUIL BELLAY

(L'interview de Marc Bonnin, maire lu sur le Courrier de l'Ouest)




LE PUY NOTRE DAME/VAUDELNAY

(Lu sur le site de l'ESPV)

Entente sportive football - Les matches du dernier week-end, lu sur le site de l'ESPV

Equipe 1 la 5ème journée du championnat entre les clubs de l'ESPV et d'Ambillou Château.

Sur le terrain de ce dernier, le début de match est haché par des erreurs techniques et une pelouse difficile.
Néanmoins les blancs et noirs prennent peu à peu le dessus dans les duels et ouvrent la marque grâce à l'inévitable Bastien Betton qui vient conclure du droit une ouverture de Steven Raimbault.
0-1
Malheureusement, le buteur doit céder sa place, pour cause de blessure à la cheville, à Elton qui ne tardera pas à se montrer décisif.
En effet, suite à un bon travail de récupération collectif, Valentin Bonnin distille un bon ballon à Elton qui lobe instinctivement le portier adverse du gauche.
0-2.
A cet instant l'ESPV domine son sujet mais tout va basculer dans l'incompréhension la plus totale.
Suite à une faute des locaux non sifflée sur le latéral Guillaume Murian, ce dernier se relève et heurte l'ailier adverse, c'est alors dans une grande confusion que l'arbitre sort immédiatement le rouge.
L'ESPV est réduit à 10.
Cette première erreur va pénaliser l'Entente pour le reste du match, d'autant plus qu'avant la mi-temps les locaux égalisent sur une tête après avoir poussé dans le dos un joueur de l'ESPV.
1-2 et mi-temps.
Au retour des vestiaires, le sentiment d'injustice est dans toutes les têtes mais les blancs et noirs ne lâchent rien.
Encore une fois bien lancé par Valentin Bonnin, Elton N'guembethe se joue des défenseurs et marque son deuxième but dans le match.
1-3.
L'Entente reprend de l'avance mais une nouvelle fois l'arbitre vient réduire les efforts de l'équipe.
Sur une balle en profondeur du milieu d'Ambillou, l'ailier vert et blanc contrôle le ballon de la cuisse puis de la main et vient délivrer une passe décisive à son attaquant.
2-3.
L'égalisation parviendra vers la fin du match sur une balle en profondeur, l'attaquant vert dribblera le gardien afin de conclure de près.
3-3.
Le match se termine sur ce score, qui ne reflète pas le niveau des deux équipes sur ce match.
Score : 3-3 Buteurs : Bastien Betton, Elton N’Guembethé

Equipe 2 – Coron B

Après un revers définitif en coupe, la réserve reprenait le championnat pour la 5ème journée avec une opposition à domicile face à Vezin-Coron-La Salle-La Tourlandry.
Avec des conditions optimales, l’Entente ne parvient pas à briller tel le soleil en ce dimanche.
L’équipe joue bas, lentement et n’arrive pas à aller de l’avant.
De l’autre côté, les violets de Coron sont incisifs. Ils ne lâchent pas les blancs et noirs de deux pas.
A juste titre puisque sur deux récupérations hautes (ou pertes de balles basses) les coronnais doublent la mise avant la demi-heure de jeu sur deux faces à face avec le portier bianconeri.
Le score restera figé jusqu’à la pause.
Heureusement pour les joueurs de l’Entente qui ont concédé d’autres tentatives dangereuses pour seulement une action en notre faveur en fin de mi-temps sur coup franc de Maël Martin.
L’analyse de cette faible première mi-temps, les réglages apportés par Tony Derock et la seconde période reprend de la meilleure des manières avec un but de Kévin Martin dans la première minute sur corner.
2-1.
L’Entente revoit la lumière, reprend du poil de la bête.
Avec un jeu court, au sol, souvent mené par l’expérimenté Cédric Gobin, l’équipe y croit. Thibaut Moulon tente sa chance à l’entrée de la surface mais sa tentative est contrée (66’).
Florian Derouineau s’essaie du gauche pour voir le tir passer de peu au-dessus de la lucarne (75’).
Bien qu’ayant le contrôle du cuir, l’Entente n’a que peu de situation pour recoller au score.
Elle se fait même punir en fin de partie. A l’aide d’un croc-en-jambe, certainement non volontaire, le jeune ailier visiteur récupère le ballon sur Florian Derouineau au sol pour filler dans la surface et subit une faute synonyme de pénalty.
Le n°9 ne tremble pas.
1-3, 85’.
L’addition est encore plus salée avec un quatrième but à bout portant sur un centre venu de la gauche.
1-4, 90’.
Avec une première mi-temps très compliquée, la réserve a cru pouvoir revenir dans ce match où le sérieux des visiteurs n’a pas laissé beaucoup de chance aux blancs et noirs.
Un match à retenir pour la prochaine journée : un déplacement chez le leader actuel, Valanjou B.
Score : 1-4
Buteur : Kévin Martin