SAINT JUST SUR DIVE

Vœux du maire

Extrait des vœux de Madame le Maire, Lydia L'Herroux
Nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux habitants qui ont choisi de s’installer dans notre village.
Merci à vous tous, nouveaux et anciens, de nous faire l’honneur et l’amitié d'être présents aujourd'hui.
Le conseil municipal et moi-même, sommes heureux de vous accueillir, et nous vous souhaitons la bienvenue pour cette traditionnelle cérémonie dite des vœux du maire, mais qui est pour nous, élus municipaux, un temps important de la vie de notre village, un temps de rassemblement, mais aussi un moment d'échange et de convivialité pour notre collectivité.
En ce début d’année, nos pensées vont aussi vers ceux qui nous ont quittés, et vers leur famille, vers ceux qui sont seuls et en difficulté, vers ceux qui souffrent.
Elles vont vers ceux qui s’attachent à aider leurs concitoyens, chaque fois qu’il est possible, qui facilitent la vie d’autrui par leur gentillesse, leur vigilance, leur attention, leur délicatesse, et parfois un simple sourire, le sourire « Saint justin ».
Nous souhaitons que 2018 soit leur année, soit votre année à tous, qu’elle soit belle et sereine, dynamique, qu’elle nous permette d’œuvrer ensemble au plus beau des avenirs.
Nous appelons de nos vœux que l’action municipale, l’engagement publique, soit suffisant pour continuer de donner force à l’action individuelle, pour donner à chacun l’envie d’agir pour sa commune, par des gestes simples, en veillant à la propreté, au respect des lieux, des limitations de vitesse, des interdictions de stationnements, des espaces naturels sensibles, à la diminution des petites incivilités, par exemple autour des colonnes de dépôt pour le tri sélectif.
Soyez attentifs à ne pas laisser vagabonder les chiens, c’est répréhensible par la loi, des amendes existent.
Nous appelons aussi de nos vœux une réduction des incivilités et des actes de vandalisme de plus en plus fréquents dans notre commune, qui perturbent, agaces, et finissent par devenir beaucoup trop onéreux.
Se respecter c’est aussi respecter les infrastructures et organisations collectives.
Les vœux que nous formulions l’an dernier pour que dominent : l’humanisme, le respect des valeurs républicaines, l’ouverture d’esprit sur la violence barbare, l’obscurantisme, le mépris, L’intolérance, reste de pleine actualité pour l’année 2018.
Cette cérémonie des vœux est aussi, par tradition et par utilité, l'occasion d'un discours, parfois un peu long, qui veut mettre en exergue le bilan de l'année écoulée, et dessiner les contours des projets et des perspectives à venir.
L’année 2017 fait partie de celles où nous avons œuvré pour le long terme. Les réalisations et finalisations des études, vont nous permettre pour les années à venir de concrétiser ces projets.



Les principales réalisations
nous ont permis d’apporter notre pierre dans les domaines suivants :
- De l’entretien : une partie de la toiture du Presbytère refaite à neuf, les chemins communaux, l’aires de jeux (Rénovation après vandalisme),
- De la sécurité routière : achats de panneaux de signalisation, et filets de protection pour les ballons au terrain de foot pour les rues et habitations environnantes.
- De l’embellissement : massifs, fleurissements, création et pose des décorations de Noël en collaboration avec les bénévoles, les adjoints et les conseillers, sous la houlette de M.CHARRIER. - Du matériel de sonorisation pour les manifestations de la mairie et de l’école, que nous inaugurons aujourd’hui.

- Dans le cadre des actions jeunesse en collaboration avec le centre social Roland Charrier de Montreuil Bellay, des jeunes de notre commune avec l’aide des conseillers et de l’agent technique, ont remis et étalé une couche non négligeable de sable dans le cimetière. Qu’ils en soient remerciés.
De toute façon, ce qui a été fait, vous le voyez, et ce qui n'a pas été fait, encore plus...
…..Et certains savent très bien nous le faire savoir !
Notre seul projet est d’être au service de nos concitoyens.
Notre enthousiasme restera intact en 2018, et tout au long du mandat que vous nous avez fait l’honneur de nous confier.
« Sans enthousiasme, rien de grand n’a jamais pu être réalisé »
. Tout se tisse en mairie avec patience et persévérance lors des réunions.

Des projets 2018

- Renforcement et élargissement de la route de MERON, avec une aide financière de 30% du montant HT des travaux, par un fond de concours de la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire. Cette route étroite dessert la Zone industrielle de Méron.
- Gestion de l’énergie : Economie oblige, les candélabres actuels avec des ampoules très énergivores, vont être remplacés par des ampoules à LED dans le bourg de Mollay dans un premier temps, puis ST JUST et GASTINES. Aide financière de 50% du SIEML
- Remise à neuf du mur et du portail du presbytère plus que centenaire.
- Construction d’un nouveau bloc sanitaire pour l’école, la salle communale et la mairie, afin de répondre aux normes actuelles sur l’accessibilité. (Dossier en cours et plans non finalisés)

Pour les dossiers relevant des compétences de la communauté d’agglomération.

- Remplacement des anciennes canalisations d’eau potable Rue du Bellay, rue du pâtis et route de Brézé s’avèrent vitales, les travaux auront lieu à partir du 1er semestre 2018. Nous nous excusons à l’avance des perturbations que ces travaux vont engendrés, mais l’eau potable est un bien commun précieux indispensable à la Vie.
- L’urbanisme avec un PLUI, (plan local d’urbanisme intercommunal), à élaborer. Nous sommes présents et vigilants dans sa mise en œuvre. Au passage nous tenons à vous signaler qu’une convention avec la ville de Saumur a été signée, pour instruire les permis de construire. Mais les dossiers sont toujours à déposer à la mairie de St Just sur dive.
- Le « Thouet » je ne m’étendrais pas spécialement sur le sujet car vous êtes ici Monsieur le président et nous comptons sur vous pour nous éclairer de vos lumières. Expliquez-nous comment par l’arasement des barrages, vous allez pouvoir faire une rivière vivante et dynamique, avec un autre été comme celui de 2017 particulièrement sec, un lit asséché couvert de jussie et de poissons morts par manque d’oxygène. L’été aurait peut-être été propice, au nettoyage en profondeur du lit de la rivière qui s’impose, en enlevant dans une première phase les encombrants qui s’y trouvent, (arbres et autres), Rimodan en est l’exemple.
Pour le parc naturel régional (PNR) :

Quelques précisions, Monsieur le directeur en personne est venu exposer au conseil municipal, le fonctionnement et l’intérêt pour les communes adhérentes. Les membres du conseil ont été invités à poser des questions. Ce qui a permis un vrai débat.
Une des interrogations parmi d’autres, le fonctionnement financier de la structure, dont les recettes proviennent majoritairement des subventions « sont-elles pérennes », sachant que nous sommes en pleine restrictions budgétaires à toutes les strates. Qu’en sera-t-il des cotisations des communes dans ce cas. Réponse très évasive.
La réunion du conseil ayant lieu juste après l’exposé,  et la réponse devant être transmise au plus tard le lendemain, Le conseil municipal après avoir délibérer, et à la majorité de non et un seul oui, a décidé de ne pas adhérer dans la précipitation, le fonctionnement de la commune n’étant pas impacter, et sachant qu’une adhésion serait possible ultérieurement, lors du renouvellement du conseil municipal.
Ce n’est pas de la résistance, comme il a été évoqué, mais du bon sens et de la démocratie.

Revenons maintenant à la vie communale

Le dynamisme de notre commune repose aussi sur, l’ensemble de ses artisans, viticulteurs, agriculteurs et de notre commerce de proximité, épicerie, bar et restaurant ouvert depuis mars dernier, qui offre un attrait et lieu de convivialité considérable. Dénommé «La Bonne Humeur », celui-ci porte bien son nom et vous mijote de bon petits plats faits maison. A tous, nous adressons nos vœux de succès et de réussite économique. Nous saluons leur esprit d’entreprise, les innovations qu’ils savent proposer, pour satisfaire au mieux une clientèle légitimement exigeante, en termes de qualité et d’accueil.
Comme vous avez pu le constater, notre école reste notre priorité. Faut-il le rappeler, le maintien de l’école est primordial pour notre commune, et nous encourageons vivement tous les parents à choisir notre école pour scolariser leurs enfants.
On dit souvent qu’un village rural sans école serait triste, et c’est vrai, car nos enfants sont sources de vie et de liens.
Apprenons donc à nos enfants à être critique, à regarder les petits moments, comme les grands moments de la vie, avec simplicité́ et amour.
Nourrissons-les de respect, et faisons confiance à ceux qui les entourent et les éveillent à la vie, au monde, les enseignants, les aides maternelles, les animateurs, les grands-parents, la famille etc. ... Restons sereins, confiants et optimistes, nous adressons donc à tous, nos meilleurs vœux et l’expression d’une reconnaissance que nous savons être partagée par tous les parents.
Depuis 2016 nous travaillons en étroite collaboration avec la commune du Coudray Macouard et Artannes sur Thouet pour la création d’un RPI, (regroupement pédagogique intercommunal), préconiser à l’époque par l’académie. Nos effectifs sont stables voir en augmentation, dus à un turn over de notre parc de logements locatifs privés, qui s’élève environ à 40%, des réhabilitations des maisons dans le bourg et des constructions neuves.
Le conseil d’école et les parents d’élèves de St just sur dive y sont favorable, par contre le Coudray Macouard est encore en pleine réflexion. Pour l’année 2017/2018 il n’y aura donc pas de RPI.

Les communes, telles que nous les avons connues hier, ne sont plus celles que nous connaissons aujourd’hui, et seront encore différentes demain. En effet, avec des moyens réduits, l’État ne peut plus agir comme par le passé. Les dotations financières se réduisant, les collectivités territoriales et les communes s’asphyxient petit à petit.
L’État, ayant beaucoup de mal à financer ses missions, a transféré certaines charges vers les collectivités et les communes.
Après la réforme des régions, après la réforme des communautés de communes et d’agglomération, il faudra se préparer aux réformes des communes.

Alors à nous de nous adapter, en montrant que vos élus sont capables de faire preuve de courage et d’abnégation, en faisant fi de leur égo, pour le plus grand bien de nos concitoyens et de notre territoire.

C’est en tout cas le vœu que nous formulons pour les années à venir.

Le combat, la ténacité, le désir d’excellence, la solidarité, le respect de l’autre, le souci de la parole donnée, doivent être les valeurs de base de notre collaboration intercommunale.

Osons la confiance ! Mais avec quelle commune ? Restons ouverts ? Posons-nous les questions pertinentes sur un mariage éventuel, car un divorce n’est pas envisageable
.

Et en tant que Maire :

Un grand merci à toute mon équipe municipale, qui s’investit sans compter, pour palier à une structure technique et administrative des plus réduite, et qui a permis la réalisation de l’ensemble de ces projets. Bravo à eux !!!

Eh oui, les finances non extensibles de notre commune ne peuvent permettre le recrutement d’un effectif important, qui dans bien des secteurs serait fort nécessaire, mais effectif important n’est pas toujours synonyme d’efficacité !
A Saint Just nous essayons de le démontrer,
Mesdames et Monsieur les employés municipaux Magalie, Sylvie, Marie laure, Maélis et notre seul homme Claudy, je vous remercie pour votre disponibilité, et votre implication auprès de nos administrés.
Je n’oublie pas dans mes remerciements, les associations de notre commune, qui on le sait, sont l’âme du village. Merci à vous tous qui vous dévouez au service des uns et des autres. Merci à l’association chemin des écoliers et tous ses membres pour leurs dévouements.
Le rôle d’une Municipalité est de soutenir techniquement, et financièrement les associations, mais une association fonctionne essentiellement, grâce au bénévolat.
Alors, quel que soit le temps que vous pourriez offrir, ou le degré d’implication, que vous seriez près à consacrer au maintien de l’animation de St just, je vous invite à vous mettre en rapport très rapidement avec les responsables de cette Association, qui a certainement besoin de vous. Ne serait-ce que pour aider lors du vide grenier au profit de l’école d’alzon qui aura lieu le 4 mars. En espérant un soleil radieux.

- Je vous adresse en mon nom personnel :
Mes vœux les plus sincères, à vous-mêmes et à vos proches.
Des vœux de santé tout d'abord, santé préservée ou retrouvée pour ceux confrontés à la maladie.
Des vœux de courage, pour ceux confrontés aux difficultés de la vie, nous en connaissons tous.
Je vous souhaite de conserver l'espoir, la curiosité, l'envie de découvrir, d'entreprendre.
Je vous souhaite de puiser en vous la capacité de colère et d'indignation, d'émerveillement et d'empathie,

Car En 2018, il y aura…
Des sourires, pour chasser la tristesse,
De l’audace, pour que les choses ne restent jamais en place,
De la confiance, pour faire disparaître les doutes,
Des gourmandises, pour croquer et déguster la vie,
Du réconfort, pour adoucir les jours difficiles,
De la générosité, pour se nourrir du plaisir de partager,
Des arcs en ciel, pour colorer les idées noires,
Du courage, pour continuer à avancer !
Je vous souhaite d'être pleinement vivant et de tirer le meilleur de la vie.

Très belle et heureuse année 2018 à tous.

BREZE

Comité des fêtes

L'assemblée générale a eu lieu vendredi dernier
Après le bilan la présidente a présente de programme de l'année:
24 mars, concours de cartes à la salle des fêtes, ouverture des portes 13 h 30
13 juillet, lors de la fête nationale, le comité offrira l'apéritif et les flageolets
2 septembre, vide greniers
13 octobre soirée fruits de mer
Il a été rappelé que le comité a été obligé de racheter du matériel à la suite du vol qui a eu lieu dans le local de la Paleine
C'est regrettable car il sert à animer la commune en créant des événement
La présidente a également remercié la commune pour la subvention octroyée

SAINT CYR EN BOURG

Boule de fort

La finale du challenge Tennedien a été remportée par l'équipe composée de Julien Renard et de Geneviève Bellanger
Victoire sur le score de 12 à 6 face à la doublette Jean Pereira et Raymonde Berthélémie